Dossier

Prise en main : la New Nintendo 3DS

Jeux-Video

Par Kocobe le

La New Nintendo 3DS est arrivée à la rédac’ ! Regardons un peu ce qu’elle propose de nouveau.

SAMSUNG CSC

Nous avons pu mettre la main sur la New Nintendo 3DS pendant quelques jours. Nous allons vous présenter la console sous toutes ses coutures et vous donner les principales différences avec son équivalent de la gamme précédente, la 3DS. Cette nouvelle version arrivera également dans une version XL que nous n’avons encore ni reçue, ni essayée.

Tout d’abord, la New Nintendo 3DS (N3DS) est un chou-poil plus grande que son aînée. En position fermée, elle mesure 142 mm de longueur pour 80,6 mm de largeur, contre 134 mm de longueur pour 74 mm de largeur. Elles ont cependant sensiblement la même épaisseur : 21,6 mm pour la N3DS contre 21 mm pour la 3DS.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Conséquence logique, la N3DS est un peu plus lourde que la 3DS. Ce nouveau modèle pèse ainsi 253g quand l’ancien en pesait 235. Point noir de ce nouveau modèle, le stylet. S’il était en métal et télescopique dans la version classique, il est réellement petit et en plastique sur le nouveau modèle. Ainsi, on passe d’un stylet de 10,15 cm déployé, à un petit stylet mesurant à peine 7,6 cm.

SAMSUNG CSC

La N3DS bénéficie d’un écran plus grand que l’ancien modèle : 3,88 pouces pour ce modèle contre 3,53 pour le précédent. Il bénéficie également d’un écran plus lumineux, cependant la définition de l’écran supérieur ne change pas et reste de 800 × 240 pixels. Un système d’eye tracking a été implémenté à cette New 3DS. Il rend l’expérience en 3D relief bien plus agréable qu’auparavant, car les écrans superposés s’adaptent en fonction des mouvements de tête de l’utilisateur. La console propose également une gestion automatique de la lumière en fonction de la luminosité de l’environnement. Cette option est également désactivable. Il faut également noter une autonomie améliorée.

SAMSUNG CSC

La N3DS possède 2 boutons de tranches supplémentaires, RZ et LZ, ainsi qu’un petit stick rigide sur le côté droit de la face de la console. Ces nouveaux boutons se comportent comme le circle pad pro, ils sont ainsi tout à fait compatibles avec des jeux comme Metal Gear Solid 3D ou Kid Icarus Uprising.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

La N3DS perd son switch on/off pour les communications sans fil. Cette fonction est relayée dans les menus rapides du menu HOME. Toutefois, le processeur plus puissant permet de naviguer bien plus rapidement qu’avant dans les menus. Le retrait de ce switch est donc à relativiser. Et puisqu’on est sur le nouveau processeur, il permet également de lancer et de télécharger les jeux bien plus vite qu’auparavant. Cependant, aucun réel impact n’est à noter sur la fluidité des jeux ou la qualité des graphismes. Attention toutefois, certains jeux compatibles avec la N3DS ne le seront pas avec la 3DS classique, comme Xenoblade Chronicles 3D, remake portable de Xenoblade sorti initialement sur Wii.

Si aucun jeu n’utilise pour l’instant cette fonctionnalité, la N3DS est pourtant capable d’interagir avec les amiibos. Le lecteur NFC se situe sur l’écran inférieur et il suffit de poser une figurine dessus pour que la 3DS puisse lire ou écrire des données.

SAMSUNG CSC

Mais la grosse feature de la N3DS est bien sûr la customisation via les coques personnalisables, dont douze modèles ont été annoncés. La partie supérieure se change très facilement grâce à une petite encoche, quant à la partie inférieure, elle est fixée par deux petites vis incorporées à la coque. Il est donc impossible de les perdre.

SAMSUNG CSC

Notez d’ailleurs que le retrait de la partie inférieure de la coque permet également d’accéder à la batterie et au slot SD. Ce dernier est ainsi moins accessible que sur 3DS qui prévoyait un petit cache sur le côté gauche et accepte uniquement les micro SD. À l’instar de la 3DS XL, la N3DS est vendue avec une carte de 4 Go à l’intérieur de la console. Enfin, notez que la N3DS utilise le même chargeur que toutes les 3DS sur le marché. Cependant, ce dernier n’est pas vendu avec la console.

SAMSUNG CSC

Après 4 jours de jeu avec la console, il faut bien reconnaître que le deuxième stick est bien pratique pour les titres qui demandent un bon contrôle de la caméra. Malgré sa rigidité apparente, le second stick se révèle être finalement très précis et très pratique. Sa matière accroche bien le pouce et si cela ne vaut pas le stick d’une vraie manette, il permet tout à fait de faire le service minimum dans les jeux à environnements 3D.

