Critique

[Revue de presse] Bon, sortez les mouchoirs, La Tour Sombre se fait descendre par la presse américaine

Cinéma

Par Jules le

L’adaptation sur grand écran de l’oeuvre d’Heroic Fantasy de Stephen King peine à convaincre les critiques américaines, qui ne lui font pas de cadeau.

“The Dark Tower commet le péché impardonnable d’être ennuyeux”. Voilà le titre choisi par Mashable pour sa critique de l’adaptation de La Tour Sombre de Stephen King. Car oui, malgré un casting solide, on parle quand même de Idris Elba et Matthew McConaughey, et un matériau de base efficace, le magnum opus en huit volumes de Stephen King, le film de Nikolaj Arcel ne parvient pas convaincre pas la presse américaine.

Critique sombre

Ainsi, The Guardian assure qu’il “est rare de voir qu’un film si alambiqué réussisse à être autant ennuyeux”. Pour Charles Bramesco, “[The Dark Tower] est un western sans la magie de l’ouest, de la fantasy sans la moindre once de fantastique”.

Retour à Mashable, qui estime que The Dark Tower a tout du téléfilm cheap. “Le film semble avoir été écrit avec un certain budget en tête, et réalisé avec seulement une fraction de ce dernier. Les effets spéciaux numériques sont ridicules et les décors sont affreux”.

Pour Brian Truitt, journaliste de USA Today, le film fait montre de “trop peu d’ambitions”. Il reproche notamment à Nikolaj Arcel de seulement effleurer la mythologie mise en place par Stephen King. De même la performance du duo Elba/ McConaughey n’a pas convaincu Brian Truitt.

Enfin, Mike Ryan de Uproxx n’en revient toujours pas de voir “à quel point le film s’est révélé être une catastrophe”. Il résume son visionnage ainsi : “The Dark Tower est tellement horrible que lorsque vous quitterez le cinéma, vous serez moins énervé d’avoir perdu votre temps que de vous rendre compte que quelque chose comme ça a) a pu arriver, b) est sortie dans l’optique de devenir une franchise multi-plateforme”.

Rendez-vous le 9 août prochain pour la sortie française de The Dark Tower et ainsi nous faire part de votre avis sur le film.

57 réponses à “[Revue de presse] Bon, sortez les mouchoirs, La Tour Sombre se fait descendre par la presse américaine”

  1. Les critiques etaient aussi à chier pour BvS, quand tu mate le film tu te rend compte que beaucoup de gens racontaient de la merde, après chacun ses gouts mais les critiques etaient excessivement exagéré pour BvS (“pire film de super hero de tous les temps”, mais bien sur…).

    Du coup les critiques americaines qui commencent à chier sur un film je m’en méfie comme la peste

    • Idem pour Valerian qui sans être le film de l’année n’est certainement pas aussi pourris que les critiques le disaient

      • Les critiques US visent surtout le fait que Besson n’ait pas fait le film à Hollywood.
        Quand tu vois que certains medias Us ont attaqué Besson sur son univers proche d’un starwars alors que justement c’est Lucas qui est aller piocher dans l’oeuvre original de Valerian…….

      • Je confirme, même en étant fan des BD Valerian j’ai été agréablement surpris par le film surtout du fait du fossé entre la critique et le film. Certes les acteurs sont mal choisi, mais globalement c’est un film assez attachant et assez souvent bien rythmé (pas toujours malheureusement).
        Clairement il commence à y avoir un fossé qui se creuse de plus en plus, entre critique et publique, en tout cas selon mes goûts.
        Autant avant internet, les critiques, qui semble être souvent d’arrogant élitistes, n’avaient que leurs avis qui fessaient ou détruisait la carrière d’un film, autant maintenant les anonymes que nous sommes ont la parole. Depuis pas mal de temps je ne regarde plus les critique “professionnels”, et seulement les reactions du public.

      • Aller, ta gueule va… Je comptais écrire un pavé pour essayer de te faire comprendre que t’as tort sur BvS mais en fait, vue ton argumentaire, un simple ta gueule et ferme là me contente autant.

        • Je comptais écrire un pavé pour essayer de te faire comprendre qu’il a raison sur BvS mais en fait, vue ton argumentaire, un simple ta gueule et ferme là me contente autant.

          T’as vu, on fait avancer le débat hein, avec des “mouais j’ai tellement trop plein d’arguments super fort mais j’te dirai paaaas”.

