Dossier

Amazon Prime Video : les meilleurs films et séries du mois d’août

Cinéma

Par Felix Gouty le

Dave Bautista en figure paternelle, Ben Stiller en aventurier et Daniel Day-Lewis en gangster à l’ancienne : en août 2020, Amazon Prime Video en a pour tous les goûts !

Ce curieux été 2020, propice au streaming confiné chez soi, arrive doucement à son terme. Pour en profiter encore un peu, entre deux vagues de chaleur, le Journal du Geek vous propose sa sélection de programmes à voir sur Amazon Prime Video en ce mois d’août.

Gangs of New-York

Avant Wall Street, avant Central Park, avant l’Empire State Building, New-York n’était qu’un ramassis de gangsters … mais l’honneur n’avait pas disparu de ses rues. Tel est ce que semble affirmer le réalisateur de The Irishman, Martin Scorsese, avec Gangs of New-York. Dans sa première collaboration avec Leonardo DiCaprio, il explore les guerres des gangs catholiques et protestants, entre faux natifs et vrais immigrés, qui ont fait rage à New-York de 1846 à 1862. Le jeune Amsterdam Vallon (DiCaprio) infiltre les rangs du terrifiant Bill le Boucher, l’assassin de son père excellemment bien campé par Daniel Day-Lewis. Leur relation père-fils ne fait pas bon ménage avec les vœux de vengeance du premier et se transforme rapidement en bain de sang. Ce chef-d’œuvre de l’un des maîtres américains du septième art ainsi que l’un de ses premiers long-métrages, Mean Streets, seront disponibles sur Prime Video le 20 août.

La vie rêvée de Walter Mitty

Qui ne se rêve pas dans les souliers d’un Indiana Jones, prêt à parcourir le monde sans vergogne ? Walter Mitty (Ben Stiller) fait définitivement partie de ses rêveurs – à tel point qu’il en développe des absences fantasmées. Lorsqu’il doit partir au bout du monde pour rejoindre un reporter à la recherche d’une Une pour le magazine Life, le rêve devient sans le vouloir une réalité. Le frêle et timide archiviste et iconographe se transforme en Allan Quatermain. Deuxième adaptation de l’œuvre éponyme de James Thurber, La vie rêvée de Walter Mitty est un véritable dépaysement mais aussi une ode à l’humanité, dans ses formes les plus discrètes. Ce film d’anthologie de Ben Stiller est sur Prime Video le 12 août.

Preacher (saison 4)

Adaptée du comics éponyme de Gareth Ennis par la chaîne AMC, la série Preacher arrive à son terme le 5 août sur Amazon Prime Vidéo. Le révérend Jesse Custer (Dominic Cooper), en apparence un homme d’église discret, est en proie à un mal étrange : il est possédé par Genesis, une entité mi-angélique mi-démoniaque capable de soumettre quiconque grâce à voix. Avec son ex-petite amie cambrioleuse et un vampire irlandais, il va se lancer en quête des voies impénétrables du Seigneur. Au ton décalée, cette saison quatre va tenter de prévenir l’apocalypse avec plusieurs voyages temporels, de l’Allemagne nazie à la préhistoire.

My Spy

Chaque « gros bras » du grand-écran a droit à son film comique en compagnie d’un enfant durant sa carrière. Arnold Schwarzenegger a eu Last Action Hero, Sylvester Stalone Over The Top et Dave Bautista a maintenant My Spy. Réalisé par Peter Segal et dont la sortie a été repoussée par la pandémie de COVID-19 avant sa reprise par Amazon Prime Video, ce film se focalise sur le duo entre un agent de la CIA plutôt bourrin, joué par l’ancien catcheur, et une jeune fille fouineuse (Chloe Coleman). La seconde va adoucir les comportements balourds et pessimistes du premier, tandis que ce dernier va lui offrir une figure paternelle pas tout à fait comme les autres. Disponible le 25 août, My Spy est clairement ce genre de films familiaux, parfaitement faits pour se détendre sans trop d’a priori, pendant les grosses chaleurs estivales.

Mad Men (saisons 1 à 5)

Après quelques années passées sur Netflix, Mad Men, le chef-d’œuvre sériel de Matthew Weiner, a récemment débarqué sur le catalogue Prime Video. Ce transfert d’une plateforme à l’autre est une opportunité de plus à tous les curieux d’en découvrir ses cinq premières saisons. Cette série historique s’intéresse au monde naissant de la publicité moderne au début des années 1960 à New-York. L’un de ses cadres les plus prometteurs, Don Draper (interprété d’une main de maître par John Hamm), est un génie du marketing mais transporte un lourd passé. La série va tâcher de le révéler, en creusant la psychologie du personnage jusqu’à lui faire tomber le masque. Mad Men est peuplée d’une galerie de personnages tous plus complexes les uns que les autres comme Peggy Olson, interprété par la désormais célèbre Elisabeth Moss (The Handmaid’s Tale, Invisible Man), et mérite clairement le détour.

La Collection Martin...
7 Commentaires
La Collection Martin...
  • Leonardo DiCaprio, Daniel Day-Lewis, Paul Sorvino (Actors)
  • Martin Scorsese (Director)
  • Audience Rating: 12 ans et plus