Kevin Feige admet une erreur de casting dans Doctor Strange

Cinéma

Par Olivier le

Marvel veut en faire plus pour mieux représenter la diversité dans ses films. Notamment pour refléter une communauté asiatique jusqu'à présent malmenée dans le MCU.

© Marvel

Shang-Chi et la Légende des 10 Anneaux, qui sortira début septembre, sera le premier film Marvel à mettre en scène un héros asiatique, qui sera en l’occurrence incarné par Simu Liu. Ce nouvel opus de la phase 4 du MCU sera aussi l’occasion de (re)voir le personnage du Mandarin, présent à la blague dans Iron Man 3 et représenté par Ben Kingsley (dans Shang-Chi, le vilain sera incarné par Tony Leung Chiu-wai).

Améliorer la représentation de la communauté asiatique

Or, c’est bien là le problème : les rôles des personnages asiatiques des comics sont souvent occupés non pas par des acteurs asiatiques, mais par des acteurs blancs. Cela a été le cas du Mandarin, mais aussi pour L’Ancien, qui dans Doctor Strange prenait les traits androgynes de Tilda Swinton. Dans le comics original, ce personnage est dépeint comme une caricature de vieux sage asiatique.

Dans Men’s Health, Kevin Feige fait son mea-culpa. Avec le casting de Tilda Swinton, « nous pensions être tellement malins, tellement à l’avant-garde », explique-t-il. « Nous n’allions pas reproduire le cliché du vieil homme asiatique sage. Mais ça a été un retour à la réalité, nous nous sommes dit “attendez une minute, est-ce qu’il existe une autre manière de faire ? Est-ce qu’il est possible de ne pas tomber dans ce cliché tout en embauchant un acteur asiatique ?” Et la réponse, bien sûr, c’est oui ».

Le succès des films Marvel est tel que le grand architecte du Marvel Cinematic Universe a désormais toute liberté pour représenter plus fidèlement les héros et les méchants des comics dans ses blockbusters. Shang-Chi est un personnage peu connu dans cet univers, mais cela n’a pas empêché Disney et Marvel de miser dessus en respectant l’origine des héros, tout en sachant qu’ils reviendront dans leurs frais, et sans doute bien plus.

Grâce à Shang-Chi, la diversité dans les films Marvel va aller de l’avant, en creusant un sillon déjà emprunté avec succès par Black Panther.