Dans la ville chinoise de Dalian, les trains sont toujours gérés avec Flash

Sur le web

Par Olivier le

Le lecteur Flash est finalement mort en début d’année, et si certains pourront regretter le bon vieux temps où c’était le format multimédia dominant sur internet, cette disparition annoncée de longue date est une bonne nouvelle.

La mort de Flash, après une longue déchéance qui a duré des années a été saluée de toutes parts : le lecteur d’Adobe souffrait de problèmes de sécurité réguliers, il consommait beaucoup de ressources processeur et de batterie, il n’était pas adapté aux plateformes mobiles. Mais en dehors des jeux et des animations, le lecteur Flash permettait aussi de concevoir des choses beaucoup plus sérieuses et complexes.

Une version pirate de Flash à la rescousse

Par exemple, YouTube a utilisé Flash pour la lecture des vidéos jusqu’en 2015. Mais on ne s’attendait pas à apprendre que cette technologie servait aussi à la gestion de l’infrastructure des transports ferroviaires de la ville de Dalian, en Chine ! Et lorsque Adobe a définitivement coupé Flash, les trains de Dalian se sont tout simplement arrêtés de fonctionner…

L’arrêt a duré une vingtaine d’heures, jusqu’à ce que les techniciens trouvent une rustine. Plutôt que de basculer la gestion des trains vers un système plus moderne et plus robuste, ils ont tout simplement installé une version pirate de Flash toujours opérationnelle ! Une « version fantôme » apparemment, qui va fonctionner autant de temps que nécessaire. En tout cas, les trains ont pu repartir.

Reste à savoir pourquoi le gestionnaire des transports n’a pas pris les devants pour remplacer Flash avant. Adobe a prévenu de l’extinction des feux en 2017. L’exploitant avait donc quatre ans devant lui pour trouver une solution. Et puis à la base, utiliser Flash pour un usage pareil, il fallait oser…

Source: Jalopnik