Dossier

Prise en main : BlackBerry Passport

Smartphone

Par Anh Phan le

Comme vous le savez, BlackBerry vient d’officialiser l’arrivée de son nouveau smartphone, le Passport qui, malgré cette impression de taille assez imposante, fait vraiment la taille d’un passeport.

Avec un design et un écran complètement différent de ce que propose la concurrence, BlackBerry a fait le pari de ne s’adresser essentiellement qu’aux professionnels. Aussi, on retrouve un clavier physique pour le plus grand bonheur de certains.

blackberry-passport-live-01

Pour les caractéristiques, je vous redirige vers l’annonce du produit que vous trouverez ICI.

blackberry-passport-live-21

Quand vous découvrez le produit pour la première fois, vous ne pouvez pas ne pas être surpris avec la taille du BlackBerry Passport, le form-factor est complètement atypique par rapport à ce que propose la concurrence mais aussi BlackBerry jusqu’à maintenant. Oui, BlackBerry propose des smartphones avec un écran carré depuis belle lurette mais le design général restait un rectangle. Avec le Passport, on a un design général à la limite du carré. En parlant de design, il est très sobre et très professionnel. La finition est au rendez-vous et même si on ne retrouve pas le dos en cuir du feu BlackBerry Bold 9000, j’apprécie le revêtement soft-touch du Passport. Par contre, avec la taille du produit, vous vous imaginez bien qu’il ne se glissera pas facilement dans la poche avant d’un jean, surtout si vous portez des slims. Mais comme la marque canadienne vise le marché des professionnels en costard alors…

blackberry-passport-live-12

En parlant de prise en main, il faudra vous habituer à tenir le Passport au niveau du clavier et non au niveau de l’écran sinon vos mains se retrouveront dans une position trop haute par rapport au clavier si bien que vous allez devoir faire preuve que quelques compétences de contorsionniste des mains. L’inconvénient, c’est qu’on tient le smartphone par le bas et j’avoue que ce n’est pas ce qui a de plus rassurant pour éviter les chutes ou autres. Je vous le rappelle, le Passport n’est pas pour tout le monde donc essayez-le avant de l’acheter.

blackberry-passport-live-18

Pour ce qui est de l’écran, on pourra dire tout ce qu’on veut mais une des chose qui m’a d’abord frappé, c’était le confort de lecture et ce, que cela soit sur une page web ou un document Office. En effet, sur un écran 16/9 ou 16/10, quand c’est en mode portrait, ce n’est souvent pas assez large, et en mode paysage, ce n’est pas aussi haut. Du coup, à ma grande surprise, j’ai beaucoup moins jouer avec le scrolling de la page.

blackberry-passport-live-20

Côté performances, je n’ai pas trouvé de benchmarks ou autres mais avec un processeur Qualcomm Snapdragon 801, vous vous doutez bien que le produit doit être assez véloce, surtout que Blackberry a pu optimisé son OS, BlackBerry 10 OS 10.3, avec le hardware du Passport. Idem pour l’autonomie, ça ne fait que depuis quelques jours que je l’ai mais les 3450mAh de la batterie sont plus qu’appréciables.

blackberry-passport-live-08

Pour ce qui est de BlackBerry 10 OS 10.3, c’est toujours aussi agréable à l’utilisation et très pratique. Contrairement à un iOS ou Android où on sera tenté de se divertir, l’OS de BlackBerry permet assez facilement de rester productif, peut-être aussi parce qu’il y a moins d’applications (Oui 😛 je trolle un peu) pour se déconcentrer. Attention, il y a de quoi faire dans le BlackBerry World mais c’est clairement en dessous que ce que propose iOS, Android et même Windows Phone. Du coup, ça me fait penser que BlackBerry a mis à jour son runtime Android pour être compatible avec Android 4.x, et pour fêter cela, BlackBerry a signé un partenariat avec Amazon pour proposer son Appstore Android sur le Passport. J’ai déjà essayé quelques applications comme Candy Crush Saga, ça fonctionne plutôt bien mais on est loin de la fluidité qu’on peut avoir sur un appareil Android natif.

blackberry-passport-live-04

Côté clavier, comme vous vous en doutez, ça fonctionne bien, très bien même. Par contre, vous remarquerez que vous n’avez plus de trackpad optique ou de boutons décrocher/raccrocher, retour ou options comme c’était le cas avec les BlackBerry plus classique. Eh bien, beaucoup de ces fonctions sont maintenant accessibles avec l’écran tactile mais surtout, le clavier est tactile et peut fonctionner comme le trackpad optique. Un des exemples concrets, c’est de tapoter n’importe où sur le clavier, ce qui aura pour conséquence d’activer la loupe et en glissant votre doigt vers la gauche ou la droite sur le clavier, vous pourrez déplacer le curseur de saisie. Idem pour les raccourcis qui étaient apparus sur le clavier virtuel de la série Z de BlackBerry. Quand vous tapez un mot, un geste vers le haut depuis le clavier physique en dessous du raccourci apparu sur l’écran et vous sélectionnerez le mot en raccourci. Pratique.

blackberry-passport-live-03

Au final et à ma grande surprise, le BlackBerry Passport est agréable à l’utilisation et comme à chaque fois, le clavier physique aide clairement à rester plus productif. Maintenant, et ce, malgré les possibilités multimédia, le Passport ne s’adresse pas à tout le monde et si vous le choisissez, vous le ferez en connaissance de cause.

