Surface Duo : le smartphone pliant de Microsoft enfin en pré-commande

Android

Par Antoine Gautherie le

Ça y est : après une longue attente, la Surface Duo débarque officiellement en pré-commande aux États-Unis. L’occasion de revoir ce curieux hybride téléphone-tablette pliable, mais aussi de jeter un œil sur la fiche technique complète.

© Microsoft

La Surface Duo, prochain téléphone pliant de Microsoft, se montre une nouvelle fois après une première présentation en tout début d’année. L’occasion de poser à nouveau les yeux sur ce drôle d’appareil Android avec deux écrans tactiles… mais aussi de découvrir la fiche technique en détail. En termes de design, pas de surprise : l’appareil est conforme à ce que l’on avait déjà pu observer en tout début d’année avec deux écrans aux bordures très larges, qui piquent nos yeux encore ébahis par les bords ultra-fins du Galaxy Z Fold 2, devenu la référence des appareils pliants par défaut. Une fois déplié, certains pourraient même y voir deux iPhones 5 élargis côte à côte…

Un double écran avec sa propre version d’Android

Contrairement à son concurrent sud-coréen, il s’agira de deux dalles OLED indépendantes de 5,6 pouces chacune. D’une résolution de 1800×1350 px pour un ratio de 4:3, elles seront séparées par une marge clairement visible. Si le résultat n’est pas aussi élégant que le Fold, cette configuration présente toutefois un avantage non négligeable : puisque l’écran n’est pas pliable, Microsoft a pu y intégrer le fameux Gorilla Glass de Corning, matériau réputé pour sa solidité qui équipe une pléthore d’écrans. Mais ce n’est pas parce que les deux écrans sont séparés qu’ils sont indépendants. Ils sont même étroitement interconnectés grâce à une version d’Android spécialement adaptée pour l’occasion.

© Microsoft

Oui, vous avez bien lu : pas de Windows à l”horizon, contrairement aux autres représentants de la gamme Surface. Microsoft promet néanmoins que toutes les applications Android standards tourneront sans souci, et ce dès le lancement. Sur le papier, l’avantage en termes d’ergonomie est assez évident. La première utilité serait d’utiliser l’écran du bas comme un clavier, transformant ainsi l’appareil en un drôle de mini-PC Android. Pour le reste, il n’y a aucune limite. Dessiner à droite avec une référence à gauche, consulter un document tout en prenant des notes ou jouer à CandyCrush pendant une visioconférence pas passionnante… tous les fantasmes sont permis, grâce à une attention toute particulière apportée au mode multi-tâches. Ces belles promesses mériteraient toutefois d’être testées. Car comme souvent avec un format unique, la compatibilité des applications ne dépendra pas uniquement du bon vouloir de Microsoft. Les futurs acquéreurs devront donc prier pour que les développeurs se mettent au diapason, faute de quoi l’expérience pourrait ressembler à un vulgaire “double Android” sans valeur ajoutée.

Des performances (presque) haut de gamme… et quelques aberrations

Autre point intéressant de ce Surface Duo : comme on s’y attendait depuis la première présentation, il n’embarque qu’un seul et unique capteur de 11 Mpx (f/2,0), avec zoom numérique x7. Il sera capable de filmer en 4k 60 fps. En revanche, la position du capteur interpelle. Il est situé à l’intérieur de l’appareil, au-dessus de l’écran droit, et cela signifie certainement donc qu’il faudra ouvrir l’appareil, puis le replier entièrement à 360° pour bénéficier de l’expérience photo d’un smartphone classique. Une démarche qui s’annonce déjà frustrante à souhait, surtout pour prendre un cliché rapidement.

Le gros du travail sera assuré par un Snapdragon 855. Un SoC de 2019 loin d’être embarrassant, qui fait toujours partie des 10 plus puissants sur le marché… mais n’offrira aucun support 5G. Il faudra ajouter à cela 6 Go de RAM, et 128 ou 256 Go de stockage. L’autre point qui interpelle, c’est sa double batterie (séparée dans les deux volets) d’une capacité totale de 3577 mAh. Plutôt encourageant pour un smartphone standard, cela pourrait tout de même se révéler léger pour un appareil haut de gamme qui devra alimenter deux écrans en permanence. A titre de comparaison, le Samsung Galaxy Z Fold 2 embarquera 4365 mAh.

Un tarif ultra-premium qui s’annonce difficile à justifier

Avec des caractéristiques techniques assez étranges, qui flirtent avec le haut de gamme sans sentir le premium, le Surface Duo se prend un petit peu la charnière dans le tapis. Les choix clairement discutables qui auraient pu passer sur un appareil à quelques centaines d’euros seront certainement plus durs à encaisser avec un appareil qui coûtera tout de même 1399 dollars (en 128 Go, 100 dollars de plus en 256 Go). Quitte à dépenser bien plus de mille euros pour un smartphone, on peut imaginer que certains utilisateurs lui préféreront le Galaxy Z Fold 2, qui semble de loin plus abouti et plus élégant pour un surcoût d’environ 500 dollars. Beaucoup pourraient aussi choisir d’attendre la sortie de la Surface Neo, un autre appareil bien curieux mais à l’intérêt plus évident. Pour rappel, il s’agit d’un appareil à la croisée du smartphone, de la tablette et du PC qui dispose lui-aussi d’une charnière entre deux écrans tactiles. Mais la Neo semble plus aboutie, avec des fonctionnalités comme le clavier pliant qui peut recouvrir environ deux tiers de l’écran inférieur pour fonctionner comme un ersatz de ZenBook Pro Duo.

Un coup d’essai, avec un an de retard sur Samsung

Pourtant, l’intérêt de ce Surface Duo ne réside pas forcément dans le produit lui-même, mais plutôt dans l’évolution qu’il représente. Rappelons que Samsung s’était également cassé les dents sur le format pliable avec un premier Galaxy Fold loin d’être au point, il y a un an de ça. Il faut donc voir cet appareil comme une sorte de précurseur, qui prépare probablement le terrain pour les prochains appareils pliants de la marque. Quoi qu’il en soit, même si le résultat semble un peu bancal sur certains points, c’est rafraîchissant de voir les constructeurs tenter des choses avec des concepts originaux !

Pour juger de la qualité finale de l’engin, il faudra cependant patienter car les précommandes viennent tout juste de s’ouvrir aux États-Unis, où il sortira le 10 septembre. A l’heure actuelle, la France ne fait pas encore partie des destinations annoncées, et il faudra attendre de juger de son succès chez l’Oncle Sam pour savoir s’il débarquera dans nos contrées, et à quelle date.

Microsoft Surface Go 2 LTE...
123 Commentaires
Microsoft Surface Go 2 LTE...
  • Écran : PixelSense de 10,5 pouces 1 920 x 1 280 (220 ppp)
  • Format d’image : 3:2
  • Rapport de contraste : 1500:1
  • Tactile : multipoint 10 points Corning Gorilla Glass 3