Avec Airpeak, Sony pourrait se lancer sur le marché du drone grand public

drone

Par Olivier le

Sony a des ambitions sur le marché du drone. Le constructeur japonais a dévoilé cette semaine un nouveau projet, Airpeak, qui pourrait bien le voir jouer des coudes avec DJI ou Parrot.

Avec le recul, il est étonnant que Sony se soit tenu éloigné du secteur du drone pendant si longtemps. Après tout, le constructeur est un spécialiste reconnu de l’image (ses modules photo équipent la plupart des smartphones du marché), ses appareils photo et caméras sont parmi les plus utilisés par les vloggers et les réalisateurs indépendants, alors pourquoi ne pas leur proposer aussi un drone capable d’enregistrer des images aériennes de qualité ?

Sony a du répondant

C’est pourquoi l’annonce du projet Airpeak est si intéressante, même si Sony n’en dit pas beaucoup dans le communiqué de presse, ni dans la courte vidéo de présentation, et encore moins sur le site web dédié. On peut néanmoins espérer qu’il s’agira de drones pour le grand public : Sony a déjà une activité drones pour l’entreprise avec Aerosense, qui se charge notamment de la captation d’événements en direct et d’imagerie aérienne.

Sony fait également référence à la créativité des créateurs vidéo et à l’industrie du divertissement. Un signe peut-être qu’il s’agira effectivement de drones accessibles. Il faudra attendre le printemps prochain pour savoir de quoi il retourne précisément, puisque Sony lèvera formellement le voile sur l’initiative Airpeak.

Si Sony devait effectivement se lancer sur ce créneau, le constructeur ferait face à une concurrence bien organisée et féroce. DJI domine le marché avec des produits très abordables, Parrot résiste tant bien que mal, et de nombreux acteurs plus petits mais très agressifs sont aussi sur les rangs. Sony a deux avantages de taille : sa notoriété et son expertise en matière de captation photo et vidéo.

Source: Sony
stopwatch 2 min.