La forme arrondie de la N3DS épouse mieux les mains que la 3DS et cela se ressent après plusieurs heures de jeu. Les boutons de tranches supplémentaires tombent immédiatement sous la pulpe des doigts. Il est ainsi possible d’appuyer sur LZ/RZ avec le bout des doigts et sur L/R avec les phalanges.

SAMSUNG CSC

La 3DS est réellement plus confortable et redonnerait presque de l’intérêt à la feature, laissée de côté par un grand nombre d’utilisateurs. On supporte mieux la 3D, on la supporte également plus longtemps et on n’est plus crispé de la tête ! Un vrai progrès, même si l’intérêt intrinsèque de la 3DS auto stéréoscopique reste léger. Cependant, eye tracking de l’appareil photo intérieur oblige, cette stabilité ne fonctionne pas dans le noir. Tant pis pour ceux qui comme moi, aiment bien jouer sous la couette.

Le stylet, réel point noir est vraiment petit. Il est dommage qu’il ne soit pas télescopique et je suis convaincu que certains fabricants d’accessoires vont se faire une joie de les concevoir et de les vendre. L’emplacement n’est pas non plus super pratique et n’est pas aussi instinctif que les précédents modèles de 3DS.

SAMSUNG CSC

Plus une mise à jour qu’une nouvelle console, l’achat de la New Nintendo 3DS ne semble pas indispensable pour quiconque possède déjà un ancien modèle de 3DS. Il est vrai qu’elle apporte de vraies améliorations sur beaucoup de points — sauf ce satané stylet — mais elle ne tranche pas suffisamment avec son aînée pour être un vrai must have. Après tout, à quelques exceptions près, elles partagent la même ludothèque et à moins d’être un fashionista obsédé par les coques interchangeables, difficile de justifier la dépense.

En revanche, pour tous ceux qui n’ont pas encore la console portable (ou qui veulent en acheter une nouvelle, indépendamment de l’attrait du nouveau modèle), autant prendre la N3DS. Il n’y a pas de réelles raisons de se priver du meilleur écran et des boutons supplémentaires, afin de profiter de la meilleure ludothèque portable de cette génération.

La New Nintendo 3DS sortira le 13 février prochain pour un prix conseillé de 170€.

La New Nintendo 3DS est arrivée à la rédac’ ! Regardons un peu ce qu’elle propose de nouveau.

SAMSUNG CSC

Nous avons pu mettre la main sur la New Nintendo 3DS pendant quelques jours. Nous allons vous présenter la console sous toutes ses coutures et vous donner les principales différences avec son équivalent de la gamme précédente, la 3DS. Cette nouvelle version arrivera également dans une version XL que nous n’avons encore ni reçue, ni essayée.

Tout d’abord, la New Nintendo 3DS (N3DS) est un chou-poil plus grande que son aînée. En position fermée, elle mesure 142 mm de longueur pour 80,6 mm de largeur, contre 134 mm de longueur pour 74 mm de largeur. Elles ont cependant sensiblement la même épaisseur : 21,6 mm pour la N3DS contre 21 mm pour la 3DS.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Conséquence logique, la N3DS est un peu plus lourde que la 3DS. Ce nouveau modèle pèse ainsi 253g quand l’ancien en pesait 235. Point noir de ce nouveau modèle, le stylet. S’il était en métal et télescopique dans la version classique, il est réellement petit et en plastique sur le nouveau modèle. Ainsi, on passe d’un stylet de 10,15 cm déployé, à un petit stylet mesurant à peine 7,6 cm.

SAMSUNG CSC

La N3DS bénéficie d’un écran plus grand que l’ancien modèle : 3,88 pouces pour ce modèle contre 3,53 pour le précédent. Il bénéficie également d’un écran plus lumineux, cependant la définition de l’écran supérieur ne change pas et reste de 800 × 240 pixels. Un système d’eye tracking a été implémenté à cette New 3DS. Il rend l’expérience en 3D relief bien plus agréable qu’auparavant, car les écrans superposés s’adaptent en fonction des mouvements de tête de l’utilisateur. La console propose également une gestion automatique de la lumière en fonction de la luminosité de l’environnement. Cette option est également désactivable. Il faut également noter une autonomie améliorée.