          • Si t’a besoins d’un débat pour la qualité d’un film, chose subjective qui dépendra de chacun… ça fait pitié.

          • Pour te pointer l’intérêt réel de mon message, c’était plutôt d’identifier l’absurdité du “j’ai tout un tas de raison mais je les dis pas”, plutôt que de lancer un débat.

            Ps aussi : Ce n’est pas moi qui parle de “pavé pour essayer de faire comprendre” et
            “d’argumentaire”. Conclusion, l’idée du débat n’est pas de moi. Je n’a jamais voulu en lancer, ni même donner mon avis sur le film, ni même donner quelconque raison sur quoi que ce soit.

            Avant de dire que quelque chose fait “pitié”, essais d’identifier le réel message derrière un commentaire, et ne t’arrête pas au premier degré.

          • Venant de toi, Sterne, avec tes prouesses récentes et autres commentaires que j’ai pu lire de toi via “vlad”… Je prends ça pour un compliment :).

          • HAHAHAHAHAHAHAhAHAHAHAHA Je
            sais pas si je dois êtres flatté ou si je dois me foutre de ta gueule de voir
            que tu n’arrives pas à différencier commentaire troll et commentaire sérieux…

          • Tu peux privilégier la deuxième solution, en général c’est ce que les gens font quand ils ne comprennent pas le sarcasme .. ^_^

          • Ben si tu fais les deux dans un même commentaire sure qu’on va pas sen sortir

      • J’ai préféré de loin BvS (version longue, je n’ai jamais vu la ver. ciné) à Man of Stell…

        Après les critiques comme dit plus haut…

        Perso la dernière en date, c’est Wonder Woman avec une assez bonne critique… J’ai pas du tout accroché… Mais je ne dirais pas que c’est de la merde, juste que je n’ai pas aimé… Et que j’ai été très déçu vu… qu’on en disait du bien…

        Idem avec Rogue One… je m’attendais enfin à du Star Wars bien plus sérieux et dark… Mais bon le scénario était très loin de ce qu’on peut trouver dans des séries SF “sérieuses” (Battlestar Galactica v2000, The Expanse,… ainsi que de nombreux animés japonais)…

        J’ai rien contre du bon ciné “popcorn” SF ou Super-Héros, je sais me mettre en mode “brainless”, mais faut quand un minimum de crédibilités pour que cela tienne la route…

        D’ailleurs, niveau Marvel, je préfère de loin les séries Netflix ou “Legion” de FX…

        Il y a vraiment des œuvres faites pour des séries (10 ou 12 épisodes, pas forcement besoin de 24 épisodes/saison) et tous ce qui tourne autour de la SF, Fantazy, etc. qui sont souvent de gros romans fleuves (ou comics/BD/Manga), je pense que c’est le cas.

    • J’ai vu les 2 versions de BvS.
      La version ciné, c’est effectivement de la merde.
      Faut pas tourner autour du pot, on paye pour un truc qui n’a ni queue ni tete.
      La version longue, c’est autre chose, j’ai beaucoup aimé perso, je l’ai maté sur les conseils d’un pote qui n’avait vu que cet version et franchement, ça le fait.

      Concernant la tour sombre, si on part du principe que ce truc est une adaptation tres tres tres tres tres libre des livres, en tant que fan de l’oeuvre en elle mm, on ne peut que trouver ça que merdique. Deja, resumer 7 tomes (je ne compte pas “la clé des vents”) en 2h en tronquant 99% de l’histoire et des personnages……………. faut pas s’attendre à ce que les critiques, qui sont souvent des fans et donc un peu tatillons et impatient de voir le resultat, apprécient le truc.
      Je reviendrais aussi sur la complete incompatibilité du choix de l’acteur pour incarner Roland, Stephen King s’étant ouvertement inspiré de Clint Eastwood pour son personnage, que Deta Walker passe son temps a appelé “mon ptit cul fomag blanc”……….
      J’adore Idris Elba, mais cet manie du politiquement correct de vouloir mettre un acteur black pour jouer là, un James Bond (ouf, ça se fera pas), là un Roland de Gilead, merde, c’est lourd. Demain, si on fait un film sur la vie de Jimmy Hendrix on va pas allez chercher Jackie Chan!

