Google a fait planter le navigateur Edge de Microsoft

apps

Par Olivier le

Edge a connu une épidémie de plantages chez les utilisateurs ayant Google comme moteur de recherche par défaut. Un comble, quand on sait que le navigateur de Microsoft est basé sur Chromium, le moteur de Chrome qui appartient… à Google.

Crédit : Microsoft
Crédit : Microsoft

Pendant plusieurs heures, les utilisateurs d’Edge ont eu la mauvaise surprise de subir des plantages à répétition en raison d’un bug très handicapant : dès qu’ils saisissaient une adresse ou une recherche dans la barre du navigateur, le logiciel pouvait crasher de façon aléatoire. Un comportement qui a touché les utilisateurs ayant choisi Google comme moteur de recherche par défaut…

Edge seul navigateur Chromium touché

Ce sont les versions Windows et macOS du navigateur qui ont été concernées par ces plantages. Heureusement, Microsoft a pu identifier le bug assez rapidement, quatre heures après l’apparition des premiers crashs. L’éditeur n’est pas allé jusqu’à préciser les raisons ou la nature du bug, mais une chose est sûre, il est apparu sur les serveurs de Microsoft ou de Google. De fait, les utilisateurs n’ont rien eu à faire, pas de mise à jour à installer en urgence.

Dans l’intervalle, Microsoft a proposé un correctif temporaire, à savoir la désactivation des suggestions de recherche dans les préférences du navigateur. Une solution qui a effectivement fonctionné, jusqu’au correctif définitif. Il est maintenant tout à fait possible de réactiver les suggestions de recherche sans avoir à craindre de plantage, du moins à ce niveau.

Cette histoire est d’autant plus intrigante qu’elle intervient sur un navigateur basé sur Chromium, le moteur de Chrome qui est bien sûr le navigateur de Google. Edge n’est pas le seul à fonctionner avec Chromium, plusieurs autres comme Opera et Brave l’utilisent. Mais seul Edge a été touché par le problème.