Comment s’y est pris le gouvernement pour envoyer un SMS à “tous” les Français ?

Smartphone

Par Remi Lou le

À partir d’hier soir, peu après l’allocution du Président de la République, les consignes du confinement mis en place en France ont été envoyé par SMS aux Français. Ce SMS est-il bien authentique ? Surtout, comment le gouvernement a-t-il pu envoyer autant de messages et avoir accès à votre numéro ?

Ça y est, la France est placée en confinement à partir de ce mardi 17 mars, depuis midi (n’oubliez pas de télécharger votre attestation de déplacement). Comme de nombreux Français, vous avez peut-être pu découvrir un SMS du gouvernement sur votre téléphone portable au réveil, indiquant « Alerte Covid-19 – Le Président de la République a annoncé des règles strictes que vous devez impérativement respecter pour lutter contre la propagation du virus et sauver des vies. Les sorties sont autorisées avec attestation et uniquement pour votre travail, si vous ne pouvez pas télétravailler, votre santé ou vos courses essentielles. »

Crédits : JDG

Vous avez été nombreux à faire part de votre surprise sur les réseaux sociaux, et à poser certaines questions. Ce SMS provient-il bien du gouvernement ? Surtout, comment le gouvernement a-t-il pu avoir accès à votre numéro ?

Avant de douter de sa véracité, n’ayez crainte. Si vous avez bien reçu le même texte que celui indiqué plus haut, il s’agit bien d’un SMS authentique provenant du gouvernement. Malgré tout, comment le gouvernement s’y est pris pour envoyer ces messages à chaque Français ? Si les plus complotistes estimeront que l’État dispose de nos numéros de téléphone à tous, la réalité est tout autre. Le gouvernement a en effet demandé aux opérateurs français d’envoyer ce message de sa part. Le Code des postes et des communications électroniques prévoit en effet que « l’acheminement des communications des pouvoirs publics destinées au public pour l’avertir de dangers imminents ou atténuer les effets de catastrophes majeures » (article L. 33-1). En d’autres termes, la situation actuelle oblige les opérateurs à transmettre les communications officielles du gouvernement, et ce même si le numéro de téléphone personnel est habituellement considéré comme une donnée personnelle, et est à ce titre protégé dans le cadre du RGPD.

Selon Libération, la technique utilisée par le gouvernement et les opérateurs est celle du SMS de « marketing direct ». « Il s’agit des offres commerciales qui permettent d’envoyer des textos marketing. Sauf que normalement, ces campagnes concernent maximum quelques millions de personnes pour les plus ambitieuses. Comme on passe à 80 millions, il a fallu lisser l’envoi. Donc ça peut prendre du temps. Chaque opérateur a son fonctionnement propre, par vague ou au fur et à mesure » peut-on lire dans les colonnes de Libération.

Chose étonnante, il semblerait que toute la population n’ait pas reçu ce message. Au vu de la masse colossale de SMS en transit, il se pourrait que certains messages ne soient pas encore parvenus à leur destinataire, mais cela ne saurait tarder. Aussi, il convient nécessairement d’être abonné à l’un des quatre opérateurs français – Orange, SFR, Bouygues et Free (et tous les autres opérateurs utilisant leurs réseaux) – pour recevoir ce message.