Microsoft prévoit de concevoir ses propres puces ARM pour Surface

Hardware

Par Amandine Jonniaux le

Bien décidé à être moins dépendant d’Intel, Microsoft serait actuellement en train de mettre au point ses propres puces ARM pour équiper ses PC Surface, mais aussi ses serveurs.

Crédits : Microsoft

L’information vient du média américain Bloomberg, qui cite plusieurs sources anonymes internes à Microsoft, et elle pourrait bien mettre à mal les relations entre Intel et Microsoft. Alors que le géant GAFAM a pris pour habitude d’utiliser des processeurs Intel sur la majorité de ses services de cloud Azure, mais aussi sur ses appareils PC Surface, l’entreprise serait actuellement en train de développer ses propres processeurs ARM afin d’équiper, non seulement ses serveurs cloud, mais aussi ses prochains modèles Surface.

En plus de travailler à l’amélioration de ses puces SQ1/SQ2, développées en partenariat avec Qualcomm, Microsoft serait ainsi en train de plancher sérieusement sur la fabrication de ses propres chipsets maison, basés sur une architecture ARM. Des nouveautés qui permettraient à l’entreprise de Bill Gates d’être moins dépendante d’Intel, tout en assurant à ses prochains Surface un puissant processeur ARM. Plusieurs prototypes seraient déjà en cours de test, sans promesse cependant d’être retenus pour équiper les prochaines générations de laptops Microsoft.

Interrogé par le site de The Verge, un porte-parole du géant américain n’a pas démenti les rumeurs, indiquant simplement : “nous continuons d’investir dans des technologies permettant de développer nos propres capacités de conception et de fabrication, tout en encourageant et en renforçant les partenariats avec un large panel de fournisseurs”. De quoi emboîter le pas à la marque à la pomme, qui a déjà délaissé les puces Intel pour la fabrication de ses produits Mac au profit de ses puces M1, officialisées en novembre dernier. De son côté, Amazon utilise déjà ses propres puces Graviton pour alimenter ses serveurs et centres de données. De quoi intensifier encore un peu la concurrence sur le marché du processeur.

Acheter sur Amazon