Attention à cette arnaque téléphonique, elle peut vous coûter très cher…

Sécurité

Par Remi Lou le

Une nouvelle arnaque téléphonique provenant soi-disant d’Orange cherche à vous garder le plus longtemps au bout du fil pour vous soutirer de l’argent, sans même que vous ne vous en rendiez compte.

© Hassan OUAJBIR / Unsplash

L’UFC-Que choisir nous alerte sur une nouvelle arnaque téléphonique plutôt élaborée qui serait actuellement en pleine recrudescence. Si l’on vous met en garde, c’est parce que cette arnaque repose sur une technique vicieuse qu’il peut être bien difficile de détecter.

Pour bien comprendre comment elle fonctionne, l’UFC-Que Choisir nous raconte l’histoire de Gisèle, normande de 88 ans qui s’est faite avoir le 25 mars dernier. Ce jour-là, elle reçoit un appel provenant d’une personne se présentant comme une employée d’Orange, et qui l’informe que l’opérateur doit effectuer des vérifications sur sa ligne. Elle lui demande donc de la rappeler. L’UFC-Que Choisir explique que, si Gisèle ne s’est pas méfiée, c’est parce que l’appel semblait réellement provenir d’Orange. Non seulement la personne au bout du fil connaissait les modalités de ses abonnements téléphoniques sur le bout des doigts et n’avait aucun accent spécifique, mais la requête paraissait tout à fait légitime.

« Après 40 minutes passées à attendre, elle a fini par raccrocher, mais la personne l’a rappelée et lui a demandé de bien rester en ligne » relate sa fille auprès de l’UFC-Que Choisir. Là, Gisèle commence à s’interroger, mais on lui explique que cet appel est bien gratuit. « Elle lui a même fait peur en lui disant que si elle ne s’exécutait pas, ils lui couperaient son téléphone et la télévision » précise la fille de Gisèle.

355€ de hors-forfait

Après plusieurs appels passés durant trois jours, Gisèle découvre finalement le pot aux roses sur sa facture téléphonique : 355€ de hors-forfait pour des appels surtaxés passés en Afrique. Vous l’aurez compris : la personne au bout du fil n’était absolument pas une salariée d’Orange. Le but de l’arnaque était donc de pousser la victime à rappeler un numéro surtaxé le plus longtemps possible. Pour couronner le tout, aucun recours n’est possible auprès d’Orange.

Comment reconnaître cette arnaque ?

Ce type d’appels proliférerait actuellement, principalement en provenance du Lesotho, du Libéria et du Burandi. Leur nombre aurait même triplé depuis le début de la crise sanitaire, d’après Orange. Alors, comment détecter l’arnaque si cela vous arrive ? Tout d’abord, l’UFC-Que Choisir constate que le numéro appelant commence généralement par 00, mais il peut varier, ce qui n’en fait pas un indicateur fiable. On vous conseille plutôt de vous fier au témoignage ci-dessous pour prendre vos dispositions si le même schéma se profile lors d’un appel téléphonique.

En règle générale, restez toujours sur vos gardes lorsque vous ne reconnaissez pas le numéro entrant. Si l’on vous invite à rappeler un numéro, ne le faites surtout pas, puisqu’il peut très bien s’agir d’un numéro surtaxé. Évitez également de rappeler des numéros inconnus ratés. Enfin, si jamais la demande parait réellement légitime, passer plutôt par le numéro du service client de l’opérateur ou l’entreprise qui vous a contacté. Sachez que vous pouvez également contacter votre opérateur afin de bloquer tous les appels surtaxés, ce qui pourrait bien vous éviter des désagréments futurs.