Le compte Twitter de l’ambassade chinoise aux États-Unis est bloqué

politique

Par Julie Hay le

Twitter a bloqué le compte de l’ambassade chinoise aux États-Unis. L’institution politique a violé la réglementation du réseau social, relative à la déshumanisation, en qualifiant les femmes Ouïghours de « machine à faire des bébés ».

Crédits : geralt via Pixabay

Le compte Twitter, de l’ambassade chinoise aux États-Unis, est bloqué. Selon Bloomberg, l’institution gouvernementale aurait violé la politique de la plateforme relative à la déshumanisation. Le 7 janvier dernier, l’ambassade faisait référence aux femmes Ouïghours comme des « machines à faire des bébés ». Il avait rapidement été supprimé par Twitter. Cependant, la plateforme demande aux utilisateurs de retirer d’eux-mêmes les publications problématiques, sous peine de se revoir refuser l’accès à leurs comptes. C’est ce qui vient d’arriver à l’ambassade. Twitter explique  : « Nous avons pris des mesures sur ce Tweet, car il enfreint notre politique de déshumanisation. »  Elle interdit la déshumanisation de groupe de personnes sur la base de leur « religion, caste, âge, handicap, maladie grave ou race et ethnie ». Depuis le 9 janvier, l’ambassade n’a rien posté sur le réseau social.

La Chine fait face à de lourdes critiques depuis plusieurs mois. Le pays est accusé de stériliser les femmes Ouïghour par la force et de détenir le peuple dans des camps de redressement politique. La publication visait ainsi à défendre la politique appliquée dans la région Xianjiang. Lors d’une conférence de presse à Beijing, un porte-parole du ministère des affaires étrangères chinoises a expliqué que l’ambassade était « perplexe » face au verrouillage de son compte et à déclaré qu’elle tenait à corriger « de faux rapports et informations concernant le Xinjiang ». Dans sa dernière publication, on peut lire « Ici, je veux demander à ceux qui ont des arrière-pensées, avons-nous tord de créer une vie meilleure de nos propres mains ? Les femmes avec enfants, ne peuvent-elles pas sortir et trouver un emploi? Et si nous ne le faisons pas, paierez-vous et nourrirez-vous les enfants pour nous ? «  Les Nations Unies estiment que jusqu’à un million d’Ouïgours pourraient être détenus dans des camps rapporte Bloomberg. L’ancien secrétaire d’état américain, Mike Pompeo, a d’ailleurs qualifié le traitement des Ouïghours en Chine de « génocide ». En France, Emmanuel Macron avait quant à lui regretté, lors d’un entretien accordé à Brut, que la Chine refuse l’envoi d’une mission d’observation dans la région. Il avait en septembre affirmé que la répression contre la minorité était « inacceptable »  et que la France la « condamnait avec la plus grande fermeté ».