L’Europe veut sa constellation de satellites pour l’accès à internet

Espace

Par Olivier le

L’Europe voudrait se doter de sa propre constellation de satellites de communication dans un avenir proche. Mais avant de lancer le moindre engin dans l’espace, l’Union européenne finance une étude de faisabilité auprès d’industriels.

Crédit : Pixaline, Pixabay
Crédit : Pixaline, Pixabay

L’Union européenne veut renforcer sa souveraineté numérique et fournir aux résidents du vieux continent un accès internet fiable et sécurisé. Pour y parvenir, un des projets consiste à lancer une constellation de satellites connectant à internet les utilisateurs des régions les plus éloignées, à l’instar du Starlink américain.

Étude de faisabilité

Mais avant de lancer les premiers satellites, la Commission européenne a financé une étude de faisabilité dotée d’un budget de 7,1 millions d’euros. Parmi les industriels partenaires, on compte Airbus, Orange, Thales Alenia Space, Arianespace ou encore Eutelsat. Ils auront un an pour déterminer si ce système de communication spatial a des chances d’aboutir. Selon l’Union, l’étude doit examiner la manière dont une constellation de satellites peut améliorer les connexions aux infrastructures critiques actuelles et futures, y compris les réseaux terrestres.

L’étude doit également déterminer le rôle que pourraient jouer ces satellites dans le déploiement et le fonctionnement de la 5G, ainsi que dans le développement des technologies 6G. Beaucoup de questions, mais aussi beaucoup de potentiel comme l’ont démontré les premiers tests de Starlink. Reste que l’Europe accuse un certain retard dans ce domaine par rapport aux États-Unis.

Malgré tout, entre l’expertise d’Ariane, le système de géopositionnement Galileo et le système d’observation Copernicus, l’Europe a un certain savoir-faire. Une estimation indiquait qu’il faudra un investissement de 6 milliards d’euros pour construire ce réseau de satellites européens.

Entre les constellations américaines, chinoises et européennes, l’orbite de notre planète risque de se transformer en énorme embouteillage : 100.000 satellites pourraient en effet tourner autour de la Terre ! Un chiffre à comparer aux 2.500 satellites actuels… Ce volume pose une question importante, celui de la régulation du trafic dans l’espace. Car les risques de collision sont bien réels ! Sans parler du dépotoir dans le ciel…

Source: Forbes