Dossier

[Décryptage] Superman contre Batman : qui l’emporterait vraiment ?

Si vous êtes fan de comics, de super héros, de débats sans fin et que vous avez des potes dans le même cas que vous, il ne fait aucun doute que vous avez déjà évoqué ensemble cette question : « Dans une baston, qui l’emporte entre Superman et Batman ? »

batmansuperman1

Plus encore que la politique ou la religion, il s’agit du genre de débat qui enflamme forums, soirées et salons de thé. Le type de discussion à cause duquel des amitiés ont été brisées, des gens envoyés aux urgences, et deux-trois corps ont fini enterrés en forêt. Coup de bol pour vous, à quelques jours de la sortie en salles de Batman vs. Superman, voici quelques billes, deux-trois arguments et un début de réponse. Comme ça, vous pourrez vous la péter devant vos potes en citant des exemples pertinents, pour une fois. Et pour faire ça bien, nous allons étudier les deux possibilités, puis en déduire une conclusion, sans a priori ni favoritisme.

Allez, c’est parti !

[nextpage title= »Théorie 1 : Batman l’emporte ! »]
S’il est évident que seul à seul, sans artifices, Batman n’a aucune chance, l’intellect de Bruce Wayne a souvent été évoqué pour expliquer comment Batman pourrait – à défaut de le vaincre – rosser salement Superman. À l’aide de la Kryptonite, par exemple (Batman est connu pour en posséder une certaine quantité, et s’être même fait forger une bague dans cette matière), mais aussi en faisant appel à d’autres super héros ou super vilains.

C’est ce qu’il fait par exemple dans Dark Knight Returns, le chef d’œuvre du génie controversé Frank Miller, dans lequel (attention la phrase suivante spoile si vous ne l’avez pas lu, du coup passez directement au paragraphe suivant si vous ne voulez pas vous gâcher la surprise. Je vous aurai prévenu) Batman fait appel à Green Arrow, vieux et manchot, qui décoche une flèche explosive faite à base de Kryptonite en direction de Superman. Bon, le gaillard s’en saisit, mais cela suffit à donner à Batman la demi-seconde nécessaire pour le surprendre et lui faire manger ses dents.

Vous verrez, si vous faites face à des pro-Batman, DKR est sans aucun doute l’exemple que vous entendrez le plus vite et le plus souvent. Si vous êtes vous-même un pro-Batman, c’est l’exemple auquel vous avez pensé rien qu’en lisant le titre. Ne niez pas, je le sais. Je suis comme ça aussi.

batmansuperman2

Les amateurs qui auront poussé les lectures alternatives un peu plus loin pourront aussi citer Red Son, ce one shot qui raconte comment aurait évolué le monde si Kal-El s’était écrasé près de Moscou au lieu d’arriver en Amérique. Superman serait alors devenu le symbole du communisme et aurait dirigé l’URSS, puis le monde, d’une poigne de fer. Et qui dit Superman russe, dit forcément Batman russe. Et lui, il rigole encore moins que le milliardaire de Gotham City qui se tape des mannequins. Le Batman russe, il se tape avec des brutes pour pouvoir manger du pain. Véritable symbole de la résistance, ce Batman va élaborer un plan pour mettre à mal Superman, et là encore, si vous n’avez pas lu Red Son, filez l’acheter et passez au paragraphe suivant pour ne pas vous spoiler. Qu’on ne vienne pas me dire que je ne prends pas soin de mes lecteurs.

C’est bon, il ne reste que des gens qui l’ont lu ? Oui donc je disais que dans cette version, c’est un Batman sans le sou, qui ne peut donc compter que sur son intellect, qui parvient à plier Superman. Ce dernier ne doit d’ailleurs son salut qu’au sacrifice d’une Wonder Woman médusée par son charisme, et Batman se la joue ceinture d’explosifs pour ne pas finir lobotomisé. Mais Superman a connu la défaite, l’espace d’un instant. Les pro-Batman sont aux anges, et commandent une nouvelle bière. Pour ma part, j’ai très longtemps défendu corps et âme cette théorie. Et puis j’ai cherché à analyser un peu plus, à emmener la réflexion plus loin, repoussant les limites du fanboyisme, transcendant mes capa.. bref. Vous l’avez compris, j’ai voulu apporter un peu de sérieux à ce débat de nerds.

