Dossier

[Comparo] PS Plus contre Games with Gold : à qui le meilleur programme ?

Par Cyril le

Commençons par enfoncer une porte ouverte : pour une très grande majorité des joueurs, l’abonnement payant au PlayStation Plus ou au Xbox Live Gold sert avant...

Commençons par enfoncer une porte ouverte : pour une très grande majorité des joueurs, l’abonnement payant au PlayStation Plus ou au Xbox Live Gold sert avant tout à jouer en ligne, les options incluses n’étant qu’un complément aux offres très similaires de Microsoft et Sony.

Microsoft-Games-With-Gold-700x350

Les programmes PS+ comme Games with Gold sont en effet proposés au même tarif (6,99 euros par mois, un peu moins si on choisit l’abonnement annuel). Les deux abonnements permettent de bénéficier des avantages sur toutes les consoles du constructeur (PS3/PS4/PS Vita et Xbox 360/Xbox One) avec un seul compte et offrent des remises sur les deux boutiques en ligne.

Quelques particularités sont tout de même à noter : le PS+ propose 10 Go de stockage en ligne et la possibilité de jeu en partage, tandis que le programme Games with Gold permet de faire bénéficier les membres de son foyer des avantages de son abonnement et autorise les conversations de groupe quelle que soit l’activité de chaque joueur.

playstation-plus

La grosse différence se mesure donc sur les jeux “gratuits” proposés par les deux services. Deux jeux au minimum par console sont offerts chaque mois. Une fois téléchargés sur le disque dur, ils demeurent accessibles à tout moment à condition de rester abonné au service, à l’exception de la Xbox 360 où l’acquisition d’un jeu est définitive.

[nextpage title=”Xbox One VS PS4″]

Les consoles étant relativement récentes, on trouve très peu de “gros” jeux offerts : Infamous First Light, Oddworld new ’n’ tasty, MGS : Ground Zeroes et Styx Master of shadows sont ainsi ce que les joueurs ont eu de plus important à se mettre sous la dent en 2015 du côté de la PS4.

La Xbox One ne s’est pas montrée beaucoup plus prodigue avec Rayman legends, Assassin’s Creed 4 : Black Flag, MGS : Ground Zeroes, Tomb Raider et Thief.

psplusgameswithgold

Il n’y a cependant pas que les AAA dans la vie, et c’est là que le PS+ tire son épingle du jeu avec une vingtaine de jeux plus modestes mais d’excellente qualité. La cuvée 2015 contenait ainsi The Swapper, Soldats Inconnus, Guacamelee!, Rocket League, Lara Croft & le temple d’Osiris

Le Gold n’est pas en reste avec Child of light, Massive chalice ou The incredible adventures of Van Helsing, mais l’offre est moins généreuse sur le plan quantitatif.

Signalons enfin que les constructeurs n’hésitent pas à offrir un jeu dès sa sortie à leurs abonnés, comme ce fut le cas pour Apotheon et Rocket League sur PS4 ainsi que Pool nation FX, Massive chalice et The deer god sur Xbox One.

Au total, les joueurs abonnés auront bénéficié de 26 titres offerts sur PS4 en 2015, dont 15 datant seulement de 2014. Du côté de la Xbox One, 19 jeux ont été offerts dont seulement 7 dataient de l’année précédente. Le programme se révèle donc plus intéressant sur PS4 mais il ne faut pas s’attendre à recevoir de grosses sorties tous les mois, quelle que soit la machine.

[nextpage title=”PS3 contre Xbox 360″]

Le programme d’abonnement, c’est aussi saisir l’occasion de faire les gros jeux de la génération précédente à côté desquels on était passé tout en découvrant de petites perles indépendantes. La longévité de la septième génération lui permet de disposer d’un catalogue très fourni qui autorise en théorie les constructeurs à proposer des jeux de qualité tous les mois. S’ils ne sont pas forcément récents, il faudrait être de mauvaise foi pour cracher dans la soupe.

maxresdefault

Sur PS3, le PS+ permet généralement de bénéficier chaque mois d’un gros jeu et de deux autres plus modestes. En avril 2015, les abonnés ont ainsi pu récupérer Dishonored, Aaru’s awakening et Tower of guns gratuitement. Parmi les gros jeux offerts en 2015, on compte notamment Thief, God of War Ascension, Mass Effect 2 et Sherlock Holmes Crimes & Punishment. Plus nombreux, les jeux arcade sont également plus récents, à l’image de Hohokum, Chariot, Rogue Legacy ou bien encore Entwined, mais font parfois un peu bouche-trou (Duke Nukem 3D, Counterspy).

La Xbox 360 fait quant à elle la part belle aux AAA : The Witcher 2, Tomb Raider, Bioshock Infinite, Gears of War 3, Crysis 3… on compte bien plus de jeux à gros budget que chez la concurrence, au point qu’il n’y a que très peu de jeux arcade compris dans l’offre. Seuls Brothers A Tale of Two Sons, Terraria et Castlestorm ont été offerts aux abonnés Gold en 2015.

Nuançons tout de même en précisant que certains AAA ne sont parfois plus de toute première fraîcheur, comme Battlestation Pacific (2009) ou Just Cause 2 (2010), ou ne présentent parfois qu’un intérêt limité (MX vs. ATV Alive, Sacred 3).

Sur le pur plan quantitatif, la PS3 sort gagnante de la comparaison avec 33 jeux offerts en 2015 contre 27 pour la Xbox 360. Cette dernière se rattrape néanmoins sur le plan qualitatif avec davantage de grands jeux, sans oublier que ceux-ci ne nécessitent pas de rester abonné pour pouvoir y jouer.

L’intérêt de l’offre dépend donc non seulement du constructeur mais aussi de la machine dont vous disposez. En 2015, le PlayStation + valait davantage le coup pour les possesseurs de PS4, qui ont bénéficié tout au long de l’année de petites perles indés, tandis que le Xbox Live Gold a gâté les joueurs sur Xbox 360, qui ont pu enchaîner les gros titres. Etant donné le prix des jeux sur console et en l’absence de soldes aussi intéressantes que sur PC, l’abonnement reste un bon plan quelle que soit la machine, puisqu’il permet d’acquérir entre 19 et 33 jeux pour 50€/an sur Playstation et 60€/an chez Microsoft.