Comme vous le savez, BlackBerry vient d’officialiser l’arrivée de son nouveau smartphone, le Passport qui, malgré cette impression de taille assez imposante, fait vraiment la taille d’un passeport.

Avec un design et un écran complètement différent de ce que propose la concurrence, BlackBerry a fait le pari de ne s’adresser essentiellement qu’aux professionnels. Aussi, on retrouve un clavier physique pour le plus grand bonheur de certains.

blackberry-passport-live-01

Pour les caractéristiques, je vous redirige vers l’annonce du produit que vous trouverez ICI.

blackberry-passport-live-21

Quand vous découvrez le produit pour la première fois, vous ne pouvez pas ne pas être surpris avec la taille du BlackBerry Passport, le form-factor est complètement atypique par rapport à ce que propose la concurrence mais aussi BlackBerry jusqu’à maintenant. Oui, BlackBerry propose des smartphones avec un écran carré depuis belle lurette mais le design général restait un rectangle. Avec le Passport, on a un design général à la limite du carré. En parlant de design, il est très sobre et très professionnel. La finition est au rendez-vous et même si on ne retrouve pas le dos en cuir du feu BlackBerry Bold 9000, j’apprécie le revêtement soft-touch du Passport. Par contre, avec la taille du produit, vous vous imaginez bien qu’il ne se glissera pas facilement dans la poche avant d’un jean, surtout si vous portez des slims. Mais comme la marque canadienne vise le marché des professionnels en costard alors…

blackberry-passport-live-12

En parlant de prise en main, il faudra vous habituer à tenir le Passport au niveau du clavier et non au niveau de l’écran sinon vos mains se retrouveront dans une position trop haute par rapport au clavier si bien que vous allez devoir faire preuve que quelques compétences de contorsionniste des mains. L’inconvénient, c’est qu’on tient le smartphone par le bas et j’avoue que ce n’est pas ce qui a de plus rassurant pour éviter les chutes ou autres. Je vous le rappelle, le Passport n’est pas pour tout le monde donc essayez-le avant de l’acheter.

blackberry-passport-live-18

Pour ce qui est de l’écran, on pourra dire tout ce qu’on veut mais une des chose qui m’a d’abord frappé, c’était le confort de lecture et ce, que cela soit sur une page web ou un document Office. En effet, sur un écran 16/9 ou 16/10, quand c’est en mode portrait, ce n’est souvent pas assez large, et en mode paysage, ce n’est pas aussi haut. Du coup, à ma grande surprise, j’ai beaucoup moins jouer avec le scrolling de la page.

blackberry-passport-live-20

Côté performances, je n’ai pas trouvé de benchmarks ou autres mais avec un processeur Qualcomm Snapdragon 801, vous vous doutez bien que le produit doit être assez véloce, surtout que Blackberry a pu optimisé son OS, BlackBerry 10 OS 10.3, avec le hardware du Passport. Idem pour l’autonomie, ça ne fait que depuis quelques jours que je l’ai mais les 3450mAh de la batterie sont plus qu’appréciables.

blackberry-passport-live-08

Pour ce qui est de BlackBerry 10 OS 10.3, c’est toujours aussi agréable à l’utilisation et très pratique. Contrairement à un iOS ou Android où on sera tenté de se divertir, l’OS de BlackBerry permet assez facilement de rester productif, peut-être aussi parce qu’il y a moins d’applications (Oui 😛 je trolle un peu) pour se déconcentrer. Attention, il y a de quoi faire dans le BlackBerry World mais c’est clairement en dessous que ce que propose iOS, Android et même Windows Phone. Du coup, ça me fait penser que BlackBerry a mis à jour son runtime Android pour être compatible avec Android 4.x, et pour fêter cela, BlackBerry a signé un partenariat avec Amazon pour proposer son Appstore Android sur le Passport. J’ai déjà essayé quelques applications comme Candy Crush Saga, ça fonctionne plutôt bien mais on est loin de la fluidité qu’on peut avoir sur un appareil Android natif.

blackberry-passport-live-04

Côté clavier, comme vous vous en doutez, ça fonctionne bien, très bien même. Par contre, vous remarquerez que vous n’avez plus de trackpad optique ou de boutons décrocher/raccrocher, retour ou options comme c’était le cas avec les BlackBerry plus classique. Eh bien, beaucoup de ces fonctions sont maintenant accessibles avec l’écran tactile mais surtout, le clavier est tactile et peut fonctionner comme le trackpad optique. Un des exemples concrets, c’est de tapoter n’importe où sur le clavier, ce qui aura pour conséquence d’activer la loupe et en glissant votre doigt vers la gauche ou la droite sur le clavier, vous pourrez déplacer le curseur de saisie. Idem pour les raccourcis qui étaient apparus sur le clavier virtuel de la série Z de BlackBerry. Quand vous tapez un mot, un geste vers le haut depuis le clavier physique en dessous du raccourci apparu sur l’écran et vous sélectionnerez le mot en raccourci. Pratique.

blackberry-passport-live-03

Au final et à ma grande surprise, le BlackBerry Passport est agréable à l’utilisation et comme à chaque fois, le clavier physique aide clairement à rester plus productif. Maintenant, et ce, malgré les possibilités multimédia, le Passport ne s’adresse pas à tout le monde et si vous le choisissez, vous le ferez en connaissance de cause.