Aston Martin atteint le Valhalla avec sa dernière supercar hybride

Automobile

Par Olivier le

On ne risque pas de tomber nez à nez avec la nouvelle supercar d'Aston Martin dans la rue : la Valhalla est en effet un monstre de puissance qui n'est pas vraiment adapté pour chauffer dans les embouteillages ! En revanche, sur piste c'est une véritable bombe qui pourrait faire tomber les records du Nürburgring.

© Aston Martin

Aston Martin a levé le voile sur la Valhalla, nouvelle supercar qui a la particularité (de plus en plus commune dans cette catégorie) d’embarquer une motorisation hybride. Elle emporte en effet un V8 4,0 litres produit par Mercedes-AMG, combiné à deux moteurs électriques.

Des moteurs électriques pour compléter un V8

Cette motorisation électrique reste cependant limitée : l’autonomie est en effet ridicule (15 km) et la voiture ne dépassera pas les 130 km/h en roulant uniquement à l’électrique. Mais ces moteurs pris tous ensemble permettent à la Valhalla d’atteindre une puissance de 950 chevaux pour un couple de 1.000 Nm. Elle accomplit le 0 à 100 km/h en 2,5 secondes !

Le style de la Valhalla dénote par rapport à d’autres supercars aux formes plus agressives. Le modèle reprend la philosophie aérodynamique de la Valkyrie, précédent effort du constructeur anglais, avec une quille avant prononcée et un grand diffuseur à l’arrière. Un profil aérodynamique variable a été créé pour l’aileron arrière.

Crédit : Aston Martin

Aston Martin, qui a déjà imposé sa patte chez les constructeurs de supercars, veut démontrer la supériorité de ses technologies et de ses techniques de conception innovante. La Valhalla tentera en effet de marquer l’histoire du mythique circuit du Nürburgring pour y faire tomber un record de vitesse.

Une telle voiture n’est évidemment pas pour tout le monde. Aston Martin va en produire une série très limitée. Le prix n’a pas été confirmé, mais il devrait dépasser le million d’euros.