Zoom va élargir ses activités pour concurrencer Google et Microsoft

Business

Par Julie Hay le

Zoom va élargir ses activités et proposer un service de messagerie et de calendrier. La firme, à la popularité grandissante, entend bien concurrencer les géants Microsoft et Google sur leur propre terrain.

Crédits : Charles Deluvio via Unsplash

2020 aura définitivement été une bonne année pour Zoom. La société américaine, spécialisée en services de téléconférence, a connu un essor inédit alors que le monde était forcé de se mettre en quarantaine. Pour poursuivre leurs activités professionnelles de nombreux utilisateurs se sont tournés vers l’application, sans doute pour sa simplicité d’utilisation. L’arrêt de la limite de 40 minutes pour le corps enseignant aura aussi largement contribué à faire grimper sa cote de popularité. Mais alors que la perspective d’un retour à la normale n’a jamais été aussi proche, la firme doit diversifier ses activités pour maintenir sa position. Il faut effectivement s’attendre à une baisse de fréquentation lorsque tous les étudiants du Monde entier retrouveront les chemins de l’école et que les entreprises pourront reprendre leurs activités en présentiel. Pour assurer son avenir et concurrencer Google et Microsoft sur leur propre terrain. Selon nos confrères de The Information, qui se sont entretenus avec le PDG Eric Yuan, Zoom compte « élargir le service de visioconférence de l’entreprise à une plateforme à part entière qui comprendrait le courrier électronique, la messagerie et d’autres outils de productivité » à l’instar de la Gsuite de Google ou de Office Online de Microsoft. Si Zoom peut déjà intégrer les outils comme Outlook ou Dropbox, la firme entend bien développer son propre univers de bureautique. Eric Yuan ne précise en revanche pas quand ces services seront disponibles.

Zoom dans le viseur de la Commission fédérale du commerce

Si on ne sait pas encore quand ce déploiement aura lieu, une chose est sûre en revanche : la commission fédérale du commerce gardera un œil sur l’application. Cette popularité nouvelle pour Zoom s’est accompagnée de plusieurs scandales, comme en avril dernier. La firme était accusé d’avoir menti à ses utilisateurs sur le cryptage des conversations. Si les données vidéo et audio étaient bel et bien chiffrées, elles pouvaient être facilement décryptées par Zoom. Depuis l’entreprise a corrigé le tir. Il y a quelques jours, Zoom était accusé d’avoir conspiré avec le gouvernement chinois pour surveiller et censurer les appels. Dans une plainte pénale, devant le tribunal de Brooklyn, les procureurs ont déclaré qu’un ancien cadre de la société aurait divulgué les données des utilisateurs et supprimer des réunions vidéos sur l’anniversaire du massacre de la place Tiananmen. Zoom avait rapidement utilisé son droit de réponse, dans un article de Gizmodo. « À ce stade de notre enquête, et à l’exception des donnés utilisateurs pour moins de dix utilisateurs individuels, nous ne pensons pas que cet ancien employé ou tout autre employé de Zoom ait fourni au gouvernement chinois des données d’utilisateurs non basés en Chine. »

Promo
ASUS Vivobook S S413IA-EK571T...
134 Commentaires
ASUS Vivobook S S413IA-EK571T...
  • Ecran : 14'' FHD (1920 x 1080 pixels LED)
  • Processeur : AMD Ryzen 5 4500U Processor 2.3 GHz (8M Cache, up to 4.0Hz)
  • Mémoire : RAM 8G
  • Stockage : 256G SSD PCIE