Dossier

MacMice Bluetooth, la souris du Geek

Tests et Impressions

Par Anh Phan le

Etant un geek, un vrai, il me fallait trouver une souris Bluetooth, et non une sans fil ou autre avec un dongle qui dépasse parce que mon PowerBook est Bluetooth-Inside, et après une MX900, je me procura une MacMice BT et là ….

MacMice est une marque détenue par DVForge, société américaine spécialisée dans les accessoires pour les machines Apple. MacMice est surtout connu pour ses souris reprenant le design de celles d’Apple mais en y ajoutant un deuxième bouton et une molette.

 

Venant du monde PC, j’étais habitué aux souris Microsoft, et dernièrement à celles de Logitech. Et donc quand j’ai switché, j’ai beaucoup aimé le toucher de la souris Apple, mais le simple bouton me rebutait, et c’est pour cela que je n’ai jamais prêté attention à sa version BlueTooth.
Je m’étais interrogé sur la MacMice depuis un certain temps mais à l’époque, elle n’existait qu’en version filaire ou sans fil. Ce que je recherchai devait être en Bluetooth, pas de câble, pas de dongle, juste le PowerBook et la souris. Et MacMice a finalement annoncé la version Bluetooth de sa souris en version Blanche mais aussi en version Alu. Alors là, j’ai craqué et j’ai su que c’était celle-là que je voulais même si j’avais déjà investi dans d’autres souris Bluetooth.

Design :
Le design est irréprochable, elle ressemble trait pour trait à une souris Apple sauf que vous avez deux bouton et une molette et pas de fil, ce qui vous évitera de faire Ctrl+Clic ou encore défilez les ascenseurs des fenêtres par du clic/glisser. Evidemment, j’ai pris la version Alu pour aller avec mon PowerBook, la seule peur que j’avais était la finition de l’Alu qui pouvait faire un peu plastique parce que le tout est en plastique pour éviter de transporter un poid dans son sac mais non, tout est parfait, ça colle parfaitement.

Tout le bas se retire complètement pour donner accès au piles et ce n’est pas une simple trappe au milieu comme on peut le voir souvent dans les souris sans fil. Le clapet se ferme par un bouton pressoir de très bonne qualité et vous noterez que c’est parfaitement fermé, on n’a pas cette impression d’avoir un élément qui bouge sous la souris. Par contre, vérifiez la bonne fermeture car sinon, vous risquez d’endommager le clapet.
Même le clapet fermé, on a accès au bouton ON/OFF et au bouton Connect qui vous permettra de jumeler votre souris à votre ordinateur.

Fonctions et Installation :
Bon, j’ai toujours trouvé qu’il était aberrant qu’Apple ne fournisse pas de souris à deux boutons tandis que Mac OSX prenait en charge ce deuxième bouton et la molette.
Bref, pour l’installation, comme toujours sous Mac OSX, c’est d’une simplicité enfantine. Vous devez appuyer pendant 10 secondes sur le bouton Connect pour mettre la souris en mode jumelage et lancer après le gestionnaire Bluetooth de Mac OSX, après 30 secondes de recherches, Mac OSX reconnaît la souris et voilà, c’est pris en charge.
L’avantage d’une telle souris, c’est que la dès que vous l’allumez, elle est tout de suite reconnue par Mac OSX et c’est parti. De plus, si vous n’utilisez pas la souris pendant un certain temps, elle se déconnecte automatiquement pour économiser de la batterie, il suffit alors d’un clic de souris pour qu’elle soit re-jumelée.
Ah oui, comme la souris a été designée pour les Macs, la vitesse de défilement est optimale, contrairement à la Logitech MX900 qui était par exemple trop lente car sans pilotes optimisées.
Sur la notice, il est dit que la souris est aussi compatible avec Windows XP avec les derniers pilotes Bluetooth mais je n’ai pas essayé.

Sensations :
Les boutons répondent parfaitement, par contre, je trouve les clics un poil profond lors de l’appui, mais on s’y habitue vite. En fait, j’ai détecté le problème lors d’une utilisation intensive sous PhotoShop donc en temps normal, cela ne devrait pas se sentir. Par contre, le clic au niveau de la molette est parfait, en parlant de molette, elle fonctionne sans à-coups, lorsque vous faites rouler la molette, vous n’avez pas ces segmentations comme sur les souris de Microsoft ou de Logitech, vous avez cette sensation de continuité dans le roulement, comme si la molette était motorisée, ça en devient jouissif.

