Dossier

Rogue Trooper (PS2)

Par Anh Phan le

J’ai découvert Rogue Trooper il y a plus de 20 ans déjà , comics américain mettant en conflit deux factions dans un monde futuriste, les humains d’un cà´té et les êtres génétiquement modifiés. Et comme c’est bien fait, vous incarnez un être génétiquement modifié, sorte de mix entre Schwarzy dans sa grande époque et la couleur d’un schtroumpf. Ces êtres bleus sont en fait des clà´nes et la personnalité de chacun est stockée dans une puce, dès lors, on pourra transférer une personnalité dans un nouveau corps ou dans un appareil éléctronique.

Et donc la mort physique n’est pas une fin en soi. Enfin normalement puisque vous incarnez Rogue et que vous partez venger la mort de vos compagnons ! Alors oui, pourquoi faire la guerre s’il suffit de recréer un corps et d’y insérer la dite puce ? Allez savoir 😛

Voilà  pour le contexte, sinon, Rogue Trooper est un jeu de tir à  la troisième personne assez classique dans son maniement puisque à§a s’apparente à  un FPS. Vous pourrez récupérer les dites puces de personnalité afin de rendre vos armes plus performantes, pouvoir vous réarmer ou vous soigner à  partir de détritus ou encore vous donner la capacité de pirater plus facilement certains accès. J’avoue que ce système d’upgrade est très sympa et original. Vous aurez aussi quelques scènes d’actions furtives mais bon, c’est pas à  la Splinter Cell non plus.

Graphismes : La réalisation est assez moyenne mais avec quelques effets bien sympa de temps en temps.

Animation : Classique, c’est un jeu de guerre mais vous ne serez pas submergés par les ennemis, on est pas dans un Dynasty Warriors !

Jouabilité : La jouabilité sur les deux joysticks répond bien, le passage en mode sniper ne pose aucun problème. Quelques problèmes de caméras de temps en temps.

Durée de vie : Le jeu est assez court dans l’ensemble.

Son : La version franà§aise n’est pas trop mal et quand aux musiques, on ne les entends quasiment pas.

Multijoueurs : Du classique, tellement qu’on l’oublie au final.

Conclusion : Au final, Rogue Trooper est un jeu sans grandes prétentions mais assez défoulant et qui plaira au fans du comics. Par contre, payer le jeu alors qu’il est à  60€, très peu pour moi, mais ce n’est qu’un avis personnel.

Note : 6,5/10

J’ai découvert Rogue Trooper il y a plus de 20 ans déjà , comics américain mettant en conflit deux factions dans un monde futuriste, les humains d’un cà´té et les êtres génétiquement modifiés. Et comme c’est bien fait, vous incarnez un être génétiquement modifié, sorte de mix entre Schwarzy dans sa grande époque et la couleur d’un schtroumpf. Ces êtres bleus sont en fait des clà´nes et la personnalité de chacun est stockée dans une puce, dès lors, on pourra transférer une personnalité dans un nouveau corps ou dans un appareil éléctronique.

Et donc la mort physique n’est pas une fin en soi. Enfin normalement puisque vous incarnez Rogue et que vous partez venger la mort de vos compagnons ! Alors oui, pourquoi faire la guerre s’il suffit de recréer un corps et d’y insérer la dite puce ? Allez savoir 😛

Voilà  pour le contexte, sinon, Rogue Trooper est un jeu de tir à  la troisième personne assez classique dans son maniement puisque à§a s’apparente à  un FPS. Vous pourrez récupérer les dites puces de personnalité afin de rendre vos armes plus performantes, pouvoir vous réarmer ou vous soigner à  partir de détritus ou encore vous donner la capacité de pirater plus facilement certains accès. J’avoue que ce système d’upgrade est très sympa et original. Vous aurez aussi quelques scènes d’actions furtives mais bon, c’est pas à  la Splinter Cell non plus.

Graphismes : La réalisation est assez moyenne mais avec quelques effets bien sympa de temps en temps.

Animation : Classique, c’est un jeu de guerre mais vous ne serez pas submergés par les ennemis, on est pas dans un Dynasty Warriors !

Jouabilité : La jouabilité sur les deux joysticks répond bien, le passage en mode sniper ne pose aucun problème. Quelques problèmes de caméras de temps en temps.

Durée de vie : Le jeu est assez court dans l’ensemble.

Son : La version franà§aise n’est pas trop mal et quand aux musiques, on ne les entends quasiment pas.

Multijoueurs : Du classique, tellement qu’on l’oublie au final.

Conclusion : Au final, Rogue Trooper est un jeu sans grandes prétentions mais assez défoulant et qui plaira au fans du comics. Par contre, payer le jeu alors qu’il est à  60€, très peu pour moi, mais ce n’est qu’un avis personnel.

Note : 6,5/10