Dossier

Preview : Notre premier avis sur la Xbox One de Microsoft

Gadget

Par Pierre le

La semaine dernière, nous vous avions présenté la PS4 de Sony. Mais vous le savez, Sony n’est pas le seul constructeur sur le créneau des consoles cette année. Microsoft aussi sort sa machine : la Xbox One. On a passé quelques heures en compagnie de la bête et nous nous sommes faits un premier avis. Pas un avis définitif, puisqu’il est trop tôt pour juger une console maintenant, mais un avis quand même.

_DSC5146

Sortez la bête

Tout comme notre preview sur la PS4, nous n’allons pas nous intéresser aux jeux, mais à la machine en elle-même. La Xbox One veut proposer beaucoup de choses sur sa machine. Microsoft n’a en effet pas sorti une console de jeu, mais bien un centre multimédia qui permet de jouer à des jeux-vidéo.

_DSC5136

Une fois sortie de la boite, la première chose qui frappe sur la machine de Microsoft, c’est bien sa taille. Oui, la machine est énorme (33,3cm x 27,4cm x 7,9cm), soit presque deux fois plus grosse qu’une PS4. De plus, elle est accompagnée d’un Kinect 2.0 lui aussi assez massif (24,9cm x 6,6cm x 6,7cm) et d’un bloc d’alimentation presque aussi gros que celui de la Xbox 360. Bon, soyons honnêtes, ici, le design est tout de même moins réussi que celui de la PS4. On regrette en effet l’aspect massif de la console (qui contient beaucoup de vide), le bloc d’alim extérieur et le manque de personnalité dans le design. Mais ce n’est qu’un design. On salue cependant l’allure plus adulte de la console par rapport à la première 360. Un look qui s’accorde bien avec l’aspect multimédia de la console. On aime également la façade épurée qui ne s’embarrasse pas d’un port USB, Microsoft préférant le déporter sur le côté de la machine, discret et efficace.

_DSC5156

Sur la façade arrière de la console, c’est la fête de la connectique. La Xbox One dispose en effet de moult prises qui permettrons de faire pas mal de choses. Au menu, nous avons donc une prise secteur, une prise Kinect, deux ports HDMI (un pour la TV, un autre pour la box TV ou une autre utilisation), deux ports USB, un port optique et un port Ethernet (contrairement à la première 360, le Wi-Fi est inclus. C’était aussi le cas sur la 360 Slim). Du complet, donc.

_DSC5145

Notons enfin que nous n’avons pas constaté de dégagement de chaleur excessif sur la console. Celle-ci chauffe en jeu, bien entendu, mais moins que la PS4, à titre de comparaison. Nous ne craignons donc pas des problèmes de surchauffe dans l’avenir.

_DSC5155

Un OS aux petits oignons

Si la PS4 surpasse la Xbox One côté design et finition, la tendance s’inverse lorsqu’on allume la console. L’OS présent dans la console est en effet un exemple de simplicité, de fluidité et d’intuitivité. Nous avons donc une interface qui ressemble très fortement à Windows 8 et à celle de la 360. Sauf qu’ici, tout a été simplifié à l’extrême. Au menu, trois onglets. Épingles, qui vous permet de gérer vos raccourcis, l’Accueil, qui fera office de centre de commandes, et le marché Xbox Live. C’est simple, clair, fluide. Dans le menu accueil, vous pourrez accéder aux derniers jeux et applications utilisés, à vos paramètres et à votre liste d’amis. Notons également un Kinect toujours plus performant. Si vous choisissez de laisser votre console en vieille (ce qui divisera le temps d’allumage par 4), vous pourrez la démarrer à la voix. Pareil pour lancer un jeu ou accéder à une app. Du performant agréable à utiliser.

_DSC5138

En jeu, la fluidité de la console n’est jamais remise en question. En pleine partie, vous pourrez par exemple revenir dans le menu, ouvrir une application pour faire autre chose, et revenir exactement là où vous en étiez, le tout sans aucun chargement. Impressionnant. De même, il est possible de regarder une vidéo ou surfer sur internet en jouant, celle-ci se plaçant dans une fenêtre sur le côté. Le côté All-In-One est bien présent et il marche du tonnerre.

Screenshot-21-768x432

Dernière chose, l’enregistrement des séquences de jeu. La Xbox One enregistre constamment ce que vous faites et sauvegarde les séquences importantes. En jouant à FIFA 14, vous avez marqué grâce à une bicyclette à 30 mètres ? Le jeu sauvegarde la séquence. Vous retrouvez toutes vos vidéos récentes dans l’application Upload, qui vous permettra de partager le tout sur le web. Plus discret que le bouton Share de la PS4 et tout aussi performant.

Et la manette ?

À titre personnel, j’ai adoré la manette 360. La manette de la Xbox One la surpasse sur tous les points. Reprenant la même forme, la manette de la One offre des sticks asymétriques parfaits (un peu plus lâches que sur 360 mais pas trop), une croix directionnelle enfin digne de ce nom, des gâchettes inférieures vibrantes très agréables sur Forza et des gâchettes supérieures cliquables d’une très grande qualité. Pas de chichi sur la manette, puisqu’il n’y a aucune fioriture contrairement à celle de la PS4. Petit bémol tout de même, le système de batterie. Par défaut, la manette fonctionne avec des piles. Pas terrible en 2013. Mais vous pouvez toujours investir dans une batterie. On se demande pourquoi Microsoft ne l’a pas intégré directement. C’est vraiment dommage. Si vous connaissez la manette 360, peu de surprises, ce nouveau pad étant une amélioration de ce qui a déjà été fait. Enfin, notons que vous retrouverez toujours le bouton Home en plein milieu, qui vous permettra de revenir sur le menu en plein jeu.

_DSC5139

En vrac, nous avons également testé le second écran via l’application Xbox One Smartglass. Là encore, c’est une vrai réussite. En plus de vous proposer un accès à votre compte via votre smartphone ou votre tablette, l’application vous propose d’enrichir l’expérience de jeu via un second écran, en connectant votre terminal sur le même Wifi que votre console. Le tout marche impeccablement bien. Par exemple, sur Dead Rising 3, il est possible de commander des frappes aériennes. C’est instantané, c’est amusant, et on espère que les développeurs de jeu iront plus loin dans l’interaction. De même, nous saluons l’efficacité du Kinect qui obéit instantanément (à condition qu’il n’y ait pas trop de nuisances sonores autour de vous). De même, il est agréable d’allumer votre console et de voir Kinect vous connecter instantanément à votre compte dès qu’il vous voit. Enfin, on note également que la Xbox est étonnamment silencieuse, contrairement à la première 360.

