Dossier

[Dossier] Livres, personnages, jeux vidéo : tout savoir sur l’univers de The Witcher

Les livres d’Andrzej Sapkowski

Par Pierre le

Vous le savez très certainement, la saga vidéoludique The Witcher se déroule après les romans écrits par l’auteur polonais d’Andrzej Sapkowski. Et Sapkowski est un écrivain connu et reconnu dans son pays. Si sa notoriété a décuplé à l’international avec les jeux vidéo, il n’a pas attendu les œuvres de CD Projekt pour se faire un nom en Europe de l’Est.

sapkows281009

Le cycle du Sorceleur donc, est composé d’une saga en cinq tomes et d’une poignée de nouvelles, publiées en France chez Bragelonne. Le style du bonhomme est loin d’être inoubliable, cependant, son univers, ses personnages et l’ambiance crasseuse qui s’y dégage méritent véritablement le détour. Nous sommes en effet loin des canons habituels de la fantasy anglo-saxonne avec ses héros héroïques, ses méchants très méchants et ses décors grandioses. Les livres nous plongent dans un univers où règnent l’ignorance, le racisme, les intrigues politiques fourbes et la peur de la guerre. Nous découvrons cet univers par les yeux de Geralt de Riv, chasseur de monstres qui n’a qu’un seul credo : rester neutre quoi qu’il arrive (même s’il n’y arrive jamais, nous y reviendrons plus tard).

En Français, vous pouvez vous plonger dans l’univers de Geralt grâce à cinq livres : une saga composée de cinq tomes et deux recueils de nouvelles :

Le Dernier Vœu est un très bon point de départ à la saga. Les histoires qui y sont racontées se déroulent avant toutes les autres (malgré une date de publication postérieure à L’Epée de la providence). Un recueil qui nous permet d’apprivoiser le monde de Sapkowski et de faire connaissance avec les trois personnages majeurs de cet univers (Geralt, Jaskier, Yennefer). Notons également que le premier jeu sorti en 2007 base une partie de son intrigue sur la toute première nouvelle du roman, sobrement intitulée Le Sorceleur.

dernie10

D’ailleurs, la vidéo d’introduction de The Witcher 1 est une adaptation de la deuxième partie de cette nouvelle.

L’Epée de la providence se montre légèrement moins bon que Le Dernier Vœu. Néanmoins, il a le mérite de nous faire découvrir d’autres lieux et personnages utiles pour comprendre le jeu. Par exemple, dans une des nouvelles, Geralt part à la chasse au dragon… qui n’est autre que le père de Saskia (Trois-Choucas), un personnage apparaissant dans The Witcher 2.

9782352941323

De même, L’Epée de la providence nous fait découvrir Ciri, la protégée de notre héros. Une nouvelle qui se déroule pendant la saga du Sorceleur et qui nous en apprend plus sur comment Geralt a amené la jeune fille dans sa forteresse de Kaer Morhen.

Enfin, la saga du Sorceleur est le gros morceau de l’univers de Geralt. Saga en cinq tomes (Le Sang des elfes, Le Temps du mépris, Le Baptême du feu, La Tour de l’hirondelle, La Dame du lac), elle nous raconte la plus grande aventure du chasseur de monstres.

Dans cette longue saga, Geralt tente d’élever Ciri, une petite fille qui n’est autre que l’héritière du royaume de Cintra. Mais bien évidement, tout part en sucette lorsque Ciri se rend compte qu’elle dispose de pouvoirs étranges et s’avère être le centre d’attention du monde entier. Un centre d’attention qui va causer la plus grande guerre de l’histoire entre les royaumes du nord et l’empire de Nilfgaard.

On l’a dit en début de ce dossier, mais nous le rappelons encore, nous allons spoiler comme des cochons et le paragraphe suivant raconte la fin de la saga, tout simplement.

À la fin de la saga, Geralt est condamné à mort par l’empereur de Nilfgaard, Emhyr Var Emreis. Le twist final de la saga nous raconte qu’Emhyr est un ancien monstre que Geralt a aidé à redevenir humain dans l’une des nouvelles du Dernier Vœu. De même, l’empereur n’est autre que le père de Ciri. Mais dans sa grande bonté, Emhyr épargne notre bon vieux Gégé qui reprend la route avec Ciri et Yennefer. Néanmoins, Geralt se fait tuer quelques semaines plus tard avec Yennefer dans une révolte paysanne dans la ville de Rivia et Ciri disparaît dans le multivers. Notons que Sapkowski n’est pas clair sur le sort réservé à Geralt, dont on ne sait pas vraiment s’il est mort ou parti dans je ne sais quel univers parallèle (les développeurs de CD Projekt partiront du principe que Geralt a passé l’arme à gauche)

Enfin, en plus des livres, notons que The Witcher a eu le droit à une série télévisée transformée par la suite en film (Wiedzmin). Une oeuvre 100% polonaise trouvable sur net et qui n’a pas été faite avec un gros budget. Soyez donc indulgents !

Bon, il faut quand même noter que Sapkowski a dit lui même que c’était de la grosse merde. Mais il est toujours intéressant de voir notre Geralt en action.