Comparaisons :
J’ai pu essayer jusqu’à 4 souris Bluetooth avant la MacMice BT et je peux d’ores et déjà vous dire que c’est cette dernière que je retiendrai pour mon utilisation quotidienne.
En premier fut la souris Apple BT que j’ai pu tester chez un ami, à la taille parfaite mais avec un seul bouton, ça m’avait vite gavé. J’ai pris ensuite la Logitech MX900, version BT de la fabuleuse MX500 avec 6 boutons, toutes reconnues sous MAC OSX sans pilotes, très bien mais un peu trop imposante en déplacement et surtout, pas de boutons pour l’éteindre donc la batterie se vide même si on ne l’utilise pas. De plus, elle avait un problème de vitesse.
Un ami s’était acheté la BlueTake BT 500 qui avait pour défaut principal d’être trop petite et je n’aimais pas trop le design no plus, ça faisait trop plastique.
J’ai pu essayer après la Macally, qui répondait très bien, comme la MacMice BT mais elle était d’une laideur …. Beurkkkk…

Autonomie :
Avec des piles normales, j’ai pu tenir 6 jours à raison de 8 heures par jour. Avec des piles rechargeables, je ne tiens que 5 jours pour 8 heures par jour. C’est vraiment très bien, et ce sont des piles LR6 qui sont utilisées partout donc tout bénef car vous pourrez toujours en trouver où que vous soyez.
A noter que les tests ont été fait avec des piles alcalines et des piles rechargeables au Ni-CD, qui n’ont rien à voir avec des piles au lithium. Je mettrai à jour le test quand j’aurai des piles au lithium.
Ce que j’aurais aimé :
Un clic un peu moins long et un indicateur de batterie, genre ça clignotte dans tous les sens quand ça perd en batterie. Ici, l’indication se fait au niveau de la diode rouge qui reste allumée.

Conclusion :
Je crois que vous avez dû comprendre que pour moi la MacMice BT est la meilleure de toutes les souris Bluetooth pour Mac, elle a la taille parfaite pour le bureau et pour le déplacement, une autonomie record et une sensation de touché très convaincante. Elle sera vendue au prix de 69,99$ à partir du 1er Octobre 2004 sur le site MacMice. L’investissement est mineure comparée au bien-être apportée. 😉

Etant un geek, un vrai, il me fallait trouver une souris Bluetooth, et non une sans fil ou autre avec un dongle qui dépasse parce que mon PowerBook est Bluetooth-Inside, et après une MX900, je me procura une MacMice BT et là ….

MacMice est une marque détenue par DVForge, société américaine spécialisée dans les accessoires pour les machines Apple. MacMice est surtout connu pour ses souris reprenant le design de celles d’Apple mais en y ajoutant un deuxième bouton et une molette.

 

Venant du monde PC, j’étais habitué aux souris Microsoft, et dernièrement à celles de Logitech. Et donc quand j’ai switché, j’ai beaucoup aimé le toucher de la souris Apple, mais le simple bouton me rebutait, et c’est pour cela que je n’ai jamais prêté attention à sa version BlueTooth.
Je m’étais interrogé sur la MacMice depuis un certain temps mais à l’époque, elle n’existait qu’en version filaire ou sans fil. Ce que je recherchai devait être en Bluetooth, pas de câble, pas de dongle, juste le PowerBook et la souris. Et MacMice a finalement annoncé la version Bluetooth de sa souris en version Blanche mais aussi en version Alu. Alors là, j’ai craqué et j’ai su que c’était celle-là que je voulais même si j’avais déjà investi dans d’autres souris Bluetooth.

Design :
Le design est irréprochable, elle ressemble trait pour trait à une souris Apple sauf que vous avez deux bouton et une molette et pas de fil, ce qui vous évitera de faire Ctrl+Clic ou encore défilez les ascenseurs des fenêtres par du clic/glisser. Evidemment, j’ai pris la version Alu pour aller avec mon PowerBook, la seule peur que j’avais était la finition de l’Alu qui pouvait faire un peu plastique parce que le tout est en plastique pour éviter de transporter un poid dans son sac mais non, tout est parfait, ça colle parfaitement.

Tout le bas se retire complètement pour donner accès au piles et ce n’est pas une simple trappe au milieu comme on peut le voir souvent dans les souris sans fil. Le clapet se ferme par un bouton pressoir de très bonne qualité et vous noterez que c’est parfaitement fermé, on n’a pas cette impression d’avoir un élément qui bouge sous la souris. Par contre, vérifiez la bonne fermeture car sinon, vous risquez d’endommager le clapet.
Même le clapet fermé, on a accès au bouton ON/OFF et au bouton Connect qui vous permettra de jumeler votre souris à votre ordinateur.

