Dossier

Spider-Man : Marvel et Sony nous ont-ils gâché le plaisir ?

Cinéma

Par Julie Hay le

À coup de bandes-annonces très évocatrices, Marvel et Sony ont-ils gâché la surprise de Spider-Man : No Way Home ?

Spider Man Marvel calendrier
© Sony Pictures

*** Attention spoilers sur Spider-Man : No Way Home ***

Après des mois de rumeurs et de photos volées, la réunion des trois Spider-Man a enfin eu lieu. Tobey Maguire et Andrew Garfield ont à nouveau enfilé le costume de l’Homme-Araignée, aux côtés de la nouvelle incarnation de Peter Parker par Tom Holland. Une réunion aussi attendue que redoutée des fans de la première heure, qui cherchaient depuis des mois des indices sur leur présence. Si les acteurs ont tenté tant bien que mal de garder le secret, force est d’admettre que la surprise a un peu été gâchée. Le même constat s’applique pour Daredevil, qui a montré le bout de son nez dès les premières minutes du long-métrage.

Une bande-annonce qui en dit (trop) long

Sony et Marvel ont largement fait patienter les fans de la licence avant de dévoiler les premières images de Spider-Man : No Way Home. Le teaser n’a été publié qu’en août dernier, soit quatre mois avant la sortie du film sur nos écrans. Il faudra patienter plusieurs semaines supplémentaires pour enfin découvrir la bande-annonce. C’est à peine un mois avant l’arrivée du film sur le grand écran, que cette dernière a été dévoilée. Un trailer qui en dit beaucoup sur les nouvelles aventures de Spidey et les différents personnages qui croiseront sa route.

Car oui, on ne va pas se le cacher, l’officialisation de la présence des différents antagonistes sonnait un peu comme une confirmation de l’arrivée de Tobey Maguire et Andrew Garfield à l’écran. On aurait donc pu se contenter d’un simple teasing dans les règles de l’art, avec de brèves images des différents personnages sans jamais découvrir qui les campaient. Une belle manière de préserver un peu de suspens, surtout quand on sait que tout l’intérêt du film repose essentiellement sur cette réunion.

On concède néanmoins que les studios doivent souvent jouer les équilibristes pour donner envie aux spectateurs de se ruer dans les cinémas, sans en dire trop. À ce jeu là, la bande-annonce d’Avengers : Endgame avait plutôt remporté le pari, gardant sous scellé bon nombre de rebondissements scénaristiques.

Sur le sujet, les réalisateurs ont des avis divergents. Interrogé par Arte à l’occasion de la sortie de Juste la fin du Monde, Xavier Dolan avait d’ailleurs confié être à l’œuvre pour toutes les bandes-annonces de ses films.

“Il y a des gens qui sont tout le temps en train de dire que la bande-annonce en révèle trop, moi, je pense qu’un film annonce, c’est fait pour vendre une idée, une histoire, des répliques et qu’il faut sacrifier certaines choses et garder une part de surprise”.

Arthur Tarnowski, considéré comme l’un des meilleurs dans le domaine de la création de bande-annonce, expliquait au média québécois La Presse, que souvent, ce sont les spectateurs qui demandent à en voir le plus possible sur un long-métrage.

“Aux États-Unis, ils ont fait des tests avec trois bandes-annonces différentes de Jurassic World. Systématiquement, les gens ont choisi celle qui en révélait le plus. C’est ce que souhaite la vaste majorité des gens, pour qui le cinéma est avant tout un loisir. Ils veulent savoir à quoi s’attendre quand ils achètent un billet.”

Mais l’arrivée des plateformes vidéos a largement contribué à bouleverser l’art de la bande-annonce, qui ne se découvre plus exclusivement dans les salles obscures. À ces débuts, le film annonce était diffusé avant un métrage et sonnait ainsi le début de la séance. Mais l’arrivée des plateformes et réseaux sociaux comme YouTube ou Twitter permet désormais aux spectateurs de décortiquer avec attention chacune des images, des scènes pour en tirer quelques conclusions sur l’intrigue qui sera déroulée.

Marvel s’est d’ailleurs à plusieurs reprises joué des spectateurs, en incluant ou supprimant numériquement des personnages. C’est le cas pour Spider-Man : No Way Home, où les deux Spidey de Garfield et Maguire ont été supprimés d’un plan. Cela n’a néanmoins pas suffi puisque certains ont remarqué dans le trailer brésilien que le lézard prenait un coup d’un personnage invisible à l’écran.

