Hubble jette un œil sur AG Carinae, une des étoiles les plus lumineuses de la Voie lactée

Espace

Par Olivier le

Pour fêter les 31 ans du télescope spatial Hubble, les astronomes ont voulu jeter un œil sur AG Carinae, une étoile pas comme les autres au cœur de la Voie lactée.

© NASA

Nichée dans la constellation de la Carène, AG Carinae est une des étoiles les plus lumineuses de la Voie lactée : elle brille d’un million de soleils, rien de moins, et sa masse est 70 fois plus importante que celle de notre étoile. Autre particularité, AG Carinae brûle tellement d’énergie qu’elle s’étend à la manière d’un ballon d’air chaud, provoquant la création d’une nébuleuse de gaz et de poussière interstellaire autour d’elle.

Nébuleuse de gaz et de poussière

Cette enveloppe, qui s’est formée il y a environ 10.000 ans à la suite d’une ou de plusieurs explosions très puissantes, s’étend sur cinq années lumière autour d’AG Carinae. Ce qui est à peu près la même distance qu’entre le soleil et l’étoile la plus proche de la Terre, Proxima Centauri. Le volume de matériaux en tout genre présents dans ce halo représente dix fois la masse de notre soleil…

AG Carinae est dans une position très critique pour éviter la destruction, elle lutte en permanence entre la gravité et les radiations. Un phénomème cosmique rare dans dans notre groupe de galaxies : la NASA en a répertorié moins d’une cinquantaine. Les étoiles de ce genre, aussi massives et brillantes, ne vivent que quelques millions d’années (notre soleil vivra pendant une dizaine de milliards d’années !).

Or, AG Carinae a déjà quelques millions d’années au compteur… Malgré sa brillance, l’étoile n’est habituellement pas visible à l’œil nue. Ces caractéristiques uniques valaient bien qu’Hubble s’y intéresse ! AG Carinae, classée comme une variable lumineuse bleue, est située à une distance de 20.000 années lumière environ de la Terre.

Source: NASA