Dossier

[Guide d’achat] les meilleurs smartphones à moins de 200 euros

Android

Par Felix Gouty le

Oui, il existe de bons smartphones pas cher. Ce guide a pour but de vous le prouver à travers une sélection de smartphones à moins de 200 euros.

Même si leur équipement photo ou leurs performances sont alléchantes, tout le monde ne peut pas investir des centaines voire un millier d’euros dans un smartphone premium. Pour orienter les petits budgets vers le meilleur appareil possible, Journal du Geek a sélectionné plusieurs smartphones pas chers, commercialisés à un prix inférieur ou proche des 200 euros.

Xiaomi Redmi Note 8T : un très bon rapport qualité-prix

Crédits : Le Journal du Geek.

Sortie en début d’année, cette version intermédiaire entre le Redmi Note 8 et le Note 8 Pro a tout pour plaire aux petits budgets. Malgré quelques accros observés durant notre test du Redmi Note 8T, ce dernier marque des points en rapidité d’exécution, en autonomie mais aussi dans le domaine de la photo. Pour à peine 150 euros, le Redmi Note 8T propose peut-être ce qui s’approche le plus d’une expérience mobile parfaitement calibrée, au regard de son rapport qualité/prix.

L’atout principal du smartphone de Xiaomi est son module photographique quadruple, mené par une excellente caméra à 48 Mégapixels. Il permet de signer des photos en ultra-haute résolution (8000 x 6000) avec plus de précision grâce à une technologie d’intelligence artificielle qui corrige les distorsions de l’image. La “Quad camera” du Note 8T s’accompagne en plus d’un objectif ultra-grand angle de 120° à 8 MPx, d’une caméra de profondeur de 2 MPx pour des portraits plus élégants et une caméra macro de 2 MPx pour des photos de près.

Par ailleurs, côté performances, si son SoC Qualcomm Snapdragon 665 ne brille pas particulièrement en multi-tâche, il parvient à donner sa chance à des jeux multijoueurs nomades comme Player Unknown’s Battlegrounds. De quoi profiter pleinement de son écran de 6,3 pouces qui recouvre 88% de la taille de son écran. Il comporte même, au dos, un lecteur d’empreintes pour assurer un démarrage rapide et sécurisé.

Prix : 149,90 €

Realme C3 : l’endurance avant tout

Crédits : Realme.

Si la photographie n’est pas votre priorité, le Realme C3 est (peut-être) fait pour vous. Ce smartphone de la jeune compagnie chinoise fondée par l’ancien vice-président d’Oppo brigue l’autonomie et des performances plus efficaces, aux dépens de son volet optique. La batterie 5000 mAh du Realme C3 garantit en effet plusieurs jours consécutifs d’autonomie, en moyenne entre deux recharges. A l’heure où les téléphones sont de plus en plus demandeurs en énergie, c’est un véritable atout.

Avec son SoC Mediatek Helio G70 et 64 Go de stockage, il ne faut pas espérer la Lune bien sûr mais l’efficacité est quand même de mise. Le Realme C3 n’a en effet pas peur, lui, du multi-tâche et n’hésite même pas à se frotter à du jeu-vidéo. Son mode Performances parvient à le booster encore davantage si besoin.

Enfin, si le Realme C3 n’est pas un pro de la photo, il ne la laisse pas complètement de côté pour autant. Il s’arme d’un double appareil photo avec une lentille principale grand angle de 12 Mégapixels, capable de filmer des vidéos en Full HD+, et une deuxième de 2 MPx pour réaliser des portraits. Il se dote même d’un objectif macro pour contenter, quand même, les aficionados de la photo. Aux alentours de 150 euros, cela semble amplement suffisant.

Prix : 149,90 €

Motorola Moto G9 Play : le roi de la polyvalence

Crédits : Motorola.