_DSC5148

À chaud

Côté logiciel et expérience utilisateur hors jeux, la Xbox One est une machine très satisfaisante et agréable à utiliser, même plus que la PS4. Certes, il reste encore quelques petites choses à améliorer, comme l’organisation du marché Xbox Live ou l’organisation des épingles, mais c’est pour chipoter. La Xbox One est une machine complète, réellement dédiée au multitâches et qui sort réellement du carcan console de jeu. Mais vous le savez, dans la guerre des consoles, ce sont les jeux qui vont faire la différence. Il faudra alors attendre encore un peu pour voir quelle console mérite toute votre attention.

_DSC5150

L’avis de Jérôme

Comme pour la PS4, je viens aussi mettre mon grain de sel dans cette preview de la Xbox One, et viens me prononcer sur les deux points les plus subjectifs des nouvelles consoles, à savoir l’OS et la manette.

Autant le dire tout de suite, globalement l’OS tient la route. Je constate tout de même quelques problèmes ergonomiques. Pour schématiser, l’interface de la console se rapproche de celle de Windows 8 en mode Mondern UI. Elle reprend donc le concept de tuiles, pour chacune des applications et autres menus. Si la chose est très intéressante sur un écran tactile, elle l’est un peu moins à la souris, et à fortiori à la manette.

_DSC5140

Là où une main ou un pointeur se déplacent aisément et rapidement dans toutes les directions, la manette ne peut naviguer que sur un axe à la fois. Cela revient à utiliser Windows 8 avec les touches fléchées de son clavier, en utilisant seulement le pouce. C’est utilisable, mais pas idéal.

_DSC5141

Ajouter à cela une interface chargée de multiples icônes pour les applications, les installations de jeux, les incitations à l’achat dans le magasin de Microsoft et vous avez un menu perfectible. Loin d’être raté, mais perfectible. À la décharge de Microsoft, il faut toutefois noter qu’il est possible d’épingler ses applications les plus utilisées sur la partie gauche de l’écran – dans l’onglet « Favoris » – pour se simplifier la vie. On peut également accéder rapidement aux paramètres via le bouton « start« , qui ne s’appelle plus start d’ailleurs, et c’est quand même pratique.

Sticks papier de verre

La manette justement. Il y a du bon et du moins bon. Commençons par le bon. Le contrôleur est avant tout très bien fini, l’assemblage est irréprochable, le plastique agréable en main et donne un vrai sentiment de solidité. La croix directionnelle est simplement parfaite, quand on voit de quoi Microsoft est capable, on se demande comment on a pu nous servir celle de la manette de 360.

Je suis en revanche plus sceptique sur les sticks analogiques, trop mous à mon goût, ils n’offrent pas assez de résistance sous les doigts, ils demandent donc un peu plus de contrôle dans le pouce. Je trouve aussi étrange le revêtement « antidérapant » posé sur le bord extérieur du stick. Plus proches du papier de verre que du caoutchouc, il risque de causer quelques blessures en cas de QTE trop rapides ou de jeux type Track And Field qui demandent de faire tourner le stick à toute allure. En effet, ça ne dérape pas, mais pensez aux pansements.

_DSC5147

Les autres boutons ne changent guère par rapport à la manette de 360. À l’exception des gâchettes supérieures (RB et LB) revisitées qui sont maintenant très proches d’un clic de souris. Je relève en revanche un très gros défaut. Là où les boutons de la 360 sont cliquables où que l’on appuie sur le bouton, ce n’est pas le cas de la manette de la One.

L’extrémité intérieure (la plus au centre de la manette) du bouton ne l’est pas. Autrement dit, si l’on a des doigts un peu longs, et que l’on a tendance à appuyer avec le bout de son index, cela ne marchera pas vraiment, ou difficilement. Dommage, il va falloir réapprendre à utiliser votre manette. Cela n’a pas gêné Pierre et Greg ; Kocobe, Henri et moi l’avons remarqué.

_DSC5149

On conclura en disant que comme la PS4, la Xbox One est globalement réussie. En définitive, le choix se fera donc sur les jeux. Car, avouons-le, en France, les fonctions de Smart TV n’ont qu’un intérêt limité et piloter sa console à la voix tient plus du gadget qu’autre chose. Quoi qu’essaye de nous faire croire Microsoft, sa console servira principalement à jouer.

La semaine dernière, nous vous avions présenté la PS4 de Sony. Mais vous le savez, Sony n’est pas le seul constructeur sur le créneau des consoles cette année. Microsoft aussi sort sa machine : la Xbox One. On a passé quelques heures en compagnie de la bête et nous nous sommes faits un premier avis. Pas un avis définitif, puisqu’il est trop tôt pour juger une console maintenant, mais un avis quand même.

_DSC5146

Sortez la bête

Tout comme notre preview sur la PS4, nous n’allons pas nous intéresser aux jeux, mais à la machine en elle-même. La Xbox One veut proposer beaucoup de choses sur sa machine. Microsoft n’a en effet pas sorti une console de jeu, mais bien un centre multimédia qui permet de jouer à des jeux-vidéo.

_DSC5136

Une fois sortie de la boite, la première chose qui frappe sur la machine de Microsoft, c’est bien sa taille. Oui, la machine est énorme (33,3cm x 27,4cm x 7,9cm), soit presque deux fois plus grosse qu’une PS4. De plus, elle est accompagnée d’un Kinect 2.0 lui aussi assez massif (24,9cm x 6,6cm x 6,7cm) et d’un bloc d’alimentation presque aussi gros que celui de la Xbox 360. Bon, soyons honnêtes, ici, le design est tout de même moins réussi que celui de la PS4. On regrette en effet l’aspect massif de la console (qui contient beaucoup de vide), le bloc d’alim extérieur et le manque de personnalité dans le design. Mais ce n’est qu’un design. On salue cependant l’allure plus adulte de la console par rapport à la première 360. Un look qui s’accorde bien avec l’aspect multimédia de la console. On aime également la façade épurée qui ne s’embarrasse pas d’un port USB, Microsoft préférant le déporter sur le côté de la machine, discret et efficace.

