El Risitas, l’humoriste derrière le célèbre mème est mort

Sur le web

Par Julie Hay le

La toile est en deuil depuis l’annonce de la mort d’El Resistas. La vidéo de son fou-rire, qui date de 2007, a été largement détournée sur les réseaux sociaux.

© Capture d'écran YouTube

Juan Joya Borja est décédé ce mercredi 28 avril à l’âge de 65 ans. Si ce nom vous est inconnu, son visage vous est sans doute familier. En 2007, l’humoriste surnommé El Risitas se rend sur le plateau d’une émission pour raconter l’une de ses mésaventures avant d’être pris d’un fou rire pour le moins communicatif. Rapidement, la séquence fait le buzz et est reprise pour détourner l’actualité. Parmi les extraits les plus iconiques, on se rappelle de celle partagée à l’occasion de la sortie du nouveau MacBookPro en 2015. Certains plaisantins se sont amusés à sous-titrer la séquence pour se moquer de l’absence de port-USB sur le nouvel ordinateur de la marque à la pomme. Plus récemment, des internautes ont utilisé la vidéo pour revenir sur le lancement raté du jeu vidéo CyberPunk 2077 et la désastreuse campagne de promotion de CD Projekt Red. Même le projet de la Super Ligue, qui a depuis été avorté, n’a pas échappé aux amateurs de mème.

Une figure très populaire en France

Sans surprise, l’annonce de sa mort a largement ému l’internet français. Il faut dire que sur le forum JeuxVidéo.com Blabla 18-25 ans, la séquence est encore largement détournée. La ressemblance entre le terme “Jesus”, utilisé à plusieurs reprises par l’humoriste dans son interview, et Issou (une commune des Yvelines) avait même conduit plusieurs internautes à se rendre dans la ville pour effectuer un “Raid”. La mairie avait alors porté plainte pour harcèlement. Sa popularité est telle qu’en septembre dernier, alors qu’il se fait amputer d’une jambe, des internautes lancent une collecte de fonds pour lui acheter un fauteuil roulant. Plus de 14 000 euros ont été réunis. L’homme avait d’ailleurs adressé des remerciements vidéo à ses fans français.