Le Moto G9 Play de Motorola n’est peut-être pas le meilleur dans un domaine particulier mais il propose une fiche technique bien équilibrée. Le tout, pour moins de 190 euros. Ce smartphone, sous Android 10 (contrairement à certains de ses concurrents nativement sous Android 9 listés ici), opère grâce à un processeur Snapdragon 662, 4 Go de RAM et 64 Go de capacité de stockage interne. Ce hardware est alimenté en énergie par une batterie de 5 000 mAh. Celle-ci confère à l’appareil, en moyenne, deux jours d’autonomie.

Du côté de la photo, le Moto G9 Play se dote, à l’avant, d’un capteur frontal de 8 Mégapixels et, à l’arrière, d’un triple module photo. Celui-ci comporte, lui aussi, un capteur principal de 48 MPx, accompagné d’une lentille de profondeur de 2 MPx et d’une optique macro, pour effectuer des photos de près avec le plus de détails possible, de 2 MPx. Rien d’époustouflant bien sûr mais le résultat est bien mis en valeur par l’écran Max Vision en résolution HD+ de 6,5 pouces.

Outre son aspect touche-à-tout, le Moto G9 Play se fait remarquer par quelques particularités uniques. En plus d’un lecteur d’empreintes au dos, le smartphone de Motorola dispose, sur l’une de ses tranches latérales, d’un bouton conçu spécialement pour interpeller l’Assistant intelligent Google. L’idée devrait rendre l’interaction bien plus facile et rapide qu’un “Hello Google” parfois mal perçu par certains smartphones. Enfin, petit bonus non négligeable, le smartphone s’accompagne directement dans sa boîte d’une coque de protection sans frais supplémentaires.

Prix : 189 €

Oppo A9 (2020) : parfait pour le multimédia

Crédits : Oppo.

Commercialisé initialement en fin d’année dernière pour 229 euros, l’Oppo A9, cru 2020, se retrouve aujourd’hui davantage autour des 199 euros. Ce prix réduit lui permet de revendiquer un meilleur rapport/qualité et de vraiment rivaliser avec les meilleurs smartphones d’entrée de gamme.

Pour commencer, côté photo, l’Oppo A9 (2020) n’a rien à envier au Redmi Note 8T de Xiaomi, au regard de son quadruple module photo. Celui-ci compte une caméra principale de 48 Mégapixels qui permet de prendre facilement des photos en haute définition ainsi que des vidéos automatiquement stabilisées. Elle est assistée par des optiques de plus grande précision dont un ultra-grand angle de 8 MPx, une lentille spécialisée portrait de 2 MPx et une dernière pour la monochromie de 2 MPx. Surtout, l’Oppo A9 s’arme d’un capteur frontal imposant de 16 MPx, pour des selfies de de bel acabit, notamment grâce à la technologie AI Beauty.

Le smartphone d’Oppo brille plus particulièrement à travers son combo écran-audio-performances. Avec les deux haut-parleurs en Dolby Atmos pour offrir un son à 360° et un écran à 6,5 pouces (1 600 x 720), son Soc Snapdragon 665 et ses 4 Go de RAM ont le potentiel nécessaire pour offrir des expériences qualitatives en streaming. Si l’Oppo parvient à faire tourner des jeux-vidéo 3D assez gourmands, il n’est bien sûr pas un expert dans le domaine. A noter pour terminer que l’écran bénéficie d’un système de réglage automatique des pixels qui le rend lisible même en plein soleil.

Prix : 229 € (mais régulièrement proposé à moins de 200 euros en e-commerce)

Samsung Galaxy A21s : un design soigné

Crédits : Samsung.

S’il y a bien une marque qui rime avec Android, c’est Samsung. Avec le Galaxy A21s, le géant sud-coréen propose un smartphone aux multiples configurations possibles : de 32 Go de stockage jusqu’à 512 Go, pour les plus gourmands. Un peu plus cher que la concurrence, le Galaxy A21s met néanmoins le paquet sur le design et sur l’autonomie, sans pour autant jeter le reste par la fenêtre.