      • Je vois vraiment pas le problème qu’il y a a changer les origines ethniques d’un personnage fictif. A moins que son background soit justement très influencée par ses origines (ce qui est peut être le cas pour la Tour Sombre – je ne connais pas l’oeuvre- mais qui ne l’est nullement pour un James Bond par exemple).
        Ceci étant dit, il est très amusant de noter la polémique lorsqu’un stormtrooper ou un personnage (fictif) blanc est joué par un noir, mais très peu trouvent ça “lourd” de voir des égyptiens antiques joués par des blancs, ou encore un Jesus façon surfeur californien aux yeux bleus…

        • James Bond, pas de background???????? un pere ecossais, une mere suisse…. Alors certes, il peux y avoir des ecossais et des suisses noirs, y a pas de problèmes, mais vue l’époque supposée de la naissance de Bond (1924), y a quand mm peu de chance.
          Roland de Gilead!
          Le nom, rien que le nom, en appele au légende arthurienne, me semble pas me souvenir qu’il y ait beaucoup de black en europe entre le vi et le xi siecle.

          Je plussois à ta remarque, je suis parfaitement scandalisé dans ce sens là aussi, alors qu’un stormtrooper black, je vois pas ou est le problème.
          Tu comprends pas le sens de mon propos. King n’aurait pas donner de préçision sur son personnage, je dirais ok, ils prennent Elba, c’est cool, j’adore l’acteur en plus.
          Le problème, c’est que ce personnage principale, blanc, est censé etre accompagné d’une femme, Odetta, en fauteuille roulant, black, ayant une double personnalité, dont la particularité de la 2eme personnalité, Detta, est d’etre aussi rasciste envers les blancs que les blancs d’alabama des années 50/60, periode d’ou elle vient elle mm.

          • Tu m as mal lu, et c’est justement ce que je disais, les origines (ethniques) de Bond n’influence que très peu (voir pas du tout) son background.
            Bond c’est la classe, le flegme, les gadgets et le coté kitch parfaitement assumé. Bond ce n’est pas le fils-d’un-père-suisse et d’une mère écossaise.
            Je suis prêt à te parier que tous ceux qui décriait un hypothétique Bond-Elba ne savent même pas les origines des parents du personnage. C’est juste un personnage “blanc”.
            Le background de Bond c’est l’espion britannique au service de sa majesté. Pas l’espion BLANC britannique au service de sa majesté. Sa couleur de peau n’a jamais influée sur l’évolution du personnage ou son orientation.
            Si tu veux, à l’opposé, un autre personnage (fictif toujours) qui ne peut vraiment pas être dissocié de son origine ethnique, ça serait Black Panther.
            La fiction est remplie de personnage du type de Bond, dont les origines sont définies par le créateur à ses débuts, mais n’influent quasiment en rien sur le personnage par la suite.
            Pour la tour sombre, je crois que c’est une interprêtation très “libre” de l’oeuvre originale. Odetta n’est même pas présente dans le film (?), donc cet aspect du personnage principal (blanc qui se trimballe une noire raciste) n’est pas exploitée, donc je ne vois pas non plus où se situe le problème quand à l’origine ethnique de l’acteur qui l’incarne.

          • Ils veulent en faire ensuite une série préquelle si le film marche et là les persos du roman pourront intervenir, mais pas par exemple Odetta/Detta à cause d’un choix de casting uniquement motivé par le politiquement correct du point de vue des producteurs. En fait, la plupart des fois où un acteur/actrice est casté pour juste faire plaisir aux bobos le film est en général mauvais car ils ont privilégié une vision marketing au profit d’un scénario.

          • Je comprends ton point de vu. Tu as effectivement des personnes qui critiquaient ce choix pour cela. Mais tu as aussi des fans, qui aiment justement le background, l’histoire de la franchise, les romans de fleming et qui sont monter aux crenaux pour defendre leur vision d’un bond blanc, car c’est comme ça que fleming l’a imaginé.
            Tu cites black panther, tu penses pas que demain, si marvel te pond un film avec un acteur blanc pour le role ça va tousser?
            On a l’exemple récent d’iron fist, la serie c’est mechament fait descendre car l’acteur n’est pas asiatique.
            Donc, c’est de la xenophobie (je n’emploie pas le mot racisme, je suis un bisounours moi, il n’y a qu’une seule race sur terre, l’etre humain) ou du non respect du background?