_DSC5156

Sur la façade arrière de la console, c’est la fête de la connectique. La Xbox One dispose en effet de moult prises qui permettrons de faire pas mal de choses. Au menu, nous avons donc une prise secteur, une prise Kinect, deux ports HDMI (un pour la TV, un autre pour la box TV ou une autre utilisation), deux ports USB, un port optique et un port Ethernet (contrairement à la première 360, le Wi-Fi est inclus. C’était aussi le cas sur la 360 Slim). Du complet, donc.

_DSC5145

Notons enfin que nous n’avons pas constaté de dégagement de chaleur excessif sur la console. Celle-ci chauffe en jeu, bien entendu, mais moins que la PS4, à titre de comparaison. Nous ne craignons donc pas des problèmes de surchauffe dans l’avenir.

_DSC5155

Un OS aux petits oignons

Si la PS4 surpasse la Xbox One côté design et finition, la tendance s’inverse lorsqu’on allume la console. L’OS présent dans la console est en effet un exemple de simplicité, de fluidité et d’intuitivité. Nous avons donc une interface qui ressemble très fortement à Windows 8 et à celle de la 360. Sauf qu’ici, tout a été simplifié à l’extrême. Au menu, trois onglets. Épingles, qui vous permet de gérer vos raccourcis, l’Accueil, qui fera office de centre de commandes, et le marché Xbox Live. C’est simple, clair, fluide. Dans le menu accueil, vous pourrez accéder aux derniers jeux et applications utilisés, à vos paramètres et à votre liste d’amis. Notons également un Kinect toujours plus performant. Si vous choisissez de laisser votre console en vieille (ce qui divisera le temps d’allumage par 4), vous pourrez la démarrer à la voix. Pareil pour lancer un jeu ou accéder à une app. Du performant agréable à utiliser.

_DSC5138

En jeu, la fluidité de la console n’est jamais remise en question. En pleine partie, vous pourrez par exemple revenir dans le menu, ouvrir une application pour faire autre chose, et revenir exactement là où vous en étiez, le tout sans aucun chargement. Impressionnant. De même, il est possible de regarder une vidéo ou surfer sur internet en jouant, celle-ci se plaçant dans une fenêtre sur le côté. Le côté All-In-One est bien présent et il marche du tonnerre.

Screenshot-21-768x432

Dernière chose, l’enregistrement des séquences de jeu. La Xbox One enregistre constamment ce que vous faites et sauvegarde les séquences importantes. En jouant à FIFA 14, vous avez marqué grâce à une bicyclette à 30 mètres ? Le jeu sauvegarde la séquence. Vous retrouvez toutes vos vidéos récentes dans l’application Upload, qui vous permettra de partager le tout sur le web. Plus discret que le bouton Share de la PS4 et tout aussi performant.

Et la manette ?

À titre personnel, j’ai adoré la manette 360. La manette de la Xbox One la surpasse sur tous les points. Reprenant la même forme, la manette de la One offre des sticks asymétriques parfaits (un peu plus lâches que sur 360 mais pas trop), une croix directionnelle enfin digne de ce nom, des gâchettes inférieures vibrantes très agréables sur Forza et des gâchettes supérieures cliquables d’une très grande qualité. Pas de chichi sur la manette, puisqu’il n’y a aucune fioriture contrairement à celle de la PS4. Petit bémol tout de même, le système de batterie. Par défaut, la manette fonctionne avec des piles. Pas terrible en 2013. Mais vous pouvez toujours investir dans une batterie. On se demande pourquoi Microsoft ne l’a pas intégré directement. C’est vraiment dommage. Si vous connaissez la manette 360, peu de surprises, ce nouveau pad étant une amélioration de ce qui a déjà été fait. Enfin, notons que vous retrouverez toujours le bouton Home en plein milieu, qui vous permettra de revenir sur le menu en plein jeu.

_DSC5139

En vrac, nous avons également testé le second écran via l’application Xbox One Smartglass. Là encore, c’est une vrai réussite. En plus de vous proposer un accès à votre compte via votre smartphone ou votre tablette, l’application vous propose d’enrichir l’expérience de jeu via un second écran, en connectant votre terminal sur le même Wifi que votre console. Le tout marche impeccablement bien. Par exemple, sur Dead Rising 3, il est possible de commander des frappes aériennes. C’est instantané, c’est amusant, et on espère que les développeurs de jeu iront plus loin dans l’interaction. De même, nous saluons l’efficacité du Kinect qui obéit instantanément (à condition qu’il n’y ait pas trop de nuisances sonores autour de vous). De même, il est agréable d’allumer votre console et de voir Kinect vous connecter instantanément à votre compte dès qu’il vous voit. Enfin, on note également que la Xbox est étonnamment silencieuse, contrairement à la première 360.

_DSC5148

À chaud

Côté logiciel et expérience utilisateur hors jeux, la Xbox One est une machine très satisfaisante et agréable à utiliser, même plus que la PS4. Certes, il reste encore quelques petites choses à améliorer, comme l’organisation du marché Xbox Live ou l’organisation des épingles, mais c’est pour chipoter. La Xbox One est une machine complète, réellement dédiée au multitâches et qui sort réellement du carcan console de jeu. Mais vous le savez, dans la guerre des consoles, ce sont les jeux qui vont faire la différence. Il faudra alors attendre encore un peu pour voir quelle console mérite toute votre attention.

_DSC5150

L’avis de Jérôme

Comme pour la PS4, je viens aussi mettre mon grain de sel dans cette preview de la Xbox One, et viens me prononcer sur les deux points les plus subjectifs des nouvelles consoles, à savoir l’OS et la manette.

Autant le dire tout de suite, globalement l’OS tient la route. Je constate tout de même quelques problèmes ergonomiques. Pour schématiser, l’interface de la console se rapproche de celle de Windows 8 en mode Mondern UI. Elle reprend donc le concept de tuiles, pour chacune des applications et autres menus. Si la chose est très intéressante sur un écran tactile, elle l’est un peu moins à la souris, et à fortiori à la manette.