batmansuperman3

Dans les faits…

Envisager la victoire de Batman, c’est privilégier l’intelligence à la force pure, le pouvoir du cerveau à celui des biscotos. Pourtant, si l’on suit cette démarche, alors Lex Luthor, considéré comme l’un des hommes les plus brillants de la Terre, ne devrait avoir aucun mal à mettre à mal Superman. Ce qui n’est pas le cas. Batman serait-il en ce point supérieur à Luthor ? Il y a une sorte de mystification qui a été faite au fil des années autour de Batman, et l’on oublie assez souvent qu’avant d’être un justicier qui casse du punk, c’est avant tout un homme dans un costume. Avec des gadgets, plein de pognon, mais pas l’once d’un super pouvoir. Pas même dans sa Bat-ceinture. Niet.

Après, on dit qu’à cœur vaillant, rien d’impossible, et Bruce Wayne, son cœur, il est sacrément vaillant. Le seul truc, c’est que Superman pourrait le lui arracher avant même qu’il ne s’en soit rendu compte.
Et puis Superman, pour le mettre à genoux, faut y aller. Quand on voit que Doomsday s’est littéralement tué à la tâche pour y parvenir, on se demande comment un simple petit humain, aussi entraîné soit-il, pourrait espérer arriver à faire de même.

Mais ce serait oublier une chose, c’est que Batman est un peu devenu le plus gros stalker de l’univers DC, et possède des fichiers sur tout le monde. Il sait comment neutraliser n’importe quel super héros (mais pas comment se débarrasser définitivement du Joker, bien que sur ce point j’ai une théorie dont je vous ferai peut-être part dans un prochain dossier, si cela intéresse des lecteurs), y compris son copain Kal-El. Officiellement c’est « au cas où ». Officieusement, on a bien compris que le beau Bruce c’est juste un malade mental psychotique.

batmansuperman4

[nextpage title= »Théorie 2 : C’est Superman qui gagne ! »]
On sait qu’une chose qui pourrait freiner Batman dans un combat contre Superman, ce sont ses valeurs, son code d’honneur. Batman n’ira pas jusqu’à tuer ou mettre en danger la vie d’autrui pour humilier son pote. Il préférera sans doute mourir que d’avoir à en arriver là. Superman aussi, a ses codes et ses principes. Mais lui, il peut juste décapiter Batman d’un revers de la main. C’est là toute la différence. Si Superman décide que ça suffit, ça suffit. Batman lui, doit en chier et ne faire aucune erreur.

Il ne faut pas oublier par exemple que Superman, lorsqu’il affronte Batman dans Dark Knight Returns, retient ses coups et adapte sa vitesse pour offrir à Bruce un combat équitable. Quand on voit le niveau de pouvoirs actuels de Supeman (on est loin du Superman de l’époque de sa création, qui ne volait pas et se contentait de bondir), il est évident qu’il aurait plié Batman et le reste de ses alliés en quelques secondes s’il l’avait vraiment voulu. Comment un humain quinquagénaire en manque d’exercice, et ce, même équipé d’une armure lui donnant l’aspect d’un tank, peut-il espérer tenir tête au dernier fils de Krypton ? On parle d’un être capable d’absorber l’explosion d’un missile nucléaire, de soulever le poids de l’infini, de perforer un soleil, ou de traverser 25 millions d’années lumières en quelques minutes. Et ce ne sont que quelques exemples.

Et on ne parle même pas de l’intelligence de Superman, qui est elle aussi potentiellement sans limites. Ni de cette nouvelle qui raconte comment Kal-El, ne vieillissant pratiquement pas, finit par se retrouver seul dans l’univers. Pas besoin d’extrapoler beaucoup pour le voir comme un dieu. Et quel homme peut espérer vaincre Dieu ?

batmansuperman5

Heureusement pour ses adversaires, Superman est foncièrement bon et sait qu’il peut anéantir à peu près quiconque se trouve en face de lui en toussant un peu fort. Et le mec pense à mettre sa main devant sa bouche. Il est quand même vachement sympa. Et c’est sans doute cette gentillesse dont Batman tirera profit pour essayer de renverser la situation. Ça et un plan préparé depuis des mois, voire des années.

