Apple donne à son iPad Air un look d’iPad Pro, puce A14 en prime

Apple

Par Remi Lou le

Si l’iPhone 12 n’a pas daigné pointer le bout de son châssis au cours de la conférence d’Apple, la firme nous avais toutefois réservé une belle surprise avec un nouvel iPad Air très prometteur au look d’iPad Pro, et équipé d’une puce A14 ! Apple en a également profité pour renouveler son iPad d’entrée de gamme.

Voilà le nouveau line up d’iPad

C’est officiel ! Au cours de sa keynote de rentrée, Apple vient de lever renouveler en une seule fois pratiquement toute sa gamme d’iPad. Ainsi, si l’iPad Pro a eu droit à une mise à jour au printemps, la firme de Cupertino en profite pour lancer l’iPad de 8ème génération ainsi qu’un iPad Air de 4ème génération. On fait le point sur les nouveautés !

iPad de 8ème génération : un léger rafraîchissement

Apple a profité de l’événement pour annoncer son iPad d’entrée de gamme. Si le design ne change pas du tout par rapport à la génération précédente avec toujours cette dalle de 10,2 pouces, on retrouve un gap de puissance bienvenu avec l’arrivée du SoC A12, processeur qui équipait les iPhone XR, XS, et XS Max. Bien sûr, l’iPad de 8ème génération fonctionne toujours avec le Smart Keyboard et les accessoires dédiés à l’ancienne version, dont le Smart Keyboard et l’Apple Pencil (1ère génération).

Outre la présence de la puce A12, les nouveautés résident plutôt dans le logiciel. Avec iPadOS 14, l’iPad de 8ème génération dispose des mêmes nouveautés logicielles que les iPad Pro ou Air, notamment en ce qui concerne la reconnaissance de l’écriture manuscrite du Pencil et différentes autres fonctions très pratiques.

L’iPad de 8ème génération sera disponible ce vendredi au prix de 329 dollars, soit normalement 389 euros dans nos régions.

iPar Air de 4ème génération : Nouveau design, A14, et hausse de prix

Apple a sorti le grand jeu avec sa 4ème génération d’iPad Air, si bien qu’il surpasse même par certains aspects le dernier iPad Pro lancé en début d’année ! Exit les bordures (ou presque) et l’ancien bouton Home/Touch ID : on retrouve sur ce nouvel iPad un écran Liquid Retina de 10,9 pouces entouré de fines bordures, soit un design identique à celui de l’iPad Pro depuis sa cuvée 2018. L’ardoise se distingue également de l’ancienne version par son port USB-C, à la différence du Lightning. De ce fait, l’iPad Air s’offre une compatibilité avec le Pencil de seconde génération – qui se connecte par contact sur la tranche de l’appareil – ainsi qu’avec le Magic Keyboard, le clavier hors de prix pour iPad d’Apple.

Cerise sur le gâteau : l’iPad Air se dote d’une puce A14, soit celle qui se prédestine à l’iPhone 12, grand absent de l’événement. Cette puce, gravé à la finesse inouïe de 5nm offre un gap de 40% de puissance côté CPU par rapport à l’ancien iPad Air, et 30% côté GPU. Puisque c’est la puce qui équipera également la cuvée 2020 d’iPhone 12, cela nous donne une petite idée de la puissance potentielle du futur smartphone d’Apple.

La différence avec l’iPad Pro s’arrête là, puisque l’iPad Air que vient de présenter Apple ne dispose pas de Face ID, mais bien de Touch ID. Pour le proposer malgré l’absence de bouton Home, Apple a déporté son capteur d’empreinte digitale sur le bouton de verrouillage situé sur la tranche.

Pour finir, du côté des caméras, Apple ne propose pas de LiDAR ni d’ultra grand-angle à l’arrière comme sur l’iPad Pro 2020. On dispose d’un simple capteur grand-angle de 12 MP (f/1.8) stabilisé capable de shooter des vidéos en 4K à 60 i/s et en slo-mo à 240 i/s. À l’avant, on se contentera d’un capteur de 7 MP (f/2.2) capable de capturer des vidéos en 1080 à 60 i/s.

Ce nouvel iPad Air sera disponible le mois prochain au prix de 599 dollars, et 629 euros dans nos contrées. On retrouvera cinq coloris : Gris Sidéral, Argent, Or Rose, Vert et Bleu.