Espace : la Chine accélère son plan d’exploration spatiale et se pose sur Mars

Espace

Par Amandine Jonniaux le

La Chine vient de confirmer le succès de l’opération visant à poser le robot Zhurong à la surface de la planète Mars. Au même moment, le pays a aussi relancé la mission d’exploration de son rover Yutu-2 sur la face cachée de la Lune.

© Aynur Zakirov - Pixabay

Arrivé sur Mars en février dernier, Perserverance a désormais de la compagnie. La Chine a en effet réussi samedi dernier à poser son premier robot téléguidé à la surface de la planète rouge. Dans un communiqué partagé sur la télévision publique CCTV, on apprend ainsi que l’atterrisseur Tianwen-1 est parvenu à se poser sur Mars, après avoir affronté les “sept minutes de terreur” liées à la délicatesse d’une telle manœuvre. À son bord, le robot Zhurong a émis son premier signal, et s’apprête désormais à explorer les environs.

Selon l’agence spatiale chinoise (CNSA), l’atterrissage martien de Zhurong a eu lieu à 7h18, heure de Pékin, au milieu d’une zone de l’hémisphère nord baptisée Utopia Panitia. Un événement historique pour le pays, qui avait déjà tenté d’expédier une sonde sino-russe vers Mars en 2011… sans succès. Lancée en juillet 2020, Tianwan-1 avait été placée en orbite martienne en février dernier. Avec ses panneaux solaires, ses radars et ses caméras, Zhurong devrait ainsi être opérationnel pendant près de trois mois. Il effectuera de nombreuses missions de recherche et d’exploration, et devrait – tout comme Perseverance, plus particulièrement s’atteler à la recherche de traces de vie.

Yutu 2 repart à la conquête de la Lune

Bien décidée à accélérer sa conquête spatiale, la Chine ne se contente pas d’explorer Mars. Après avoir survécu à une nouvelle nuit glaciale sur la Lune, le rover Yutu 2 s’apprête en effet à sortir de son sommeil. Arrivé il y a plus de deux ans sur notre satellite, le robot a déjà parcouru plus de 700 mètres depuis le 3 janvier 2019. Atterri dans le cratère de Von Karman, sur la face cachée de la Lune, la machine était entrée dans une phase d’hibernation depuis avril dernier, juste avant le coucher du soleil. Après son réveil, Yutu 2 devrait poursuivre sa progression, et analyser les couches rocheuses de la surface lunaire.

Source: Engadget