Parce que oui, si l’on cherche des modes de handicap à Superman, on peut en trouver : se battre dans une galaxie lointaine, où notre soleil ne peut lui servir de catalyseur, laisser Batman se faire des shots de Kryptonite, se battre les mains attachées dans le dos, avec un sac en toile de jute sur le visage, et en n’utilisant que ses pieds… etc. La liste est longue, mais à part une bande de trolls, personne ne chercherait à souiller le débat de la sorte. Non, on parle bien de combat spontané et d’homme à « homme ».

[nextpage title= »ROUND 1 : FIGHT ! »]
Si l’on imagine un combat en cage où tous les coups sont permis, ça donnerait un truc un peu comme ça :
Dans le coin rouge, Batman. Humain, intelligent, entraîné, légèrement psychotique. Arsenal possible :
– Son intelligence
– Ses gadgets
– Son argent
– De la Kryptonite
– Des photos de Lois Lane à Ibiza
… et c’est à peu près tout.
Dans le coin bleu, on a Superman. Né sur Krypton, chargé à l’énergie solaire, doté de pouvoirs à peine abusés, genre :
– Vol hypersonique
– Force virtuellement infinie
– Invulnérabilité quasi-totale
– Vitesse supersonique
– Vision thermique
– Souffle de glace
– Crotte de nez explosive (à vérifier, quand même…)
…et plein d’autres nouveaux pouvoirs, si ça se trouve, depuis la publication de ce dossier.

batmanvsuperman6

Alors oui, vous allez me dire que Superman est allergique à la Kryptonite, mais c’est grosso modo à peu près son seul point faible physique. En face de ça, Batman est assez sensible au démembrement, à l’idée d’être réduit en cendres, à la décapitation, au gel en dessous du zéro absolu ou encore au fait d’être jeté dans l’espace d’un mouvement un peu brusque de la main.
Et puis il suffit que Superman vous tape dans le dos pour faire une descente d’organes, costume en kevlar ou pas.

C’est d’ailleurs un peu là le problème avec le personnage de Superman. Au fil des années, il est devenu de plus en plus fort et a développé de plus en plus de pouvoirs. Batman, lui, n’a globalement pas changé. Alors oui il est brillant, oui il est capable d’anticiper beaucoup de choses, mais dans les mains de Superman, il n’est qu’une poupée de chiffon aux coutures un peu faiblardes.

On pourrait aussi parler longuement de la solitude de Superman, et du fait qu’il doit être très difficile de savoir qu’on est potentiellement l’être le plus puissant de l’univers tout en devant constamment se retenir, mais c’est pas le sujet. Peut-être le thème d’un prochain dossier, qui sait ? En attendant, vu l’heure, il est temps de conclure, et d’apporter la réponse tant attendue par des millions de fans de par le monde.

batmanvsuperman7

Vous êtes prêts ?

Alors ? Cékiképlufort ?

La réponse à cette question est finalement assez simple, et dépend de l’humeur de Superman. En gros, s’il a passé un weekend pourri, que Lois était sur Netflix à mater la dernière saison d’Orange is the New Black, ou qu’il a découvert un trou dans son costume préféré, il y a fort à parier que Batman va gagner un aller simple pour le soleil, en voyageant sur Uppercut Airlines Express. Par contre, si Superman a pitié de Batman et/ou qu’il est disposé à lui offrir un combat digne de ce nom, il pourra effectivement perdre, et le Dark Knight pourra alors se la raconter auprès d’Alfred et de Robin, prétendant avoir battu Superman grâce à la supériorité de son intellect.

batmanvsuperman

Mais soyons honnêtes, c’est un peu comme quand vous laissez votre conjoint(e) vous battre à Street Fighter en ne faisant pas de coups spéciaux, en n’utilisant que des Low Punch et en vous exclamant, après deux rounds interminables « Ohlàlà ! Comment tu m’as trop bien eu(e) ! ». À la différence que Superman est juste empathique, il ne fait pas ça pour coucher avec Batman, lui. Honte à vous.