Dossier

[Dossier] Les jeux présentés, les jeux jouables : que peut-on attendre de la gamescom 2015 ?

Par Fabio le

De par sa proximité temporelle avec l’E3, on a eu peur que cette gamescom 2015 n’ait plus rien à nous dire. Mais contre toutes attentes, pas mal de jolies choses devraient être présentées durant le salon allemand. Tour d’horizon de tout ce qu’on devrait découvrir la semaine prochaine.

Scalebound
Scalebound

On pense naturellement et en premier lieu à Microsoft pour assurer le spectacle. Phil Spencer a déclaré que la proposition du constructeur américain, qui veut d’ailleurs « faire mieux » en Europe, serait alléchante. Le constructeur en avait gardé sous le coude pour la gamescom, et si Quantum Break a déjà été présenté à diverses reprises (à la gamescom 2014, par exemple), Crackdown et Scalebound seront eux détaillés pour la première fois (voir le line-up annoncé). Ce qui est sûr, c’est que Microsoft va vouloir – et devoir – capitaliser sur l’absence de Sony, qui se réserve pour la Paris Games Week, ainsi que sur celle de Nintendo, généralement guère démonstratif à l’heure allemande. Le constructeur américain lancera d’ailleurs les hostilités la veille de l’ouverture de la gamescom, par une conférence donnée le mardi 4 août dans l’après-midi.

Dark Souls 3
Dark Souls 3

Au rang des éditeurs tiers, 2K Games et Bandai Namco ont chacun dans leur line-up un jeu capable d’obtenir la place de la star du salon : Mafia III chez le premier, Dark Souls III chez le second. À la rédaction, on attendra surtout de découvrir Mafia III. Parce que le second épisode date d’il y a 5 ans, parce qu’on ne sait pas du tout, mais alors pas du tout quel sera le niveau d’ambition du projet et parce qu’on aime la série, tout simplement. La mission des développeurs de Dark Souls III est plus délicate parce que l’excellentissime impression donnée par Bloodborne (9/10 chez nous) est encore toute fraîche, et que ce nouvel opus devra prendre des risques pour pas que le public ait l’impression que la série tourne en rond.

On comptera enfin sur Blizzard Entertainment, qui tiendra sa conférence mercredi prochain à midi. Le développeur a déjà annoncé qu’il allait dévoiler la sixième extension de World of Warcraft. Avis aux amateurs.

[nextpage title= »Une pléiade de bons jeux jouables »]

À la connaissance des line-up de chacun, Ubisoft apparaît comme l’éditeur qui possède le catalogue le plus riche, autant en terme de diversité que de quantité de jeux jouables : de l’action avec Assassin’s Creed Syndicate et For Honor, du shoot avec Rainbow Six Siege, de la stratégie avec Anno 2205 et Might and Magic Heroes 7, de la dance avec Just Dance 2016 et de la course avec Trackmania Turbo, auxquels vous rajouterez une attraction autour des Lapins Crétins, un casque de réalité virtuelle sur la tête et les fesses vissées sur un fauteuil mouvant.

Et puis du Blizzard Entertainment, encore, avec son shooter Overwatch. Le développeur américain va mettre 500 PC à disposition des joueurs – on essaiera de poser les mains dessus, promis. La nouvelle extension d’Hearthstone, Le Grand Tournoi, dont la date de sortie n’a pas encore été annoncée, sera également présente et jouable sur le salon.

reaper

On aurait aimé qu’une version de Star Wars Battlefront soit jouable mais rien n’a été suggéré ou déclaré en ce sens par Electronic Arts. Mais on peut se dire qu’on pouvait déjà poser les mains sur Titanfall à la gamescom 2013 alors qu’il ne sortait qu’en mars 2014. Au programme chez l’éditeur américain, sans doute du Mirror’s Edge Catalyst aussi, déjà jouable à l’E3 (nos impressions ici).

On pourra également mettre les mains sur le Blood Bowl II de Focus Home Interactive – qu’on attend impatiemment, on l’aura suffisamment répété -, sur le Battleborn de 2K Games (nos impressions) et peut-être sur le prochain Call of Duty, qui devrait être jouable.

battleborn

Bien entendu, n’oublions pas la pléthore d’indépendants qui seront sur place, réunis pour beaucoup sur le mega-stand indépendant (76 studios annoncés). Comme chaque année, on y trouvera de tout, du bon, du très bon ainsi que les pépites qui deviendront nos coups de cœur dans les prochains mois (la liste complète du roster, ici). L’an dernier, la gamescom avait permis de tater du Broforce, du Out There : Omega ou du The Next Penelope.

[nextpage title= »Des présentations attendues de jeux plus ou moins attendus »]

Dans cette catégorie figurent les « gros jeux » dont les présentations doivent nous rassurer ou nourrir notre excitation, et des jeux moins médiatisés jusqu’alors qui ont besoin de nous étonner et/ou nous impressionner.

Kingdom Come Deliverance
Kingdom Come Deliverance

Dans la seconde sous-catégorie, on pense à Kingdom Come Deliverance, un des projets les plus financés sur Kickstarter (35 000 backers). Pour ceux qui ont raté un épisode, c’est yb RPG médiéval – sans fantasy – qui tourne sur CRYEngine, et ça a l’air vraiment sympa.

On pense à Homefront : The Revolution, qui nous avait séduits il y a un an (nos premières impressions) mais qui s’est effacé depuis devant les problèmes rencontrés par Crytek. On vous rappelle que suite à ça, Deep Silver a racheté la propriété intellectuelle, a fondé Dambuster Studios composé d’anciens de Crytek UK, et compte aujourd’hui reprendre sa communication sur le jeu.

Homefront : The Revolution
Homefront : The Revolution

À un niveau plus indie, on attend également impatiemment de découvrir Endless Space 2, annoncé cette semaine, suite du 4X à succès des parisiens d’Amplitude, ainsi que Shadow Warrior 2, dans un style aux antipodes, shooter absolument barré.

La première catégorie compte de jolies licences qu’on attend de voir ou de revoir. C’est XCOM 2 chez 2K Games, c’est le dernier Deus Ex chez Square Enix (un des possibles outsiders du salon, de notre avis), c’est Hitman chez Square Enix toujours, qui pour le moment a surtout fait parler de lui pour son modèle économique, plus que pour son gameplay.

La liste qui compose ce dossier est loin d’être exhaustive mais elle compte déjà beaucoup de titres séduisants. À partir de mercredi prochain, date du début du salon, vous pourrez en tout cas retrouver chez nous nos impressions détaillées sur la plupart des jeux abordés ici-même.

En attendant, n’hésitez pas à réagir en commentaires sur les titres que vous attendez, et ceux que vous n’attendez pas/plus !