_DSC5140

Là où une main ou un pointeur se déplacent aisément et rapidement dans toutes les directions, la manette ne peut naviguer que sur un axe à la fois. Cela revient à utiliser Windows 8 avec les touches fléchées de son clavier, en utilisant seulement le pouce. C’est utilisable, mais pas idéal.

_DSC5141

Ajouter à cela une interface chargée de multiples icônes pour les applications, les installations de jeux, les incitations à l’achat dans le magasin de Microsoft et vous avez un menu perfectible. Loin d’être raté, mais perfectible. À la décharge de Microsoft, il faut toutefois noter qu’il est possible d’épingler ses applications les plus utilisées sur la partie gauche de l’écran – dans l’onglet « Favoris » – pour se simplifier la vie. On peut également accéder rapidement aux paramètres via le bouton « start« , qui ne s’appelle plus start d’ailleurs, et c’est quand même pratique.

Sticks papier de verre

La manette justement. Il y a du bon et du moins bon. Commençons par le bon. Le contrôleur est avant tout très bien fini, l’assemblage est irréprochable, le plastique agréable en main et donne un vrai sentiment de solidité. La croix directionnelle est simplement parfaite, quand on voit de quoi Microsoft est capable, on se demande comment on a pu nous servir celle de la manette de 360.

Je suis en revanche plus sceptique sur les sticks analogiques, trop mous à mon goût, ils n’offrent pas assez de résistance sous les doigts, ils demandent donc un peu plus de contrôle dans le pouce. Je trouve aussi étrange le revêtement « antidérapant » posé sur le bord extérieur du stick. Plus proches du papier de verre que du caoutchouc, il risque de causer quelques blessures en cas de QTE trop rapides ou de jeux type Track And Field qui demandent de faire tourner le stick à toute allure. En effet, ça ne dérape pas, mais pensez aux pansements.

_DSC5147

Les autres boutons ne changent guère par rapport à la manette de 360. À l’exception des gâchettes supérieures (RB et LB) revisitées qui sont maintenant très proches d’un clic de souris. Je relève en revanche un très gros défaut. Là où les boutons de la 360 sont cliquables où que l’on appuie sur le bouton, ce n’est pas le cas de la manette de la One.

L’extrémité intérieure (la plus au centre de la manette) du bouton ne l’est pas. Autrement dit, si l’on a des doigts un peu longs, et que l’on a tendance à appuyer avec le bout de son index, cela ne marchera pas vraiment, ou difficilement. Dommage, il va falloir réapprendre à utiliser votre manette. Cela n’a pas gêné Pierre et Greg ; Kocobe, Henri et moi l’avons remarqué.

_DSC5149

On conclura en disant que comme la PS4, la Xbox One est globalement réussie. En définitive, le choix se fera donc sur les jeux. Car, avouons-le, en France, les fonctions de Smart TV n’ont qu’un intérêt limité et piloter sa console à la voix tient plus du gadget qu’autre chose. Quoi qu’essaye de nous faire croire Microsoft, sa console servira principalement à jouer.

61 réponses à “Preview : Notre premier avis sur la Xbox One de Microsoft”

  1. Dans l’ensemble je suis d’accord avec vous la Xbox One est une très bonne console, sauf au niveau de l’os ou je trouve que pour inviter un amis à jouer cela est devenu terriblement compliquer alors que c’était d’une simplicité sur 360.

  2. Et niveau bruit pendant un jeu, ça donne quoi ?

    Pour la navigation dans le menu avec les tuiles, y’a pas possibilité d’utiliser le Kinect au lieu de la manette pour ça ?

    Merci pour les réponses….

  3. Elles n’ont rien d’attirante ces consoles. A part l’amélioration graphique (qui n’est pour le moment pas si spectaculaire que le passage de la PS2 à la PS3 et de la XBOX à la XBOX 360).
    J’aimerais vraiment qu’il y est une nouvelle révolution dans ce domaine, comme l’Oculus Rift ou Illumi Room !

  4. @tomato je ne prends aucun parti dans la guerre des consoles mais je peux t’affirmer une chose c’est que quand tu joue tu ne regarde pas ta console et à moins que tu n’es un salon ultra design osef si la console est aussi belle que le décodeur après ce qui compte c’est de jouer avec ! Et pour avoir vu la One de mes yeux je peux t’assurer qu’elle est potable comparé à bien des consoles qui sont déjà sortit.

  5. @Henri_MTL : elle ne fait aucun bruit même après plusieurs heures de jeu. Je trouve ça étonnant que ce soit pas mentionné dans le test, car c’est un « détail » important qui va différencier les consoles….

  6. Weh… Quoi qu’essaye de nous faire croire la presse, les joies de la kinect pour allumer, éteindre et contrôler sa console est un plus non négligeable, sans parler de son immense potentiel.

  7. Vu est testé chez Microméga, et franchement bofff, graphiquement je n’ai pas vu et senti de gros changement… Après côté puissance, faut-il encore que des jeux nouvelle génération arrive et nous montre sa puissance.

  8. Elle a l’air bien, mais pour l’instant Microsoft ne me fait pas rêver coté jeux…
    Déjà chez Sony il y a Naughty Dog (Last of Us !!!), Santa Monica, Sucker Punch, Quantic dream (même si…), & co. Et puis Sony a toujours aimé le jeux vidéo et surtout le côté artistique des jeux (Journey = magnifique), il n’hésite pas à mettre la main à la poche pour des projets un peu foufou. Je suis totalement friant de ça.
    Je n’essaye pas de faire des louanges à Sony comme un vulgaire fanboy, mais juste de dire une des différences que je vois entre les deux marques. Je conçois très bien qu’on puisse trouver son bonheur chez Xbox, mais pour l’instant c’est pas pour moi…
    Par contre ils m’ont agréablement surpris avec l’exclu de Dead rising et Titanfall.