Par exemple, contrairement aux autres smartphones cités, sa caméra selfie frontale de 13 Mégapixels se cache dans un poinçon très discret, non pas au centre mais dans un coin de son très bel écran Infinity-O de 6,5 pouces. Il est aussi l’un des quelques appareils d’entrée de gamme à se parer d’un lecteur d’empreintes au dos pour un démarrage tout ce qu’il y a de plus fluide. Une technologie de reconnaissance faciale ajoute une option d’authentification supplémentaire. En termes d’autonomie, sa batterie de 5 000 mAh excéderait en moyenne les deux jours d’activité entre deux recharges.

Le Galaxy A21s n’en oublie pas pour autant la photo. Comme certains de ses concurrents, son quadruple module optique s’arme d’un capteur principal de 48 MPx, d’un ultra-grand angle (8 MPx) et de deux capteurs de 2 MP chacun pour les photos macro et le mode portrait.

Prix : 219 € (mais régulièrement proposé à moins de 200 euros en e-commerce)

Xiaomi Redmi Note 9 : autonome et efficace

Positionné comme un smartphone d’entrée de gamme au prix contenu, le Xiaomi Redmi Note 9 emprunte pourtant de nombreuses caractéristiques techniques aux modèles supérieurs. Malgré un dos en plastique, le terminal bénéficie en effet d’une agréable prise en main, ainsi que d’un écran LCD bien calibré de 6,53 pouces. Sous le capot, on retrouve un processeur Helio G85 Mediatek couplé à 3 ou 4 Go de RAM selon les modèles. Au niveau de son appareil photo, le smartphone intègre un quadruple capteur arrière de 48+8+5+2 Mpx, qui reste efficace sans briller par sa qualité, comme c’est souvent le cas sur les smartphones Xiaomi. S’il n’excelle réellement dans aucun domaine en particulier, le Redmi Note 9 a malgré tout le mérite de se montrer satisfaisant sur tous les terrains, sans réelle déception à l’utilisation pour un modèle de cette gamme.

Côté autonomie, le téléphone a la bonne idée d’embarquer avec lui une imposante batterie de 5020 mAh qui lui assure deux journées complètes d’autonomie en utilisation modérée. Un très bon point donc, même si on regrette un peu l’absence de charge rapide, qui contraint de téléphone a un temps de chargement relativement conséquent. Avec sa compatibilité 18W, il faudra en effet compter deux bonnes heures pour passer de 0% à 100%.

Prix : 179 €

Realme 7 : le prix imbattable

Crédits Realme

Seulement six mois après le lancement des Realme 6 et 6 Pro, le constructeur chinois a commercialisé le 7 octobre dernier, les modèles Realme 7 et Realme 7 Pro, deux milieux de gamme aux arguments imparables. Vendu moins cher que la version Pro, on s’intéresse aujourd’hui au modèle Realme 7, qui s’équipe d’un SoC Mediatek Helio G95, couplé à 6 ou 8 Go de RAM selon les modèles, ainsi qu’un stockage allant de 64 à 128 Go, extensible par microSD.

Au niveau de son écran, le Realme 7 accuse quelques concessions par rapport à sa version Pro, et propose une simple dalle LCD de 6,5 pouces, en résolution 2400×1080 px, boostée par un cadençage à 90 Hz. Sous le capot, le smartphone intègre une énorme batterie de 5000 mAh compatible avec la charge rapide 30W. Malgré une fiche technique légèrement en retrait, on saluera donc l’impressionnante autonomie du téléphone, qui assure deux bonnes journées d’utilisation. Enfin côté photo, le Realme 7 joue des coudes avec la concurrence sans toutefois briller, avec un quadruple module photo intégrant 64 Mpx en principal, couplé à 8+2+2 Mpx, ainsi qu’un unique module frontal de 16 Mpx. Si la fiche technique du Realme 7 ne brille pas par rapport à la concurrence, c’est principalement au niveau de son prix particulièrement agressif et de son autonomie à toute épreuve que le téléphone tire son épingle du jeu.

Prix : 179 €

Découvrir le Realme 7 sur Cdiscount

F.A.Q.

L’autonomie ?

