Dossier

Guide d’achat : Cinq enceintes à emporter partout avec vous pendant vos vacances

Audio

Par Redac JDGe le

Officiellement, les enceintes portables ont été conçues pour profiter d’un moment musical en toute convivialité, et ce, quel que soit le lieu. Sur la plage, au camping, en plein trekking dans les Alpes, le Jura ou Tchernobyl, au milieu d’un champ, lors d’une soirée improvisée sur un toit ou sous le cagnard dans la voiture pendant que l’on est coincé dans les bouchons, les occasions ne manquent pas pour sortir cet accessoire et faire cracher les décibels.  

Crédit : JBL

Car officieusement, l’enceinte portable est le moyen d’assouvir ce besoin sadique d’imposer nos goûts musicaux (bien meilleurs, la question ne se pose même pas) à nos voisins. Et tant pis s’ils ne sont pas contents, ils n’ont qu’à apprécier la bonne musique. Alors pour vous aider à répandre les lourds sons dans les oreilles de vos proches et des inconnus, quel que soit l’endroit, la rédaction vous propose une sélection de cinq enceintes portables à moins de 200 euros.

UE Boom 2 : Baroudeuse à petit prix (99 euros)

Classique parmi les classiques, l’UE Boom continue de séduire grâce à sa robustesse. Et sa petite soeur ne déroge pas à la règle. La Boom 2 lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Elle est pourtant bien plus résistante, avec une certification IPX7, qui la rend étanche jusqu’à 1 mètre sous l’eau. La grille en métal planquée sous le tissu permet elle de prémunir les haut-parleurs contre les chocs.

D’une facilité déconcertante à prendre en main, onj peut cependant reprocher à l’UE Boom 2 de ne toujours pas avoir de bouton pour revenir en arrière. La restitution sonore est peu ou prou de la même qualité que son aînée. Évidemment, le principal intérêt de cette enceinte est qu’elle diffuse un son homogène à 360°, ce qui permet à tous de profiter de la musique de la même façon. Ajoutez à cela un prix bas par rapport à la concurrence et vous obtenez le parfait compagnon pour vos sorties mouvementées.

JBL Flip 4 : Mamie fait de la résistance (99 euros)

Au premier coup d’oeil, la Flip 4 n’est pas si différente de la JBL Flip 3. Mais à l’instar de l’UE Boom 2, elle a su gagner donner un petit coup de boost à ses performances. Pour commencer, elle devient plus robuste et bénéficie désormais d’une véritable résistance à l’eau avec une certification IPX7. Plus fine que la Flip 3, la Flip 4 dope son autonomie en affichant 12 heures contre 10 heures précédemment.

Puissante, la JBL Flip 4 offre un environnement sonore détaillé et précis… Du moment que le morceau choisi ne soit pas trop riche en instruments. Attendez-vous le cas contraire à une perte de précision. Qui plus est, les haut-parleurs de la JBL Flip 4 ne favorisent pas un son multidirectionnel. Cette nouvelle génération de la gamme Flip est néanmoins très bonne et montre que JBL a su tirer des enseignements du passé.

Philips BT6600 : le juste milieu (125 euros)

On ne va pas vous mentir, la Philips BT6600 est avant tout une histoire de compromis. Cette enceinte nomade est facile à prendre en main, mais n’offre que peu de contrôles sur sa coque. Elle est plutôt résistante (IPX4) mais moins que l’UE Boom II vendue pourtant moins cher. Comptez cependant sur 12 heures d’autonomie, ce qui est parfaitement correct.

Elle se démarque clairement de la concurrence de par sa puissance de diffusion et la précision et la clarté de son son… Pour les aigus tout du moins, car les basses sont un brin faiblardes compte tenu de la taille de l’enceinte, et les voix gagneraient en présence. Il n’en reste que vous êtes en face d’une enceinte nomade satisfaisante dans l’ensemble qui offre un bon compromis à ses équivalentes plus onéreuses.

Libratone Zipp Mini : Petite mais puissante (179 euros)

À n’en point douter, la Libratone Zipp Mini est l’enceinte la plus transportable de notre sélection. Avec sa petite taille et son poids ridicule, elle se glissera aisément dans n’importe quel sac. De bonne facture en plus d’être assez simple d’utilisation, la Zipp Mini met surtout l’accent sur le multimédia avec une compatibilité Spotify Connect, la sauvegarde de vos webradios favorites, le multiroom et une connectivité Wi-Fi, Bluetooth efficace.

Concernant le son, rien à redire, Libratone a fait un boulot impeccable. La reproduction sonore est appréciable pour une machine de cette taille. À 360°, la diffusion sonore est homogène. Attendez-vous cependant à voir vos aigus et vos basses légèrement boostées. Mais rien de suffisamment méchant pour vous empêcher de craquer pour cette excellente enceinte portable.

Bose Soundlink Mini II : Un son d’exception (189 euros)

Moins baroudeuse que ses pairs, la Soundlink Mini II de Bose est sensible au sable, aux chocs et à l’eau. Parfaite pour donner une atmosphère musicale lors d’un barbecue ou d’un repas en plein air, on vous déconseille d’emporter la Soundlink Mini II pendant vos trips en montagne. D’autant qu’elle n’embarque aucun accessoire, comme une sangle ou une coque de protection.

La Soundlink Mini II n’en est pas moins compacte, facile d’utilisation et jouit d’une autonomie de 12 heures (avec 3 à 4 heures nécessaires pour la recharger). Sa véritable force est qu’elle offre une puissance et une profondeur sonore incroyables. Les basses sont percutantes, malgré la taille de la bête, les voix claires, tout comme les aigus. Bose a particulièrement soigné l’atmosphère sonore en offrant un son bien équilibré, qui plaira aux plus mélomanes.