La faute aux fans ?

Mais Marvel et Sony ne sont pas les seuls à blâmer, puisque sur les réseaux sociaux, nombreux ont été les indiscrets à partager des clichés dérobés près des lieux de tournage ou simplement des images volées. On peut notamment mentionner l’apparition de Matt Murdock au début du film, qui avait été partagée sur Twitter.

Marvel a donc eu bien du mal à endiguer le phénomène, qui a pris des proportions inédites à l’approche de la sortie. Même une fois le film dévoilé au public dans les salles de cinéma, des vidéos prises lors de scènes marquantes du film ont envahi Twitter et YouTube, rendant la tâche encore plus ardue pour les fans qui n’avaient pas encore la chance de le découvrir.

Plus de bandes-annonces ?

On peut logiquement se poser la question de la nécessité de proposer des bandes-annonces en amont de la sortie d’un film du MCU. Marvel bénéficie d’une popularité inédite pour le genre, les fans sont donc nombreux à vouloir découvrir chaque nouveau volet. Si la promotion a du sens pour les petits nouveaux, comme Shang-Chi et la légende des dix anneaux ou encore Les Éternels, ce n’est pas la même rengaine pour Spider-Man qui est sans doute le super-héros le plus populaire de la licence.

Les aventures de l’Homme-Araignée viennent d’amasser 1 milliard au box-office, l’attachement des fans pour le personnage n’est donc plus à prouver. Reste qu’on ne saura jamais si ce succès est entièrement alloué à la campagne promotionnelle.

7 Commentaires

  1. James Storr

    29 décembre 2021 at 12:37

    Cet article… Un comble !
    C’est comme si les paparazzis qui suivaient lady Di sous le pont de l’Alma, titraient quelques jours après :
    “Diana : la famille royale a t’elle gâché la vie de la princesse”

  2. Damien Soulat

    29 décembre 2021 at 14:54

    Au pire, tu veux pas avoir ta surprise de gâchée : Tu regarde pas les bandes annonces et autres trailers.
    Problème réglé.
    De rien, merci, au-revoir messieurs dames

  3. Maxprodcts

    29 décembre 2021 at 15:22

    Faut être passionné! Dès que j’ai vu le retour d’Octopus dans la BA, j’ai cessé de la regarder! Et ainsi pendant un mois durant! Bref suis arrivé dans le ciné ttlmt à l’improviste😊Très, très bon Spidey…Je suis resté cloué dans mon fauteuil à la fin🤩🤩❤️❤️❤️🤩🤩🤩

  4. Christian B

    29 décembre 2021 at 16:51

    Une bande-annonce, ça doit juste annoncer. Ça n’est pas censé être un résumé du film.

    On peut très bien faire des bandes annonces sans dévoiler ce qui se passe au delà des 30 premières minutes d’un film.

  5. Pastesoignon

    30 décembre 2021 at 4:25

    Quand je sais qu’un film a de forte chance de me plaire j’évite tout ce qui en parle avant de l’avoir vu!
    Même quand je suis au cinéma, si une bande annonce risque de me spoiler je ferme les yeux, je me bouche les oreilles et j’ai sûrement l’air d’un fou!
    Mais le résultat en vaut la peine, toujours surpris devant le résultat puisque je ne m’attends à rien!
    (Surpris en bien ou pas..)

  6. Jeremy

    30 décembre 2021 at 20:27

    Et alors le but de la bande annonce et de donner envie de le regarder donc fermer vos bouché et si vous êtes pas content allez regarder les razmoquette,.Le film et génial au lieu de critiquer faites le même film et après on vera ça m’énerve les gens qui critique alors qui savent même pas enfiler un slip bande de boloss

  7. Engineering

    31 décembre 2021 at 11:08

    Non, les studios ne vont pas changer leurs méthodes de promotion pour faire plaisir aux 1% de spectateurs geek qui râlent alors que la grande majorité des spectateurs veulent au contraire savoir ce qui les attend dans la salle.
    Les rôles sont bien définis : les geeks sont là pour faire le buzz, créer des polémiques autour du film, lancer des débats stériles et interminables, porter des t shirt et faire de la promo gratuite afin d’attirer le reste des spectateurs (et leur argent)…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *