Huawei continue de sombrer, mais une lueur d’espoir se profile à l’horizon

Smartphone

Par Remi Lou le

La marque n’a expédié « que » 14,19 millions de smartphones au premier trimestre 2021, loin derrière le top 5 formé par Samsung, Apple, Xiaomi, Oppo et Vivo.

Huawei smartphone
© Doruk Bayram / Unsplash

Depuis 2019 et le décret américain qui empêche Huawei de collaborer avec des entreprises américaines et d’équiper ses smartphones des services de Google, la marque ne cesse de perdre en popularité. Même si le constructeur était parvenu à se maintenir à flot en se concentrant sur le marché chinois, ses derniers chiffres de vente se sont littéralement écroulés. Ainsi, après avoir été délogé du top 5 des plus gros vendeurs de smartphone au monde — un classement dont elle visait autrefois la première place — la marque a connu un premier trimestre difficile.

Selon Counterpoint Research, les ventes de smartphones estampillés Huawei n’auraient représenté que 4% des expéditions mondiales au cours du premier trimestre, loin derrière celles de celui qui occupe la cinquième position du classement, Vivo (10%). On retrouve ensuite Oppo en quatrième (11%), Xiaomi en troisième position (14%), puis Apple second (17%) et enfin Samsung, toujours premier vendeur de smartphone au monde au premier trimestre (22%).

Ventes smartphones Q1 2021
Crédits : Counterpoint Research

Au total, le géant chinois n’aurait expédié « que » 14,19 millions de smartphones durant le premier trimestre, un chiffre nettement inférieur aux records d’autrefois. Pourtant, le marché mondial du smartphone est reparti à la hausse ce trimestre, avec une importante croissance de 20% par rapport à la même période en 2020. Au total, 354,94 millions de smartphones ont trouvé preneur ce trimestre d’après Counterpoint Research.

HarmonyOS le sauveur ?

Reste à voir si Huawei parviendra à rehausser la barre avec le lancement d’HarmonyOS, son système d’exploitation alternatif à Android. L’OS de Huawei serait déjà parvenu à rassembler pas moins de 10 millions d’utilisateurs une semaine après son lancement, d’après la marque, un petit exploit qui pourrait encore s’accélérer avec son déploiement sur les futurs smartphones haut de gamme de la marque. Pour rappel, Huawei envisage d’équiper pas moins de 360 millions d’appareils d’HarmonyOS d’ici la fin de l’année.