Un bel écran, des performances appréciables, de la photo satisfaisante : tout cela, c’est bien, mais une fois la batterie arrivée à court d’énergie, tout s’écroule. L’autonomie d’un smartphone est capitale et peut rapidement devenir un problème si elle est insuffisante. Si une batterie portable peut aider à résoudre le problème, elle n’est pas une solution en soi.

Dans cette optique, les smartphones d’entrée de gamme, dont les équipements moins gourmands que leurs équivalents plus onéreux, sont une bonne solution pour les utilisateurs qui cherchent avant tout un appareil endurant. Plusieurs des terminaux cités plus haut – comme le Realme 7 ou le Xiaomi Redmi Note 8T – s’accompagnent de deux jours d’autonomie pour une utilisation moyenne constante.

La photo ?

Si la tendance est la multiplication des capteurs photographiques à l’heure actuelle, elle peut parfois sembler dérisoire. En effet, si elle offre, en théorie, plus de possibilités notamment pour les professionnels ou amateurs de photographie, de nombreux capteurs photos ajoutés à l’arrière des smartphones n’ont bien souvent aucune utilité en soi. Si les smartphones d’entrée de gamme sont eux aussi victimes de cette tendance, ils ont au moins l’avantage de ne pas proposer des capteurs trop inutilement mastodontesques et gourmands en énergie.

En somme : ce n’est pas le nombre de lentilles et de mégapixels qui compte, surtout pour le niveau photographique proposé. On vous recommande donc de ne pas nécessairement privilégier un téléphone (qui plus est, d’entrée de gamme) parce qu’il a plus de capteurs photo qu’un autre, au détriment de votre budget.

Quid de la 5G ?

Malheureusement, aucun smartphone de ce guide n’est compatible avec le nouveau réseau 5G, à peine en partie déployé en France. Pour retrouver des terminaux capables d’être connectés au réseau nouvelle génération, il faudra au moins vous tourner vers les quelques téléphones de milieu de gamme qui bénéficient des puces adéquates.

Les marques réputées dans cette gamme ?

Si notre liste compte deux modèles des marques Realme et Redmi de Xiaomi, ce n’est pas un hasard. Ces deux marques chinoises se sont spécialisées dans l’entrée de gamme. Realme en particulier, qui fait partie du groupe BBK Electronics (Oppo, Vivo, OnePlus, etc), a toujours affiché la volonté de proposer des produits moins chers. S’ils restent à la hauteur des technologies en vogue, ils tablent néanmoins pas sur le dernier cri. Realme se permet ainsi d’offrir des terminaux de qualité sans concurrencer les géants du secteur comme Samsung ou Apple. Il en est de même avec la sous-marque Redmi, qui permet à Xiaomi de délivrer ses nouveautés “hardware”, avec un peu plus d’ancienneté que sa collection Mi plus onéreuse et donc à des prix plus abordables.

Le plus récent ?

Sorti en octobre dernier, à peine six mois après le lancement de la génération précédente, le Realme 7 est le dernier né de la liste. Il est aussi l’un des rares à opérer sous Android 10 Q. Malgré tout, il n’est pas le plus coûteux puisque afficher à seulement 179 euros. Sa batterie 5000 mAh, d’une autonomie de deux jours, profite en plus d’une charge rapide à 30W. Il est le seul dans sa catégorie de ce côté-là. Du reste, il parvient à se maintenir au niveau de la rude concurrence qui règne au sein de l’entrée de gamme.

Meilleur rapport qualité/prix ?

Parmi les smartphones à moins ou autour de 200 euros proposés ici, le plus intéressant reste peut-être le Moto G9 Play de Motorola. Il n’est pas le moins cher mais, à 189 euros, il n’est pas le plus cher du lot non plus. Surtout, il offre une polyvalence extrêmement complète. Il n’a pas à rougir de ses concurrents au niveau photo et offre un superbe écran de 6,5 pouces . Sous le capot, il propose par ailleurs une batterie de 5000 mAh, lui conférant une autonomie de deux jours entiers. Enfin, cerise sur la gâteau, il s’accompagne d’une coque de protection supplémentaire à l’achat.