Disneyland Paris abandonne les fast-pass gratuits

culture geek

Par Julie Hay le

Mickey se prépare à abandonner ses mythiques coupe-files gratuits au profit d'une nouvelle offre payante.

disneyland
© LauraTara / Pixabay

C’est l’allié de tout bon visiteur. L’application Disneyland Paris s’offre un petit relooking et accueille de nouvelles fonctionnalités. L’outil, qui permettait jusqu’alors de connaître en direct le temps d’attente à chaque des attractions, va désormais servir de file d’attente virtuelle. Interrogée par RMC, la firme a expliqué que cette démarche s’inscrivait dans une volonté de “maximiser l’expérience et de minimiser l’attente”.

Concrètement, les “guests” comme Mickey aime à les appeler, devront s’enregistrer dans une file d’attente virtuelle et suivre en temps réel leur progression. Ensuite, ils recevront une notification lorsqu’ils pourront enfin entrer dans l’attraction et profiter des manèges et autres expériences que propose Disneyland Paris. C’est peu ou prou ce que propose déjà le Parc Astérix depuis sa réouverture à l’été 2020.

Le Food Hub pour manger en toute sérénité

Après avoir profité d’un maximum d’attractions, les visiteurs et amateurs de sensations fortes partiront sans doute à la recherche d’un endroit pour se restaurer. L’application va là encore s’avérer très utile, car elle va permettre de réserver une table jusqu’à un mois à l’avance. Baptisée Food Hub, cette fonctionnalité permet également de connaître le nombre de tables disponibles dans chacun des restaurants du parc.

Disneyland Paris tire un trait sur les fast-pass gratuits

Offre emblématique et très prisée de ceux qui veulent tirer parti au maximum de leur journée, les “Fast Pass” s’apprêtent à tirer leur révérence. Ces coupe-files gratuits qu’il était possible d’acquérir aux bornes dédiées et qui permettaient de profiter d’un temps d’attente amoindri vont laisser la place aux “Disney Premier Access”.

Sensiblement similaire à son prédécesseur, il permet d’accéder directement aux attractions. En revanche, ce passe droit a un prix : 8 euros par attraction et pendant une heure. S’il était auparavant possible de cumuler les “Fast Pass”, ce nouveau procédé risque d’en décourager plus d’un. Il faut dire qu’à 80 euros la place pour les deux parcs, les petites dépenses supplémentaires vont être difficiles à accepter.

Vous pourrez néanmoins en profiter encore un peu cet été, puisque le nouveau système ne doit pas être mis en place au début du mois d’août prochain selon RMC.

Source: RMC