SAMSUNG CSC

La N3DS possède 2 boutons de tranches supplémentaires, RZ et LZ, ainsi qu’un petit stick rigide sur le côté droit de la face de la console. Ces nouveaux boutons se comportent comme le circle pad pro, ils sont ainsi tout à fait compatibles avec des jeux comme Metal Gear Solid 3D ou Kid Icarus Uprising.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

La N3DS perd son switch on/off pour les communications sans fil. Cette fonction est relayée dans les menus rapides du menu HOME. Toutefois, le processeur plus puissant permet de naviguer bien plus rapidement qu’avant dans les menus. Le retrait de ce switch est donc à relativiser. Et puisqu’on est sur le nouveau processeur, il permet également de lancer et de télécharger les jeux bien plus vite qu’auparavant. Cependant, aucun réel impact n’est à noter sur la fluidité des jeux ou la qualité des graphismes. Attention toutefois, certains jeux compatibles avec la N3DS ne le seront pas avec la 3DS classique, comme Xenoblade Chronicles 3D, remake portable de Xenoblade sorti initialement sur Wii.

Si aucun jeu n’utilise pour l’instant cette fonctionnalité, la N3DS est pourtant capable d’interagir avec les amiibos. Le lecteur NFC se situe sur l’écran inférieur et il suffit de poser une figurine dessus pour que la 3DS puisse lire ou écrire des données.

SAMSUNG CSC

Mais la grosse feature de la N3DS est bien sûr la customisation via les coques personnalisables, dont douze modèles ont été annoncés. La partie supérieure se change très facilement grâce à une petite encoche, quant à la partie inférieure, elle est fixée par deux petites vis incorporées à la coque. Il est donc impossible de les perdre.

SAMSUNG CSC

Notez d’ailleurs que le retrait de la partie inférieure de la coque permet également d’accéder à la batterie et au slot SD. Ce dernier est ainsi moins accessible que sur 3DS qui prévoyait un petit cache sur le côté gauche et accepte uniquement les micro SD. À l’instar de la 3DS XL, la N3DS est vendue avec une carte de 4 Go à l’intérieur de la console. Enfin, notez que la N3DS utilise le même chargeur que toutes les 3DS sur le marché. Cependant, ce dernier n’est pas vendu avec la console.

SAMSUNG CSC

Après 4 jours de jeu avec la console, il faut bien reconnaître que le deuxième stick est bien pratique pour les titres qui demandent un bon contrôle de la caméra. Malgré sa rigidité apparente, le second stick se révèle être finalement très précis et très pratique. Sa matière accroche bien le pouce et si cela ne vaut pas le stick d’une vraie manette, il permet tout à fait de faire le service minimum dans les jeux à environnements 3D.

La forme arrondie de la N3DS épouse mieux les mains que la 3DS et cela se ressent après plusieurs heures de jeu. Les boutons de tranches supplémentaires tombent immédiatement sous la pulpe des doigts. Il est ainsi possible d’appuyer sur LZ/RZ avec le bout des doigts et sur L/R avec les phalanges.

SAMSUNG CSC

La 3DS est réellement plus confortable et redonnerait presque de l’intérêt à la feature, laissée de côté par un grand nombre d’utilisateurs. On supporte mieux la 3D, on la supporte également plus longtemps et on n’est plus crispé de la tête ! Un vrai progrès, même si l’intérêt intrinsèque de la 3DS auto stéréoscopique reste léger. Cependant, eye tracking de l’appareil photo intérieur oblige, cette stabilité ne fonctionne pas dans le noir. Tant pis pour ceux qui comme moi, aiment bien jouer sous la couette.

Le stylet, réel point noir est vraiment petit. Il est dommage qu’il ne soit pas télescopique et je suis convaincu que certains fabricants d’accessoires vont se faire une joie de les concevoir et de les vendre. L’emplacement n’est pas non plus super pratique et n’est pas aussi instinctif que les précédents modèles de 3DS.

SAMSUNG CSC

Plus une mise à jour qu’une nouvelle console, l’achat de la New Nintendo 3DS ne semble pas indispensable pour quiconque possède déjà un ancien modèle de 3DS. Il est vrai qu’elle apporte de vraies améliorations sur beaucoup de points — sauf ce satané stylet — mais elle ne tranche pas suffisamment avec son aînée pour être un vrai must have. Après tout, à quelques exceptions près, elles partagent la même ludothèque et à moins d’être un fashionista obsédé par les coques interchangeables, difficile de justifier la dépense.

En revanche, pour tous ceux qui n’ont pas encore la console portable (ou qui veulent en acheter une nouvelle, indépendamment de l’attrait du nouveau modèle), autant prendre la N3DS. Il n’y a pas de réelles raisons de se priver du meilleur écran et des boutons supplémentaires, afin de profiter de la meilleure ludothèque portable de cette génération.

La New Nintendo 3DS sortira le 13 février prochain pour un prix conseillé de 170€.