Critique

[Revue de presse] La critique n’a pas été tendre avec Assassin’s Creed

Cinéma

Par Pierre le

Assassin’s Creed, le film, est réalisé par Justin Kurzel et sort demain dans les salles. Deuxième adaptation vidéoludique d’envergure de l’année après Warcraft, le film a pour but de porter les adaptations de jeux vidéo dans une autre dimension. Mais selon les critiques du monde entier, c’est un échec.

9

Critiques assassines

Les critiques n’ont pas été tendre, elles qui ne voient là qu’une oeuvre brouillonne et sans grand intérêt. Le scénario, les scènes d’action et l’écriture des personnages sont ici pointés du doigt, tout comme le manque de scènes se déroulant dans le passé (ce qui est un peu la marque de fabrique de la franchise). Commençons avec les sites spécialisés américains.

The Verge

La critique est plutôt bienveillante. The Verge estime qu’Assassin’s Creed n’est pas le navet du siècle et nous dévoile de bonnes séquences, même s’il ne marquera pas les esprits.

Il y a inévitablement une part honteuse dans le fait d’adapter une franchise ultra populaire et rentable, spécialement une qui demande aux spectateurs de découvrir tous les secrets de son univers. Les créateurs d’Assassin’s Creed ont le courage de se prendre constamment au sérieux, même s’ils travaillent un matériaux de base fondamentalement idiot. Il n’y a pas de grand saut de la foi dans Assassin’s Creed, mais une base solide et surprenante.

3

Collider

Perri Nemiroff de Collider nous indique que le film se montre très moyen. Si sa qualité artistique est saluée, le scénario convenu endort le spectateur.

Si on enlève les séquences avec Aguilar et Maria, Assassin’s Creed reste dans les clous. Une séquence similaire se déroule encore et encore, et tout ce que vous avez à faire est de rester assis et de regarder le film. Eh oui, Assassin’s Creed a souvent l’air fantastique, spécialement dans le design de ses costumes et les courses-poursuites du XV ème siècle. Mais tout ce parkour et ces combats au corps à corps n’en feront pas un film intéressant si vous ne donnez pas d’épaisseur aux personnages.

1

The Hollywood Reporter

En revanche, THR se montre beaucoup moins tendre avec le film de Justin Kurzel :

Assassin’s Creed est le premier film dans lequel Fassbender est producteur. Et il est difficile de voir ce qui l’a excité dans le projet, tant il n’a rien à jouer. (…) Même si le film met en scène un nouveau héros inventé pour le grand écran, les scénaristes ne lui ont rien apporté de nouveau, comme une personnalité.

Variety

Le site californien n’a pas vraiment aimé le film, c’est le moins que l’on puisse dire :

En quoi ce film adapté de jeu vidéo est-il différent des autres films adapté de jeu vidéo ? Il dispose d’acteurs plus connus, mais cela reste toujours de la bonne vieille boue.

2

The Telegraph

Une critique assassine, encore, qui nous vient cette fois du Telegraph.

Pour tous ceux qui pensent que les romans de Dan Brown basés sur les conspirations manquaient de parkour, Assassin’s Creed pourrait être leur film préféré de 2016. Mais pour 99,9 % des gens, ce sera beaucoup moins excitant.

Et en France ?

En France, le ton reste globalement le même. Les critiques saluent ainsi la direction artistique du film, mais pas le reste.

DF-05268.tif
DF-05268.tif

L’Obs

Pour l’Obs, Assassin’s Creed contentera les fans. Néanmoins, les autres risquent de s’ennuyer ferme.

Un pari osé, surtout que les adaptations de jeux sont, depuis toujours, de mauvais films. Du “Super Mario Bros” de 1993 à “Warcraft” cette année, vidéoludique rime avec nanar sur grand écran. L’affrontement entre assassins et templiers changera-t-il la donne et réussira-t-il à séduire les cinéphiles ? Pas si sûr…

Cloneweb

Cloneweb est également déçu par le film, qu’il juge brouillon et bien loin de la qualité des autres films de Kurzel :

Si la qualité de production apparente d’Assassin’s Creed pouvait nous pousser à croire à des jours meilleurs concernant les adaptations de jeux vidéo au même titre que Warcraft, il en ressort un film qui a réussi à faire tous les mauvais choix scénaristiques possibles en tombant dans chacun des pièges inhérents au matériau de base. Fallait le faire…

IGN France

IGN France nous livre la seule critique exaltée du web. La rédaction du site spécialisé dans le jeu vidéo a beaucoup aimé l’oeuvre de Kurzel et tient à le faire savoir.

Assassin’s Creed est la meilleure adaptation de jeu vidéo que le cinéma a pu voir depuis de nombreuses années. Percutant dans son scénario qui baigne dans une ambiance sans faille, visuellement éclatant, et porté par des acteurs au talent indéniable, le film de Justin Kurzel rompt avec une désagréable tradition. C’est probablement la meilleure chose qui pouvait arriver aussi bien aux fans qu’aux cinéphiles avertis.

Vous l’aurez compris, les critiques sont mitigées pour cette nouvelle adaptation de jeux vidéo. La notre arrivera ce soir sur les Internets !

Assassin’s Creed sort demain en France.