Donald Trump pourra revenir sur Facebook dans deux ans

politique

Par Olivier le

Après avoir été banni de Facebook suite à l'assaut de ses partisans sur le Capitole de Washington en début d'année, Donald Trump pourrait bien faire son retour sur le réseau social à partir du 7 janvier 2023.

© BarBus via Pixabay

C’est le 8 janvier dernier que l’ancien président américain a été banni de Facebook, pour une durée indéterminée. Cette durée est désormais connue : Nick Clegg, le vice-président aux affaires locales du réseau social, a annoncé que Donald Trump pourra revenir sur Facebook le 7 janvier 2023, dans un peu moins de deux ans.

Gravité des faits

Les instances de Facebook avaient été fortement invitées à prendre une décision concernant ce cas très particulier par l’Oversight Board du réseau social. Cette « cour suprême » qui gère les dossiers délicats avait confirmé la suspension indéterminée de Donald Trump, tout en exigeant de la direction qu’elle prenne ses responsabilités. C’est chose faite.

Facebook a décidé d’une échelle de sanctions pour ces cas exceptionnels. « Compte-tenu de la gravité des circonstances ayant conduit à la suspension de M. Trump », écrit Nick Clegg, « nous pensons que ses actions ont constitué une grave violation de nos règles qui méritent la peine la plus élevée en vertu des nouveaux protocoles d’application ». Deux ans d’interdiction, donc.

Crédit : Facebook

À la fin de cette période, Facebook examinera les risques que posera le retour de Donald Trump, en prenant en compte les facteurs extérieurs. « Si nous déterminons qu’il existe un risque sérieux à la sécurité publique, nous étendrons la suspension pendant une durée déterminée, et nous continuerons à réévaluer les risques ».

Le réseau social a également décidé d’appliquer les règles de modération au personnel politique, qui bénéficiait jusqu’à présent d’une plus grande souplesse pour poster des messages parfois incendiaires, racistes ou tout simplement faux. Facebook estimait jusqu’à présent que le discours politique était d’un intérêt public et qu’une entreprise privée ne pouvait pas intervenir, sauf dans des situations très spécifiques.

Source: Facebook