Dossier

Netflix : notre sélection de films et séries à regarder cette semaine

Cinéma

Par Felix Gouty le

En août, le catalogue français de Netflix se diversifie davantage. Le Journal du Geek vous propose sa sélection pour savoir ce qu’il ne faut absolument pas rater cette semaine.

Une drogue qui donne des super-pouvoirs, une pluie qui rend malade et une végétarienne qui devient cannibale. Cette semaine, Netflix se garnit d’un catalogue diversifié que le Journal du Geek a trié pour vous.

Project Power

Et si les super-pouvoirs étaient littéralement une drogue ? Un groupe para-militaire invente une pilule qui, une fois ingérée, confère un super-pouvoir aléatoire à celui qui la prise pendant 5 minutes. Dommage collatéral de ce produit révolutionnaire, un ancien militaire nommé Art (Jamie Foxx) va mener un trio, composé en plus d’un ancien flic (Joseph Gordon-Lewitt) et une dealeuse (Dominique Fishback), pour découvrir l’origine de cette drogue et l’empêcher de nuire. La prémisse est intéressante et la promesse d’un grand volume d’action est alléchante. Réalisé par le duo Henry Joost et Ariel Schulman, Project Power sera disponible ce vendredi 14 août sur Netflix.

The Rain (saison 3)

La pluie tombe pour la dernière fois. La série post-apocalyptique danoise, The Rain, s’est clôturée avec une troisième saison sur Netflix le 6 août. Dans ce dernier chapitre, la série change légèrement de genre et vire à la science-fiction alors que deux idéologies vont s’opposer.

**Attention spoiler si vous n’avez pas vu les précédentes saisons**

Suite à la quasi-disparition de l’humanité par un mystérieux virus transporté par la pluie, Rasmus (Lucas Lynggaard Tønnesen), immunisé, se retrouve en fait être l’une des clés du phénomène. Il semble être capable de manipuler à sa guise le pouvoir létal de la maladie et veut l’utiliser pour reforger l’humanité à son image. Simone, sa sœur campée par Alba August, quant à elle, veut tourner la page et vivre avec l’humanité qu’il reste pour la reconstruire. Ce final ambitieux devrait suffire à boucler la boucle une série scandinave, qui aura mis la barre haute pour les Ragnarok et autres qui lui succéderont.

Grave

Rarement un premier film aura autant marqué le cinéma français. En 2016, la réalisatrice et scénariste Julia Ducournau proposait Grave, dans les salles obscures. Ce film d’horreur étudie le cannibalisme à travers Justine, jeune étudiante en médecine initialement végétarienne. Lorsque celle-ci découvre la viande par la force d’un bizutage, elle se découvre un goût excessivement prononcé pour la chair humaine. Rapidement, elle s’aperçoit que sa sœur aînée, déjà étudiante, éprouve le même désir gustatif qu’elle. Les deux sœurs vont se découvrir des pulsions dans une escalade de violence. Comme le suggère le titre anglais du long-métrage (Raw), le film est cru, sans aucune concession et d’une intensité rare jusqu’à sa conclusion. Si ce n’est pas déjà fait, jetez-vous dessus

Anelka : l’incompris

Tout était partie d’une Une controversée du journal L’Équipe qui aurait provoqué l’éviction du footballeur Nicolas Anelka, attaquant de l’équipe de France, en pleine Coupe du Monde de football 2010. Dix ans plus tard, l’intéressé et ses contemporains reviennent sur ce que le monde du ballon rond avait appelé « l’affaire de Knysna » du nom du camp d’entraînement des joueurs en Afrique du Sud. Réalisé par Franck Nataf, le documentaire Anelka : l’incompris est disponible sur la plate-forme depuis le 5 août. Si le bonhomme n’a peut-être pas la popularité mondiale et transgénérationnelle d’un Michael Jordan, ce Last Dance français devrait avoir un impact tout aussi intense sur le monde sportif. Rien que pour cela, le documentaire est intéressant à regarder

Unbreakable Kimmy Schmidt : Kimmy vs Le révérend

Après le drame SF de Black Mirror : Bandersnatch et le documentaire interactif You vs. Wild avec Bear Grylls, Netflix réitère l’expérience du « film dont vous êtes le héros » (ou plutôt, le narrateur) avec, cette fois, une comédie. Le catalogue français de Netflix a accueilli il y a quelques jours Unbreakable Kimmy Schmidt : Kimmy vs le révérend, un spin-off situé après les événements de la série Unbreakable Kimmy Schmidt. Cette dernière retraçait la vie de Kimmy Schmidt (Ellie Kemper), après sa libération de l’abri antiatomique dans lequel la tenait enfermée un gourou mal intentionné. Dans cette suite un peu particulière, elle est sur le point de se marier (avec un certain Daniel Radcliffe) mais le révérend (joué par John Ham), ancien chef de la secte et désormais en prison, fait encore des siennes. Le traitement burlesque d’une thématique grave, caractéristique de la série, peut amener beaucoup de blagues et de retournements de situation suivant les choix narratifs effectués du spectateur. A voir et, surtout, à tester !

Grave [Blu-Ray]
57 Commentaires
Grave [Blu-Ray]
  • Garance Marillier, Ella Rumpf, Rabah Naït Oufella (Actors)
  • Julia Ducournau (Director)
  • Audience Rating: 16 ans et plus