            Le soucis avec la tour sombre, c’est bien le choix qui a été fait dès le depart de ne pas se soucier des livres de king, comme bien trop souvent.
            Moi je me pose en fan de l’oeuvre, le reste m’importe peu. Je suis tout autant scandaliser de ce qu’a fait jackson avec le hobbit, les ajouts completement debiles et inutiles (l’amourette nain/elfette, putain mais on s’en cogne), idem avec les harry potter à partir du 3, le 5 etant une catastrophe sans nom.
            Je dis pas qu’il faut faire du copier coller des livres, mais respecter l’oeuvre. Quand on transpose à l’ecran et qu’on dénature l’histoire à ce point là, c’est de l’escroquerie, les gens se disent je vais voir le film du livre et à l’arrivée, tu va voir autre chose.
            La tour sombre est le sda de king, il le dit lui mm, et voir un studio lui chier dessus comme ça avec cette daube, ça me gonfle.
            Comme je t’ai dis, le debat sur Elba cristalise car c’est le debut de la fin, en choissant cet acteur, tu sais deja que tout un pan de l’oeuvre passe à la trappe, et quand je dis tout un pan, c’est 80%. Pas de ka tet, pas de odetta/detta/susannah, pas de eddie, surement pas de ote non plus, pourtant intiment lié à jake qui lui est dans le film, bref, une escroquerie sur le nom du film. Ce film ne devrait mm pas porter ce nom là.

    • “Les critiques etaient aussi à chier pour BvS, quand tu mate le film tu
      te rend compte que beaucoup de gens racontaient de la merde”

      LOL.
      Je me suis surtout rendu compte que les critiques disaient vraies oui. C’est à chier.

  2. Faut dire qu’il y a eu tellement d’adaptation ciné des romans de Stephen King qui ont été des daubes, comme 90% des cas, un de plus, un de moins… et qu’on ne vienne pas me parler par exemple de “Shining”, qui n’a (presque) rien avoir avec le roman, il existe heureusement des exceptions dont le nombre ne dépasse pas les doigts d’une main.

    • La ligne verte. Extraordinaire. Les évadés aussi. Ce sont les 2 adaptations qui sont vraiment geniales.
      Le “Ca” de la TV etait pas mal. Simetiere aussi.
      Le Fleau, ça partait bien et ………….. merde.
      Le dome, en fait le seul truc en commun c’est quoi, les 30 1ere seconde de la serie, apres, pouf, on sait pas, le mec à du s’arreter là et dire “ah wai, super idée” et en a fait une grosse merde derriere.
      Effectivement, à la sortie de Shining, King etait dans une colère noir contre Kubrick.
      Apres, j’adore ce qu’en a fait Kubrick hein, c’est flippant à souhait.

      • Oui tout à fait, j’adore Kubrick aussi, c’est juste au niveau de l’adaptation.
        Bon, il faut dire que King développe tellement ses personnages qu’il faudrait un film de 5 heures, mais bon…
        Ah oui la série ” Under the Dome”, j’avais fini le (gros) roman juste avant sa diffusion.
        Mon dieu, mais quel horreur (dans le mauvais sens du terme)…

        • Apres, les film des années 70/80, carry, cujo, christine, peur bleu, bon, avec peu de moyen des fois, c’etait pas trop mal. RUnning Man!
          années 90, Fenetre secrete aussi etait pas mal, Misery, dolores claiborne, , la part des tenetres.

          • Je crois que l’adaptation qui m’a le plus énervé, c’est la version “soft” et “happy end” de “Un élève doué” (tiré d’une nouvelle dans “Différentes Saisons”), cela m’a foutu dans une rogne !!!

          • Oui, largement moins bien que les evadés pour le coup, tirés du mm si ma mémoire me joue pas des tours.

          • Ah oui, j’avais oublié the body/Stand by me aussi, excellent
            Aka Wil Wheaton dans TBBT 😉

          • Et la Web serie The Guild de Felicia Day…

            Il a aussi sa Web Serie “TableTop” sur les jeux de société avec des guests stars assez sympa ?

          • Pourtant fan de Star Trek (toutes versions) je ne l’avais pas reconnu dans Star Trek Next Gen !!! 😮
            Comme quoi, on en apprend tout les jours !…
            Par contre je me souviens du destin tragique de River Phoenix… :-/

      • Pas lu le roman, mais la série “Under The Dome”, j’ai jamais vu une série dépérir à ce point au fil des saisons… La dernière, je l’ai d’ailleurs juste à moitié regardé tellement on était tombé dans le gros foutage de gueule ?

