Comment le gouvernement va vous envoyer des SMS en cas d’alerte

politique

Par Remi Lou le

Le gouvernement compte mettre en place un nouveau système d’alerte de la population par SMS à partir de l’été 2021. Nous en avons déjà eu un premier exemple lors de la mise sous confinement de la France dans l’urgence en mars dernier.

Crédits : JDG

Souvenez-vous lorsque la France était placée en confinement le mardi 17 mars 2020, et que tous les Français recevaient un SMS d’alerte du gouvernement les alertant des dispositions prises. Mais ce qui était alors une situation exceptionnelle pourrait se généraliser à l’avenir. Hier, le gouvernement a annoncé qu’il comptait mettre en place un nouveau système d’alerte de la population par SMS. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a qualifié ce projet de « révolution dans l’alerte à la population » durant une conférence de presse tenue à Rouen, un an après l’incendie qui a ravagé l’usine Lubrizol. Ce nouveau système d’alerte par SMS devrait être déployé entre juillet 2021 et juin 2022, annonce le gouvernement, avec un budget de près de « 50 millions d’euros ». Il complétera le système d’alerte à la population qu’on connaît basé sur les quelque 2000 sirènes réparties sur le territoire, aujourd’hui considéré comme obsolète.

Comment fonctionnera ce nouveau système d’alerte ? Si le projet n’en est encore qu’à ses balbutiements, le gouvernement mettrait à profit une technologie bien connue : le « cell broadcast » – en français « diffusion cellulaire » – une technique déjà éprouvée dans des pays comme les États-Unis, le Canada, le Japon, les Pays-Bas, l’Italie, l’Espagne, la Finlande ou encore la Corée du Sud. Celle-ci y permet déjà d’avertir la population d’un danger imminent, tel que des alertes climatiques (séisme, tsunami…), environnementales (pic de pollution…) ou encore en cas d’état d’urgence sanitaire comme nous l’avons connu. Contrairement à la méthode utilisée en début d’année dite du « marketing direct », le « cell broadcast » ne nécessite pas d’avoir accès aux numéros personnels de la population. En mars, le gouvernement avait dû en faire la demande auprès des opérateurs téléphoniques – Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free Mobile – pour procéder à l’envoi de cette masse de SMS. Ce système permettra néanmoins « l’envoi massif et rapide de messages prioritaires par rapport aux communications traditionnelles » afin « d’informer la population en temps réel pour indiquer la posture à tenir », précise le gouvernement.

Xiaomi Redmi Note 9...
2 760 Commentaires
Xiaomi Redmi Note 9...
  • Écran: 6,53 ", 1080 x 2340 pixels
  • Processeur: Mediatek Helio G85 2GHz
  • Appareil photo: Quad, 48MP + 8MP + 2MP + 2MP
  • Batterie: 5020 mAh
Source: BFMTV