Google Maps va afficher le périmètre des incendies en cours

Android

Par Antoine Gautherie le

Pour aider la population à faire face aux feux de forêts qui ravagent les États-Unis, Google a ajouté une fonction qui permet de les repérer sur Google Maps, le tout grâce à Google Earth Engine, quelques ingénieurs futés et une paire de satellites.

Un feu de forêt au Portugal. © Michael Held – Unsplash

Les États-Unis sont en ce moment en proie à une vague d’incendies qui ravagent 15 états différents. Mardi, on comptait un total de 77 incendies majeurs dont environ un tiers en Californie selon CNN. Au total, plus de 2500 kilomètres carrés de forêt ont déjà été ravagés. Pour aider les locaux à y voir plus clair au milieu du brasier, Google a lancé une nouvelle fonction de son application Maps. Pendant toute la durée des événements, les frontières des incendies seront affichées sur l’application et mises à jour toutes les heures.

D’après Ruha Devanesan, qui s’occupe des produits de gestion de crise chez Mountain View, les recherches Internet dans ces cas de figure posaient problème. Parfois, et surtout dans les premières heures, il n’y avait tout simplement pas assez d’informations utiles. À l’inverse, il y en a parfois beaucoup trop, avec le risque de désinformation que cela implique. Ce système tente de trouver un juste milieu pour disposer en un clin d’œil des informations les plus importantes. Les habitants pourront ainsi éviter les zones sinistrées grâce à des itinéraires alternatifs. Les axes routiers condamnés seront également indiqués. L’application enverra aussi des notifications aux utilisateurs à proximité d’un brasier. Autant de mesures qui pourraient éviter à des gens de se retrouver coincés, mais aussi de mieux s’informer en amont. Une fois peaufiné, ce système pourrait aussi aider les services d’urgence, notamment les pompiers et le personnel médical.

Google Earth à la rescousse

Pour créer ces cartes, les équipes de Google se basent sur la Google Earth Engine les données de deux satellites, GOES 16 et GOES 17. Ceux-ci sont équipés de capteurs optiques et infrarouges ainsi que d’un algorithme baptisé FDC, optimisés pour détecter des points chauds. Les données ainsi récoltées sont recoupées, puis passées au crible pour créer un polygone qui représente la zone incendiée. Ce polygone est ensuite lissé pour déterminer le contour de la zone Pour plus de détails, Google a posté un billet de blog très intéressant qui décortique le processus.

Les zones repérées par GOES 16 et GOES 17. Elles seront ensuite recoupées pour déterminer la zone sinistrée. © Google

Google souhaite déployer cette fonctionnalité dans d’autres pays à l’avenir. D’autres pays pourraient effectivement y avoir recours, y compris en Europe. On pense par exemple à l’Italie ou à l’Espagne, mais surtout au Portugal, régulièrement ravagé par des incendies gigantesques. Et puisqu’on ne peut malheureusement pas s’attendre à ce que le phénomène s’atténue avec les années (réchauffement climatique oblige), les systèmes de cartographie, d’analyse et information comme la Google Earth Engine pourraient devenir indispensables à terme.

Promo
Playmobil - Camion de Pompiers...
1 326 Commentaires
Playmobil - Camion de Pompiers...
  • Sirène et lumières allumées, les pompiers PLAYMOBIL roulent à vive allure avec l'échelle...
  • Ils doivent désormais faire vite ! Deux étages de la maison sont déjà la proie des flammes.
  • Convient aux enfants de plus de 5 ans.
  • Véhicule radiocommandable avec échelle télescopique, module lumineux et sonore. Dimensions:...