  9. Vous critiquez le design de Xbox One mais comment pensez-vous que Microsoft a résolu les problèmes de surchauffe : un boitier plus aéré et le report de l’alim.
    La PS4 est plus fine, la belle affaire. N’a t’elle pas rencontré des problèmes de surchauffe depuis sa sortie…
    Au final, on verra celle dont le hardware sera le plus fiable.

  10. @Henri_MTL
    Et niveau bruit pendant un jeu, ça donne quoi ? Quasiment aucun bruit, franchement rien a voir avec la 1er xbox.
    Pour la navigation dans le menu avec les tuiles, y’a pas possibilité d’utiliser le Kinect au lieu de la manette pour ça ? Oui comme sur la 360 en plus fluide.
    A noté aussi que kinect me reconnais instantanément et ce quelques soit l’éclairage( pas comme la 360)
    Et a ceux qui ne vois pas la différence avec la 360 niveau graphique, rien que dead rising 3 ça fait beaucoup de zombie a l’écran, on verra combien vous coutera un pc pour faire tourner pareil en fluide en 720 p.
    Elle a un énorme potentiel et puisque tous le monde juge, elle surpasse en tout points la ps4, et niveau design je préfère largement ça, c’est au console d’adulte, comme un ampli, pas un jouet de gamin.

  11. @master_chiller

    Tu tape surement ta note hilarante avec un processeur bourrin à l’américaine.
    Si non t’a quelque chose de constructif a écrire ?

  12. Jerome, au cas où ça vous aurait echappé, l’interface se pilote à la Kinect, par la gestuelle et la voix et là, les tuiles prennent tout leur sens.

  13. Pour avoir eu la chance de voir des Xbox One en demo (rRyse son of Rome et Forza 5) et ayant tournées toute la journée, je n’ai constaté aucun bruit particulier du ventilo, et le capot etait tiède.

    Avec des cartes graphiques puissantes, tres consommatrices en energie et donc ayant besoin d’aeration, les gamers PC savent de quoi je parle, le boitier plus gros de la Xbox peut etre finalement un avantage face au design plus slim de la PS4.

  14. Petite question a ceux qui l’ont. J’ai vue un test vidéo ou le mec se prenais a plein de fois avant que kinect reconnaisse sa voix. Une vrai horreur . et a premiere vue un simple fond musical faible et cela ne fonctionne pas.
    Alors chez vous cela fonctionne bien ?
    Et pour ceux qui ont un vidéo projecteur existe t’il une rallonge pour kinect ?

  15. @jbam : j’ai un peu de mal à la faire démarrer à la voix, alors que mon salon est calme. Par contre, dans les jeux, aucun souci pour monter/baisser le son, aller au menu, passer des commandes vocales, alors que tu as le son du jeu en cours…

  16. @jbam : j’ai oublié de répondre pour Kinect… Le format est propriétaire, donc faut pas espérer trop de ce coté là. Mieux vaut mettre la box devant avec Kinect, et utiliser une rallonge pour le HDMI.

  17. Si ils ont voué cette console au coté Multimédia, pourquoi ne pas avoir poussé la chose jusqu’au bout en proposant une carte tuner ?… Au moins, votre TV serait toujours en HDMI 1…. non ?

  18. @jbam : à ma connaissance non, il n’y a pas de rallonge de la sorte pour l’instant.

    Et pour l’illumi room ne comptez pas le voir, Albert Penello a dit que c’était juste un concept en laboratoire et que ça couterait trop cher pour les clients (plusieurs milliers de dollars).

    Tout ce qu’on sait actuellement niveau « nouvelles techniques » sur les consoles c’est le casque VR sur PS4 que Sony aurait présenté à très peu de personnes.

  19. yep,
    j’ai la console en édition day one la manette est encore plus belle (la croix est dans un revêtement différent)

    en ce qui concerne l’interface tu peux la géré avec la main: en levant ta main kinect te detecte et passe en mode « tactile » tu deplace ta main sur l onglet que tu veux et tu le pousse d’un geste vers l’avant et hop ça ce lance tu peux aussi les lancé à la voix.

    Il y a aussi quelques fonctions fort sympathique auquel j’ai déjà prix gout en quelques jours comme pouvoir baisser le son ou l’augmenter sans la télécommande juste par la voix ou le téléphone (smartglass) et ce même en jeux.

    au niveau du silence je ne l’ai jamais entendu, en ce qui concerne la chauffe elle a tournée 10h consecutivement (jeux + tv) et elle n’émettait aucune chaleur.

    en ce qui concerne la manette rien à dire digne successeur de la 360 seul bémol j’ai déjà bouffé les piles fournis avec en 1 weekend…. heureusement j’ai investi dans une batterie

  20. Heureux possesseur de la Day One je valide cette Xbox, seul bémol manque encore quelques détails comme la possibilité de supprimer des jeux de son disque dur, de voir le stockage restant mais bon je pense qu’avec une mise à jour … Oui bon c’est sur qu’on aurait préféré l’avoir d’origine mais bon, rien n’est jamais parfait alors on ne va pas trop cracher dans la soupe.

    Le boitier est énorme ça c’est indéniable, par contre si ça peut augmenter la durer de vie du matos (circulation d’air) et bien ce ne sera pas plus mal.

    Les jeux en général sont très beau, mais ne feront pas s’arracher la rétine à un possesseur de Pc surpuissant, on va dire que pour le moment c’est pareil … (qu’un très bon pc grosso modo).

    Bref, c’est du bon mais il y a encore des trucs à rajouter

  21. Je suis globalement d’accord avec votre analyse de cette console, tout comme la PS4 la Xbox one cherche à attirer les joueurs, mais en y implémentant des fonctions multimédias plus poussé (commande vocal, tv en direct…), la PS4, elle, s’oriente plus vers le jeux, les deux consoles sont d’excellentes machines et permettent de répondre à différents besoins, qui seront, en fonction des gens, plus ou moins orientés « gaming » ou « multitâche », personnellement, j’ai toujours préféré la xbox que ce soit pour les jeux (grand fan de Fable, Forza et d’Halo) ou pour la manette, mais je n’ai jamais craché sur la marque playstation, qui a même su me surprendre (Last of us, Journey, Uncharted….), je resterai sûrement fidèle à la Xbox, mais pas à ce prix et pas si tôt (eh oui, ancienne victime du RROD sur xbox 360). J’aimerais souligner une chose énoncée dans l’article, concernant notamment les piles des manettes, je ne vois pourquoi tout le monde s’acharne à promouvoir les batteries dans ces manettes, c’est tellement plus pratique de changer des piles alcalines par des piles RECHARGEABLES qui auront une autonomie bien meilleure et que l’on pourra changer si elle faiblissent au rythme des recharges, au lieu de changer la manette, pour moi c’est une bonne chose d’avoir le choix. Par contre point noir sur le disque dur inamovible de cette nouvelle xbox, là où sur la PS4 il est amovible avec possibilité d’augmenter la capacité, parce qu’à la vue de la taille des jeux « next gen » 500Go ça me parait peu.

