Dossier

Retour à Jurassic Park : pourquoi la saga initiée par Spielberg est-elle culte  ?

Cinéma

Par Julien Paillet le

Alors que vient de sortir dans les salles françaises Jurassic World : Fallen Kingdom, nous vous proposons aujourd’hui de revenir sur la saga culte débutée il y a maintenant 25 ans. L’occasion de (re)découvrir, entre autres, les raisons pour lesquelles le premier épisode a été une révolution. Et pourquoi ses suites n’ont jamais acquis un tel statut.

 

En 1990, l’auteur Michael Crichton (le film Mondwest dont Westworld est le remake télévisuel, c’est lui) publie le roman de science-fiction Jurassic Park. Véritable best-seller lors de sa sortie, c’est le prestigieux cinéaste Steven Spielberg qui en réalise l’adaptation cinématographique en 1993. Du livre à sa version audiovisuelle, l’histoire reste sensiblement la même. Sur une île au large du Costa Rica, John Parker Hammond, PDG de la compagnie InGen, réussit à donner vie à des dinosaures grâce à des expériences génétiques.

Il décide alors d’ utiliser ses créatures dans le but d’en faire les stars d’un parc d’attractions. Quelques jours avant l’ouverture du parc, l’homme fait visiter les lieux à un groupe d’experts dans l’espoir d’obtenir leur bénédiction. Mais tout va basculer dans l’horreur lorsque, durant une tempête, un informaticien corrompu coupe les systèmes de sécurité du parc afin de voler des embryons de dinosaures. Les animaux préhistoriques parviennent ainsi à s’échapper de leurs enclos et commencent alors pour les visiteurs un cauchemar où l’enjeu est de survivre à tout prix.

Avec les épisodes d’Indiana Jones, la saga Jurassic Park est sans doute ce que Steven Spielberg aura mis en scène de plus célèbre dans sa carrière. Aux yeux du grand public, le premier opus est même considéré comme l’une des œuvres les plus évocatrices de la pop culture, toutes époques confondues. Mais comment expliquer un tel succès ? Et que penser aujourd’hui de ses suites qui ne sont jamais parvenues à retrouver une telle ferveur ?