Une comète à l’origine de l’extinction des dinosaures ?

Science

Par Julie Hay le

Selon deux scientifiques de l’université d’Harvard, ce n’est pas un astéroïde qui serait à l’origine de l’extinction des dinosaures. Ils affirment que ce sont des fragments de comètes qui se sont écrasés sur Terre, il y a 66 millions d’années.

Crédits : Adam Ford on Unsplash

Les théories sur l’origine de l’extinction des dinosaures sont nombreuses. Il y a 66 millions d’années, ce que l’on prenait pour un astéroïde a frappé la Terre, tuant par la même occasion la majorité de la vie sur Terre. Mais une étude publiée dans Scientific Reports, remet en cause cette hypothèse et annonce qu’il pourrait en fait s’agir d’une comète, ou du moins d’un fragment de comète. Grand d’environ 7km, baptisé Chicxulub, ce morceau de comète s’est écrasé au Mexique, déclenchant des incendies, un tsunami et libérant des milliards de tonnes de soufre dans l’atmosphère. Selon les deux scientifiques à l’origine de cette étude, cette comète aurait été poussée vers le soleil par l’attraction gravitationnelle de Jupiter. Selon Amir Siraj, auteur de l’étude, la planète aurait joué le rôle “d’un flipper » en la renvoyant sur « des orbites la rapprochant très très près du soleil”. La force d’attraction de l’astre l’aurait éclatée “en plus de 1 000 fragments” pour ensuite envoyer l’un d’entre eux vers la Terre. Ce fragment aurait pu être assez grand pour causer “un événement comme celui ayant tué les dinosaures” peut-on lire dans un article de 20 minutes, en partenariat avec des agences. Ils précisent que le cratère a été fait par un objet composé de chondrite carbonée. Or, seulement 10 % des astéroïdes en sont composés, contre une proportion plus large pour les comètes.

Une théorie sujette à débat

Les deux scientifiques ne sont pas les seuls à privilégier l’hypothèse d’une comète. En 2013, un groupe de chercheurs du Dartmouth College était arrivé aux mêmes conclusions. Chicxulub aurait frappé la Terre à une vitesse de 12 miles par seconde, ce qui équivaut à 30 fois la vitesse d’un avion supersonique. Mais cette hypothèse n’est pas partagée par l’intégralité de la communauté scientifique. Natalia Artemieva, scientifique au Planetary Science Institute de l’Arizona, expliquait au New-York Time que les fragments d’une comète auraient été trop petits pour créer le cratère du Mexique. L’univers est donc encore loin de nous avoir livré tous ses mystères.

Histoire des dinosaures
36 Commentaires
Histoire des dinosaures
  • Allain, Ronan (Author)