  22. jamais pu me faire aux manettes xbox et la rebelotte , stick gauche /droite décalés ,des PILES….next-gen ?? pour moi degeulasse la manette de sony depuis la psone est pour moi la meilleurs de tous les temps+ OS a la windows ,non merci …
    je veut même pas en entendre parler de près ou de loin de cet xbox , c’est comme si elle n’existait même pas.
    Et pour le design perso une fois qu’elle est posé je m’en tape.

  23. « Pas de chichi sur la manette, puisqu’il n’y a aucune fioriture contrairement à celle de la PS4.  »

    —-> De quelles fioritures sur la manette PS4 faites-vous allusion ??

  24. Je vais pas polémiquer, à terme je risque d’avoir les deux consoles comme d’hab. Mais je ne comprends absolument pas cet argument de dire que sony c’est le jeu. C’est ce qu’on veut vous faire croire, mais objectivement, si je prends une ps4 maintenant je joue à quoi? Knack? le très moyen killzone?
    Sur le line up de lancement, la xbox one a largement de meilleurs jeux exclusifs et plus variés que la ps4. Ryse bien que très court est superbe, forza, dead rising, killer instinct.
    Alors on va me dire qu’on n’achète pas une console pour son line up et c’est vrai. Sauf que si je regarde ce qui est annoncé, je ne vois pas en quoi la ps4 est meilleure.
    Certes, il y aura les exclus propres à chaque console et sur ce point je dirais que c’est kif kif. Uncharted, gran turismo etc contre halo et consors…
    Mais niveau nouvelle licence, MS est pour moi largement devant sony. Ils ont annoncés quoi? Un shadow of the beast qui a l’air moyen, un the order dont on n’a vu qu’un trailer, alors que MS a déjà annoncé 15 nouvelles licences dont certaines s’avèrent excellentes (quantum break, titanfall…)
    Bref, la ps4 aura de bons jeux c’est certain, mais arrêtez de vous faire avoir avec le marketing de sony, chaque génération de console c’est pareil, au final on voit le résultat.
    De plus, sony se targue d’être une console de gamer alors que déjà on sait qu’ils ne pourront pas rivaliser avec microsoft sur bien des points propres aux gamers et notamment le réseau. MS fait passer de 15 000 à 300 000 le nombre de serveurs! on a déjà vu les serveurs de sony HS dés le 1er jour de lancement alors qu’elle n’est sortie que sur un seul continent. MS aucun problème à signaler à ce niveau là alors qu’elle est sortie mondialement (même si à priori, les chiffres de ventes sont sensiblements les mêmes).
    MS a des moyens que sony n’a pas, ce qui leur permet d’investir 1 milliards de dollars dans ces 15 nouvelles licences ou d’offrir le moteur unity à tous les dev indépendants. Et ça n’est pas parce que MS a décidé d’une orientation multimédia que le jeu sera mis de côté. Je ne comprends absolument pas comment si on est gamer on peut être plus rassuré par sony que par microsoft.

  25. « le design est tout de même moins réussi que celui de la PS4 »

    Personnellement je trouve le design de la PS4 immonde avec ses formes proche de la première wii et je préfère nettement le style net et épuré de la Xbox One.

  26. @frikz Justement, ils ont poussé les choses jusqu’au bout et au lieu de proposer un simple tuner (qui ne serai pas compatible dans tous les pays), il y a un HDMI IN Pass Through, donc tu met n’importe quelle source en entrée sur ta console (ta *box, ton tuner, ta 360…).

  27. @frikz : Insérer une carte Tuner est un véritable casse-tête car les normes d’émission et de réception des chaines numériques, en clair ou encodées, sont très différentes d’un pays à l’autre.
    Il aurait donc fallu que Microsoft envisage une chaine de montage par pays, ce qui aurait été un véritable gouffre financier.

    Le choix d’une entrée HDMI est un très bon compromis car il permet à chacun d’y connecter sa box ou son décodeur numérique, dans tous les pays.
    En France, on peut y associer une box ADSL ou Fibre, mais aussi un décodeur Canal+. Aux USA, c’est du Netflix etc…
    Bref chacun y trouve son compte avec cette solution.

  28. Bon test mais une erreur concernant l’enregistrement de vidéos, autant sur ps4 la console enregistre constamment, autant sur One il faut lui dire de démarrer l’enregistrement.

    Par contre aucune mention de la puissance, sachant qu’ils s’agit avant tout d’une console je trouve important de préciser que la plupart des jeux sur One tournent encore en 720p (résolution HD reay) là où les meme jeux tournent en FullHD sur ps4

  29. @sherman : tu dis une contre vérité, la Xbox One sauvegarde bien en permanence. La commande vocale permet juste de la conserver sur disque pour l’édition. Dans ce cas, les 5 mn passées sont conservées.
    Quant aux jeux en 720p, c’est COD, les autres sont sur des résolutions supérieures. Et je rappelle que l’upscaler de la Xbox est un monstre d’efficacité.

  30. @livetjam : sur la génération actuelle, xbox m’a plus déçu que sa concurrente, avec une machine clairement délaissé il y a au moins un an. Après sur les exclus, chacun ses goûts, mais celles de Sony sont plus nombreuses (chiffres vérifiables) et plus originales (avis purement subjectif, je conçois que ce ne soit pas le point de vue de tout le monde).

