L’ancien champ magnétique de la Lune aurait sauvé la Terre

Espace

Par Amandine Jonniaux le

Si, aujourd’hui, notre satellite naturel est dépourvu de champ magnétique, des scientifiques ont découvert que ce dernier en aurait pourtant bel et bien comporté un auparavant. Il aurait même protégé notre planète il y a 4 milliards d’années.

La face cachée de la Lune.
Crédits : Pixabay.

La Lune ne possède plus de champ magnétique depuis environ un milliard d’années, estime une étude du MIT publiée cette année. Pourtant, il a plus de 4 milliards d’années, notre satellite – alors deux fois plus proche de nous qu’aujourd’hui – disposait d’un champ au moins aussi fort que celui de la Terre. Cette information vient d’être révélée dans une étude menée par un groupe de scientifiques de la NASA.

Des champs magnétiques à la fois rivaux et alliés

En analysant des échantillons de débris lunaires rapportés des précédentes missions Apollo, et datant d’entre 4,2 et 3,4 milliards d’années, les chercheurs menés par le physicien James Green sont ainsi parvenus à modéliser les interactions entre notre propre champ magnétique terrestre et celui de la Lune à l’époque. Ils sont ainsi parvenus à la conclusion que non seulement les deux champs étaient capables d’interférer entre eux, mais surtout qu’ils s’étaient probablement combinés à une certaine période, afin de créer une magnétosphère protectrice entourant la Terre et la Lune. Ce n’est finalement qu’en s’éloignant de nous que notre satellite aurait perdu son champ magnétique, tuant au passage la magnétosphère qui nous unissait à lui.

Un phénomène étonnant, rapporté par le site New Scientist, mais sans lequel la vie n’aurait sans doute jamais pu apparaître sur Terre. En effet, les scientifiques estiment qu’il y a 4 milliards d’années, le Soleil était beaucoup plus actif qu’aujourd’hui, éjectant jusqu’à 100 fois plus de particules radioactives. Face à la puissance de l’astre de feu, la Terre aurait ainsi dû être dépouillée de son atmosphère très vite, rendant difficile l’apparition de la vie à sa surface, sans l’intervention de l’ancien champ magnétique lunaire. “Nous savons maintenant que nous avons eu de l’aide, et que cette aide est venue de la Lune”, explique James Green. Pour confirmer leur théorie, le groupe de chercheurs de la NASA espère rapidement être en mesure d’étudier des échantillons lunaires provenant des pôles de Séléné, afin d’y découvrir des particules issues de l’atmosphère terrestre qui auraient transité entre les deux champs magnétiques.

Promo
BEBANG Télescope Astronomique...
329 Commentaires
BEBANG Télescope Astronomique...
  • ⧭ Télescope monoculaire avec différents usages: livré avec deux oculaires remplaçables...
  • ⧭ Optique professionnelle: un objectif à couches multiples offrant une transmission élevée...
  • ⧭ Facile à installer: avec une structure solide, ce télescope est facile et rapide à...
  • ⧭ Bons cadeaux pour les enfants ou les débutants: télescope professionnel avec adaptateur...