TIGER : Hyundai lance la construction de son robot motorisé équipé de jambes

Automobile

Par Olivier le

Il est compliqué de se rendre dans les milieux difficiles d’accès, comme après une catastrophe naturelle ou sur la Lune. Les robots peuvent nous aider dans ces situations, comme Hyundai le propose avec le TIGER.

Crédit : Hyundai
Crédit : Hyundai

Le TIGER, pour Transforming Intelligent Ground Excursion Robot (« robot d’excursion terrestre intelligent et transformable ») est un véhicule conçu pour évoluer sans équipage. Hyundai le présente comme une plateforme d’exploration scientifique mobile capable de se rendre dans des lieux reculés où règnent des conditions extrêmes.

Un véhicule vraiment tout terrain

La principale innovation du TIGER repose sur son système de propulsion inédit : les roues sont équipées de « jambes » qui se déploient, ce qui facilite la mobilité sur des terrains accidentés. Quand les jambes sont rétractées, TIGER se déplace comme un véhicule à quatre roues motrices. En cas d’obstacles, les capacités de « marcheur » du robot lui permet de se déplacer plus facilement.

Le constructeur avait déjà présenté un premier prototype au CES de 2019, l’Elevate, qui avait été amélioré l’année suivante. Mais si l’Elevate a été imaginé pour transporter des passagers, TIGER n’accueille personne à son bord, il s’agit d’un véhicule de transport de marchandises, comme des colis de première nécessité. En plus d’être particulièrement agile dans les zones sinistrées et sur les terrains difficiles, le TIGER peut également être une solution pour explorer la surface d’une autre planète !

Le robot est équipé d’une batterie de capteurs pour l’observation à distance, il possède une commande directionnelle à 360 degrés et une plateforme est prévue pour des drones autonomes UAV. Hyundai a lancé la construction du TIGER X-1 (X pour « expérimental ») avec l’aide du studio maison New Horizons et d’Autodesk, l’éditeur bien connu de logiciels de conception (Autodesk Fusion 360).

Le TIGER et les technologies qu’il intègre sont prometteurs ! Peut-être le verra-t-on évoluer sur Mars un jour prochain…