Parc Astérix : un grand-huit spectaculaire et un centre aquatique

bande dessinée

Par Olivier le

Malgré une année 2020 exécrable en raison de la crise sanitaire, le Parc Astérix redouble d'ambition pour son avenir. Un nouvel hôtel thématique va en effet sortir de terre, et le parc envisage aussi la création d'un centre aquatique.

© Capri23auto, via Pixabay

Le Parc Astérix se sent pousser des ailes. Le complexe de loisirs a en effet dans ses cartons plusieurs projets de grande ampleur qui vise à transformer le parc en destination touristique incontournable, et aussi d’affaires. La Compagnie des Alpes (CDA), le propriétaire du parc, a démontré son ambition lors de la présentation de son plan stratégique.

De l’ambition pour le parc

Il est ainsi question de la création d’un centre aquatique pouvant engranger jusqu’à 200.000 entrées supplémentaires. Un projet de grande ampleur dont le lancement n’a pas encore été validé par la CDA. Mais si c’est le cas, l’obtention des permis et la construction en elle-même demanderont de quatre à cinq années de travail, selon Les Echos.

Plus près de nous, le Parc Astérix va accueillir un quatrième hôtel thématique de 250 chambres (soit 700 chambres en tout pour l’ensemble du complexe). Deux restaurants à thème et un centre de séminaire sont également prévus à moyen terme. Ce dernier est intéressant, il montre que le Parc ne vise pas que les familles : le tourisme d’affaires est aussi dans sa ligne de mire.

Enfin, le Parc lancera au printemps 2023 une nouvelle attraction, Toutatis. Il s’agit d’un grand-huit où les wagons pourront filer jusqu’à 107 km/h ! La construction de cette nouveauté, avec les boutiques et restaurants attenants, nécessite un investissement de 30 millions d’euros. Mais la CDA espère enregistrer 140.000 entrées de plus et un chiffre d’affaires de 8 millions en plus.

Le Parc Astérix, basé dans l’Oise, comptait 2,3 millions de visiteurs en 2019. C’est un des plus importants complexe de loisirs en France.