Fonctions et Installation :
Bon, j’ai toujours trouvé qu’il était aberrant qu’Apple ne fournisse pas de souris à deux boutons tandis que Mac OSX prenait en charge ce deuxième bouton et la molette.
Bref, pour l’installation, comme toujours sous Mac OSX, c’est d’une simplicité enfantine. Vous devez appuyer pendant 10 secondes sur le bouton Connect pour mettre la souris en mode jumelage et lancer après le gestionnaire Bluetooth de Mac OSX, après 30 secondes de recherches, Mac OSX reconnaît la souris et voilà, c’est pris en charge.
L’avantage d’une telle souris, c’est que la dès que vous l’allumez, elle est tout de suite reconnue par Mac OSX et c’est parti. De plus, si vous n’utilisez pas la souris pendant un certain temps, elle se déconnecte automatiquement pour économiser de la batterie, il suffit alors d’un clic de souris pour qu’elle soit re-jumelée.
Ah oui, comme la souris a été designée pour les Macs, la vitesse de défilement est optimale, contrairement à la Logitech MX900 qui était par exemple trop lente car sans pilotes optimisées.
Sur la notice, il est dit que la souris est aussi compatible avec Windows XP avec les derniers pilotes Bluetooth mais je n’ai pas essayé.

Sensations :
Les boutons répondent parfaitement, par contre, je trouve les clics un poil profond lors de l’appui, mais on s’y habitue vite. En fait, j’ai détecté le problème lors d’une utilisation intensive sous PhotoShop donc en temps normal, cela ne devrait pas se sentir. Par contre, le clic au niveau de la molette est parfait, en parlant de molette, elle fonctionne sans à-coups, lorsque vous faites rouler la molette, vous n’avez pas ces segmentations comme sur les souris de Microsoft ou de Logitech, vous avez cette sensation de continuité dans le roulement, comme si la molette était motorisée, ça en devient jouissif.

Comparaisons :
J’ai pu essayer jusqu’à 4 souris Bluetooth avant la MacMice BT et je peux d’ores et déjà vous dire que c’est cette dernière que je retiendrai pour mon utilisation quotidienne.
En premier fut la souris Apple BT que j’ai pu tester chez un ami, à la taille parfaite mais avec un seul bouton, ça m’avait vite gavé. J’ai pris ensuite la Logitech MX900, version BT de la fabuleuse MX500 avec 6 boutons, toutes reconnues sous MAC OSX sans pilotes, très bien mais un peu trop imposante en déplacement et surtout, pas de boutons pour l’éteindre donc la batterie se vide même si on ne l’utilise pas. De plus, elle avait un problème de vitesse.
Un ami s’était acheté la BlueTake BT 500 qui avait pour défaut principal d’être trop petite et je n’aimais pas trop le design no plus, ça faisait trop plastique.
J’ai pu essayer après la Macally, qui répondait très bien, comme la MacMice BT mais elle était d’une laideur …. Beurkkkk…

Autonomie :
Avec des piles normales, j’ai pu tenir 6 jours à raison de 8 heures par jour. Avec des piles rechargeables, je ne tiens que 5 jours pour 8 heures par jour. C’est vraiment très bien, et ce sont des piles LR6 qui sont utilisées partout donc tout bénef car vous pourrez toujours en trouver où que vous soyez.
A noter que les tests ont été fait avec des piles alcalines et des piles rechargeables au Ni-CD, qui n’ont rien à voir avec des piles au lithium. Je mettrai à jour le test quand j’aurai des piles au lithium.
Ce que j’aurais aimé :
Un clic un peu moins long et un indicateur de batterie, genre ça clignotte dans tous les sens quand ça perd en batterie. Ici, l’indication se fait au niveau de la diode rouge qui reste allumée.

Conclusion :
Je crois que vous avez dû comprendre que pour moi la MacMice BT est la meilleure de toutes les souris Bluetooth pour Mac, elle a la taille parfaite pour le bureau et pour le déplacement, une autonomie record et une sensation de touché très convaincante. Elle sera vendue au prix de 69,99$ à partir du 1er Octobre 2004 sur le site MacMice. L’investissement est mineure comparée au bien-être apportée. 😉