Twitter veut tester un abonnement payant

Apple

Par Amandine Jonniaux le

Le réseau social au logo bleu travaillerait actuellement sur un service d’abonnement payant, permettant d’annuler des tweets et de sauvegarder certains messages dans des collections dédiées.

Logo application twitter
© Brett Jordan / Unsplash

Depuis sa création en 2006, Twitter est devenu l’un des lieux incontournables du débat sur Internet, au point que l’ancien président des États-Unis Donald Trump en avait même fait son mode d’expression favori. Pourtant, le célèbre réseau social pourrait bientôt devenir payant. Depuis un moment déjà, l’entreprise travaille sur le lancement d’un service par abonnement qui permettrait à certains utilisateurs et utilisatrices d’accéder des fonctionnalités inédites.

Selon une fuite rendue publique par la leakeuse Jane Mancun Wong, l’entreprise devrait ainsi bientôt proposer un abonnement premium Twitter Blue. Accessible à partir de 2,99$ par mois, ce dernier permettra aux utilisateurs et utilisatrices concernés de bénéficier de plusieurs nouvelles fonctionnalités inédites : en plus de pouvoir annuler un message posté trop vite (à la manière de ce que propose déjà Gmail), les membres Blue pourront aussi profiter du nouvel onglet Collections, qui permettra de sauvegarder et de classer leurs tweets préférés, afin de pouvoir les consulter plus facilement par la suite. D’autres abonnements plus onéreux pourraient aussi voir le jour, et comprendraient logiquement davantage de fonctionnalités.

La volonté de Twitter de rentabiliser au mieux sa plateforme n’est pas une surprise, d’autant plus que le projet d’un service premium sur le réseau social fait déjà parler de lui depuis plusieurs mois. En juillet dernier, le PDG de l’entreprise Jack Dorsey précisait cependant que le jour où Twitter proposerait un abonnement payant, la barre serait “très haute”. À noter qu’a priori, les internautes ne souhaitant pas passer à la caisse ne devraient pas voir leurs possibilités restreintes sur l’application.

Twitter mise aussi sur le ciblage publicitaire

Toujours dans l’optique de maximiser ses profits, Twitter a également pris position sur l’épineuse question de la mise à jour d’iOS 14.4. Alors que l’affaire avait largement opposé Apple au géant Facebook, le réseau social à l’oiseau bleu s’était montré plus discret sur le sujet. Pourtant, selon MacRumors, l’entreprise a déployé un message d’information à destination de ses utilisateurs iOS, en leur demandant d’activer le suivi des données publicitaires dans l’optique de continuer à afficher “des publicités pertinentes”.