    De ce que je me rappelle, dans les 15 jeux présentés par Microsoft, il n’y a que 3 ou 4 exclus, donc dire que Microsoft en annonce plus que Sony c’est n’importe quoi, tout comme le fait que le XB Live ait tenu alors que non, il a lui aussi cédé sous le nombre d’arrivants lors du lancement. Et quand Microsoft annonce 300 000 serveurs, ce sont des serveurs virtuels, derrière il n’y a peut être que 6 000 machines (mais c’est toujours une bonne chose bien sûr). Attendons de voir le réseau de Sony quand il aura déjà effectué le lancement de la PS4 ici, avant de le descendre. Les premiers retours sont plutôt bons actuellement (mais limité aux US).

  31. En ce qui concerne la console et ses fonctionnalité en plus par rapport a la concurrence:

    Le multimédia: une fois la box brancher peut on changer les chaines avec la voix?
    La reconnaissance vocale est elle au moins aussi efficace que voice ou siri?
    Sur Youtube peut on simplement dire le nom du morceau ou faut il passer par la case écriture?
    La fonction HDMI CEC est elle intégré a la XBOX one?
    Le mode snap (partage d’écran) sur toute les videos je voie la meme petit écran sur le coté avec l’application (skype ou TV…) est t’il possible de changer la taille de cette écran? ou inversé lesécrans: mettre le jeux X1 dans le petit ecran et l’appli en grand écran?

    C’est pas des critiques juste des questions pour savoir si c’est gadget ou si l’ergonomie est poussée à fond.

  32. Quelles inepties on peut lire ici…On ne peut pas prétendre être une console next-gen et admettre que certains jeux tournent en 720p upscalés, le 1080p étant le standard de fait depuis un moment maintenant et alors même que la 4k commence à pointer le bout de son nez. Payer 500€ pour une console qui upscale les jeux, ça, ça choque personne ? Où quelle est la next-gen là dedans ? Elle est pas capable de faire tourner certains jeux en 1080p ? Ben autant le dire alors au lieu de tourner autour du pot et faire les hypocrites…Tout simplement. Bref, jouez au lieu de nous les briser avec vos comparaisons hasardeuses…Quant à l’article, je ne retiens que la partie de Jérôme, assez objective. La première partie on dirait le témoignage d’un gars qui a vu la vierge…

  33. @tilolo : j’en conviens, développer le jeu en 720p n’est pas ce qu’on attend d’une console next gens, mais c’est aussi expliqué par une non maîtrise de la console et un des fait à l’arrache pour la soetie. Les exclus sont bien en 1080p.
    Quant à trouver le commentaire de Jérôme objectif, plus que le 1er, ça me fait marrer. Il est moins flatteur pour la Xbox One et ça t’arrange à priori. Mais il y est noté des choses ridicules comme le risque de se blesser avec un stick analogique… Lol.

  34. @Pierre => « Petit bémol tout de même, le système de batterie. Par défaut, la manette fonctionne avec des piles. Pas terrible en 2013. Mais vous pouvez toujours investir dans une batterie. »

    Ouais la je me demande comment c’est possible de penser sa.
    Les batterie sur manettes c’est tout simplement de la merde, en utilisation intensive, la batterie dure 2 voir 3 jours maxi.

    Alors qu’avec des piles rechargeables (2500mah) je tiens à l’aise la semaine pour la même utilisation.

    Bref les piles rechargeables même en 2013 sa poutre les batterie pourraves.

  35. Ok Golgautier, ben tu sais quoi ? Je veux bien attendre de voir, et laisser à la xb1 le bénéfice du doute. Mais sinon faut que les gens se calment là, à vouloir concourir pour son écurie à tout prix sans réfléchir on en oublie certaines choses…D’où mon coup de gueule, tout n’est pas tout rose non plus sur la xb1…

    Par contre, pour l’article c’est un peu fort ce que tu me dis…Parce que l’avis de Jérôme est moins flatteur, automatiquement ça veut dire qu’il dénigre la console dans son ensemble ? Et automatiquement ça m’arrange ? Il me semble qu’il porte un jugement assez positif en globalité, mais qui est au contraire de la première partie, nuancé. Franchement stp, relis bien la première partie, y’a des passages, on se demande si on vient pas de découvrir une relique…

    Sinon je n’ai pour le moment aucun coup de coeur…Ptêt que je prendrai les deux consoles en occases dans masse de temps comme je l’ai fait pour la PS3 et la Xbox 3-6 mais je ne suis ni un pro-s ou un pro-m, je refuse de tomber dans ces guerres de clan qui n’amusent que les prépubères. Tant qu’à faire on sort tous nos engins de nos calebutes et on check qui a la plus grosse, sans blague…Bref, kiffez votre matos, mais nous gonflez pas trop avec, un peu de modestie.

  36. @Jérôme : Car, avouons-le, en France, les fonctions de Smart TV n’ont qu’un intérêt limité et piloter sa console à la voix tient plus du gadget qu’autre chose. Quoi qu’essaye de nous faire croire Microsoft, sa console servira principalement à jouer.

    Je ne comprends pas la réaction ?! Microsoft à fait une console et une plateforme multimédia qui au contraire est très loin du gadget. Comment peut-on dire que ce n’est qu’une console ?!

  37. Et je viens juste de penser qu’à partir de vendredi la guerre sera vraiment ouverte…Ça volait tellement haut déjà, là, ça va être le summum de la bêtise…

    @aicklou : tout à fait d’accord avec Jérôme.

  38. Salut à tous, très bon test !
    J’ia cependant une question : qu’en est-il de la connection avec nos bonnes vieilles box internet Française ? Est ce que la Xbox parvient à bien intégrer une Freebox ou une Livebox par exemple ? J’ai lu des tests disant que ça déconnait … est-ce que ça a été la cas pendant le test ?

    Je me demandais aussi si l’appli Xbox Music fonctionnait bien. Je pense me servir de cette Xboite comme plateforme musicale et vidéo (en plus du jeux hein, je suis pas fou non plus) relié à ma Hi-fi. Pensez vous que ce soit ok ?

  39. Alors : pour le moment il me semble que seulement Orange et ses livebox permettent de le faire en passant par l’entrée HDMI de la Xbox 1. Mais le support est pas complètement géré en fait, tous les fonctions annexes comme les enregistrements des programmes, replay etc… ne fonctionnant pas. Pour cela il faut rebranche la box à la télévision directement. Pas très pratique. Il y’aura surement des arrangements avec les trois autres gros SFR, Bouygues et Free mais pour le moment je crois que seules les livebox orange sont compatibles.