        Après perso, ado, j’adorais Stephen King et c’est sans aucun doute un très grand romancier… Mais l’adage qu’un auteur écrirait toujours le même roman prend un sens très particulier avec ce dernier, tellement il y a d’œuvres qui se ressemble…

        Dommage pour la Tour Sombre, car c’est sans doute l’une des ses œuvres les plus différentes (même si on retrouve sa patte et c’est tant mieux) et qui aurait un potentiel énorme bien adaptée en série TV…

        Idem au passage pour “Le Talisman” écrit en collaboration avec Stephen King et Peter Straub… ça ferait une bonne petite série bien sympa et sans doute plus abordable de la TS?

        Et tant que j’y suis, une adaptation du Cycle des Princes d’Ambre genre par HBO, il y a que moi que ça ferait baver comme rêve ? ?

        • Je pense que, par exemple, pour “Un élève doué”, les producteurs ont dit:
          “Ok coco, on finance le film mais il faut supprimer certains passage du scénario (trop noir) et changer la fin (je ne vais pas spoiler le roman, lisez le, la fin est juste superbe…) pour ne pas choquer les ménagères de moins de 50ans…
          Quand tu vois le résultat de “Under the Dome” et la majorité des adaptations des romans de S.K, vaut mieux laisser tomber ^^

          • J’ai bon espoir avec le prochain “Ca ” quand mm, ça a l’air dans le ton juste.

            Tiens j’ai oublié de parlé de 11.22.63 et de son adaptation serie.
            Le livre est absolument génial, un de mes préferés de ces 10 dernieres années (avec Duma Key), j’etais très enthousiaste avec la série, le casting au petit oignons, je suis un grand fan de james franco et…. les petites libertés prises avec le livre m’ont fait perdre le file. J’hésite à reprendre du coup. Qui est allé au bout, et sans spoil la série, ça vaut quoi (j’ai arreté quand bill commence à discuter avec marina et à en tomber grave amoureux).

          • J’ai regardé le premier épisode, mais n’ayant pas lu le livre, j’ai stoppé.

        • Je ne connais pas. Je me pencherais sur son cas prochainement du coup, je dois lire les Jo Nesbo là.
          Moi c’est le cycle fondation qui me botterait, avec le cycle des robots en prélude…..

          • Oui ausi… Après pas certains que ce soit une si bonne nouvelle, mais il y a un projet d’adaptation en cours… Moi je serais plus pour une série TV que des films… Vu l’univers et ses “cycles” de personnage, des saisons d’une dizaine des épisodes de 50 minutes, ce serait bien mieux à mon avis…

            Src Wikipédia:
            “Le 30 juillet 2008, la Warner a acheté les droits de Fondation. Les fondateurs de New Line Cinema devaient être les producteurs du film et Roland Emmerich devait se charger de la réalisation. En cas de succès une adaptation simultanée de Prélude à Fondation et de L’Aube de Fondation aurait été lancée7. Le projet ne s’est pas matérialisé.”

          • Cela laisse rêveur, mais quand on sait que même les meilleurs peuvent se planter dans les séries:

            “Vinyl” de Martin Scorsese, le maitre !!!…

          • L’oeuvre de Zelazny se suffit à elle-même!
            Si vraiment tu accroches à fond et par curiosité, celle de Betancourt peut être intéressante, mais c’est pas du Zelazny, même si il a tout fait pour que ça y ressemble… Cela apporte aussi quelques informations supplémentaires sur l’univers de Zelazny, mais faut prendre ça comme un petit bonus dispensable…

            Perso, je lui donne du 3,5/5 à ce prélude… Donc on peut s’en passer, mais certains on vraiment apprécié l’effort de cet auteur pour faire “du Zelazny”…

  3. C’est étrange. Tous les autres sites parlent d’un film qui, pour faire une synthèse, est “loin d’être mauvais. Pas excellent, mais suffisamment bien, surtout quand on connait la difficulté pour adapter les œuvres de Stephen King. Les scénaristes s’en sortent plutôt bien avec cette adaptation, elle n’est pas le désastre tant redouté”. Un des critiques qui n’a pas lu la saga (et qui n’a donc pas de quoi comparer) parle d’une ouvre certes conventionnelle, mais très divertissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *