Dossier

[ITW] Data, réalité virtuelle… Guy Forget et Pravin Rao dévoilent les nouveautés de Roland Garros 2019

Evénement

Par Anne Cagan le

Trois question à Guy Forget (directeur de Roland Garros) et Pravin Rao (DG opérations d’Infosys, partenaire du tournoi) pour découvrir en avant-première les outils qui seront à disposition du public et des joueurs de tennis.

Flickr Passion Leica

Un enceinte de 5000 places au niveau des serres d’Auteuil, huit courts à l’ouest du stade… en 2019, Roland Garros fait peau neuve et s’agrandit. Mais les nouveautés ne se cantonnent pas au plan architectural. Plateforme numérique, expérience en réalité virtuelle… plusieurs outils devraient permettre aux fans de mieux profiter du tournoi et aux joueurs d’affiner leur stratégie.  

Quels nouveaux services seront à disposition du public cette année ?

Guy Forget : Ils auront accès à plusieurs éléments les tenant informés de l’actualité du tournoi. Une appli leur permettra de suivre un match, point par point, s’ils n’ont pas la possibilité de le regarder directement. Grâce à ce fil d’info en temps réel, ils ne louperont rien de la partie en cours et pourront suivre en direct les scores et le rythme du match. Les spectateurs auront également accès à des analyses statistiques qui les aideront à mieux comprendre le jeu et à voir ce qui a vraiment influencé le résultat.

Comment allez-vous utilisez la réalité virtuelle et la réalité augmentée ?  

Guy Forget : Nous avons prévu des expériences immersives avec de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée dans les allées du stade. Grâce à elles, les spectateurs pourront découvrir ce que cela fait de jouer sur le célèbre court Philippe Chatrier avec leur joueur préféré.

Quels outils ont été développés pour les joueurs ?

Pravin Rao : Une plateforme alimentée par des données et de l’analyse vidéo basée sur l’IA va aider les joueurs et les entraîneurs à analyser plus finement leurs parties. L’idée est de les aider à voir ce qu’il faut corriger sur les prochains matchs afin de se rapprocher toujours plus des meilleurs. Les joueurs pourront revoir la vidéo du match et la découper en fonction de ce qu’il veulent regarder : mes balles de service, mes coups droit ratés, mes coups droit réussis… Pour un humain, analyser une vidéo de cinq heures, c’est long et fastidieux. Avec l’IA et les analytics avancées, les joueurs pourront, sans intervention humaine, accéder à des séquences stratégiques du match en 30 secondes.