  40. « Oui, la machine est énorme (33,3cm x 27,4cm x 7,9cm), soit presque deux fois plus grosse qu’une PS4. »

    Ha oué carrément 2 fois plus grosse, un peut comme 100cm c’est 2 fois plus que 80cm en somme.

    « Plus proches du papier de verre que du caoutchouc, il risque de causer quelques blessures en cas de QTE trop rapides ou de jeux type Track And Field qui demandent de faire tourner le stick à toute allure. En effet, ça ne dérape pas, mais pensez aux pansements. »
    je confirme j’ai deja perdu 3 doigts à cause de ce pad.
    Franchement, dans le genre de la démesure vous vous imposez.

  41. @lauster je suis d’accord. MS a délaissé la Xbox il y a un an, mais elle est sortie aussi un an plus tôt que la ps3. Pour avoir les deux, la Xbox a quand même dominé la ps3 pendant toute la génération exceptée cette dernière année.
    Comme tu dis, les exclus c’est une affaire de gouts. Je suis plus crosoft, même si je mets the last of us dans mon top 3. Mais sur les jeux multiplateforme, en général ils étaient mieux sur 360.
    Pour en revenir aux 15 jeux dont je parlais tu te trompes. Ce sont bien 15 exclus, des nouvelles licences, sur les 24 premiers mois de la console. Parmi elles on en connaît quelques unes : ryse, titanfall, project spark, quantum break notamment.
    Par contre, concernant le live, je persiste que Sony ne pourra jamais réaliser avec MS sur ce point. Ça j’en suis persuadé.
    Sony a d’autres arguments intéressants, gaikai, le remote avec la vita par exemple.

  42. Belle utilisation du point virgule à la fin de l’avant dernier para. Trop rare, souvent mal placé, le point virgule nous manque. Jérôme lui rend hommage avec panache.

  43. bonjours
    pour l’instant le choix est difficile mais on remarque clairement que microsoft essaye d’incorporer sa xbox dans son univers windows en offrant un os comparable a celui utilise c’est a dire windows 8. la ps4 elle reste dans la branche gaming de sony et cela peut être regrettable ou pas ….
    Savez vous si un décodeur canal satellite peut être branché sur la xbox one ?
    Faut il une connexion haut débit pour profiter pleinement de la console ?
    la connexion permanente au net est elle indispensable des fonctionnalisées principales de la console ?

  44. Ca fait quelques semaines maintenant que la console est sortie, est ce qu’il y a des avis plus définitif? Pas de gros problème rapporté?

  45. Voila je suis un acheteur de la Xbox One, personnellement le bilan est plutôt mitigé je m’explique :
    D’un coté j’ai une console qui m’offre une nouvelle expérience avec son interface ModernUI W8 remise aux gout du jour, avec de très jolies jeux (Killer Instinct, BF4, Forza 5) qui mettent une bonne claque dans la gueule, un Kinect plutôt réactif et efficace dans l’ensemble ainsi qu’une manette proche de la perfection (sans rentrer dans la guerre des gangs Sony/Microsof), petit bémol pour le gachete RT et LT que je trouve un poil en dessous de la 360 question de gout je pense.
    Par contre j’ai un léger reproche a faire : c’est pas fiable du tout ! Day one me direz-vous, certes mais après un échange standard pour un problème de Blu-ray et depuis une semaine le kinect 2.0 qui n’est plus reconnu par la console sans parler des quelques bugs et autres plantage apercus ca et la, je suis un peu frustré au prix de la bête.. Et aussi les annonces de sortie de jeux, j’ai l’impression que c’est un désert d’actualité, rien d’intéressant et un nombre de jeux prévu pour cette année qui fait peur (une vingtaine…) A part Titanfall et Dying Light pour l’instant rien ne m’a donné réellement envie de m’y interessé (je ne suis pas trop MMO et RPG style Elder Scroll ou encore The Witcher ou Final Fantazy..)
    Effectivement pour tout le reste c’est un bon produit qui nécessite encore pas mal d’amélioration et de correctif pour devenir véritablement incontournable mais je reste tout de même frustré par tout ces problèmes techniques.. Voila mon avis

  46. Ce dossier en vraiment intéressant. Mais, pour moi le seul défaut – de la plus parts des consoles – ce sont les manettes( ou souris de gamer).
    Handicap oblige, j’attends juste un manette ou elle ne glisse en main et plus de crampe (ou le développement des jeux sans manette), celles de la WII me conviennent.
    Et je sais mon commentaire n’est pas très utile.

  47. Il est certain que l’installation d’un jeu de plus de 30 Gb ne peut s’effectuer en 20 minutes que ce soit sur Xbox One ou PS4. C’est tout de même un point négatif à évoquer.

    Le téléchargement des mises à jour est extrêmement rapide mais cela dépend de votre débit internet. Par contre, l’installation de celles-ci est assez frustrante lorsqu’elle stagne un long moment sur la fin.

    La Kinect m’entend correctement…
    Je pense qu’il est préférable de la régler avant utilisation, de parler normalement et de lui trouver un emplacement correcte comme indiqué sur le site de support Xbox One de Microsoft.

    L’esthétique et le prix sont au goût de chacun donc je ne m’attarderais pas sur ce sujet.

    La Kinect n’est pas indispensable mais je comprend tout à fait la vision de la firme, d’une console multimédia permettant de jouer.

    Le gros hic, le disque dur inamovible… Nous somme tous unanime sur ce sujet.

    Le reste n’est que détails…

    Excellent résumé Christelle 😉

  48. @jeremy : d’après ce que j’ai lu (de source NeoGaf me semble-t-il), sur PS4 cela mettrait moins d’1 minute avant de pouvoir jouer lors du premier lancement du jeu, contrairement à sa concurrente, où il faudrait attendre 15 à 30 minutes selon le jeu. Sur ce coup, Microsoft serait donc le seul à obtenir ce point négatif. Après, peut-être qu’ils arriveront à résoudre ce point avec une mise à jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *