Dossier

Les 7 commandements pour percer sur TikTok

apps

Par Remi Lou le

TikTok bénéficie d’une progression hallucinante depuis près d’un an, et semble aujourd’hui incontournable, surtout chez les plus jeunes. Du fait de sa relative jeunesse et de son fonctionnement, il s’agit sans doute de l’un des réseaux sociaux où il est le plus facile de « percer » à ce jour. Voici les 7 commandements pour y parvenir.

Depuis plusieurs mois, TikTok ne cesse de monter en puissance. L’application, qui ne recensait autrefois que des vidéos de danse ou de playback (notamment en raison de ses racines musical.ly) semble aujourd’hui s’être imposé auprès des plus jeunes et des moins jeunes, poussé par le confinement généralisé dont se relève peu à peu une grande partie du monde. Le succès de l’application de courtes vidéos propulsé par la firme chinoise Bytedance est désormais telle qu’il menacerait aujourd’hui jusqu’au géant de la vidéo en streaming : YouTube. Voyez plutôt, un récent rapport de Qustodio réalisé auprès d’enfants de 4 à 15 ans de près de 60 000 familles aux États-Unis, en Espagne et au Royaume-Uni révèle que ceux-ci passeraient près de 80 minutes par jour, en moyenne, sur TikTok, contre 85 minutes sur YouTube. Si la plateforme vidéo de Google est toujours devant, sa consommation s’avère être en baisse sur cette tranche de la population, alors que l’utilisation de TikTok, quant à elle, explose. À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’application aurait été téléchargée plus de 2 milliards de fois dans le monde.

Surtout, l’application qui semble avoir pris la place du défunt Vine, jusqu’à inquiéter YouTube, semble offrir l’opportunité parfaite à ceux qui se débattaient avec l’algorithme de la plateforme au grand bouton rouge. Son algorithme bien différent de ce dont nous avions l’habitude permet, en effet, de ressortir plutôt facilement du lot, et d’engranger très vite quelques milliers, voire dizaines de milliers de vues. Mais évidemment, comme tout réseau social, TikTok a ses particularités qu’il faut bien saisir pour espérer réussir. Voici comment, en quelques astuces, vous pourriez devenir une future star de la plateforme. À vos carnets !

Crédits : Kon Karampelas via Unsplash

1 – Compléter ton profil tu feras

Créer une vidéo virale, c’est bien. Attirer des abonnés, c’est mieux. En effet, une vidéo qui a explosé le compteur de vue ne vous garantira pas d’attirer les abonnés sur votre profil de façon pérenne. C’est pour cela que la première des choses à faire, lorsqu’on débute sur TikTok, est de soigner un tant soit peu son profil. L’image de profil est certainement le point le plus important à prendre en compte, puisque c’est cette image qui permet de s’abonner lorsqu’on visionne une vidéo. Vu sa taille réduite, n’hésitez pas à capturer une photo bien lisible, et surtout, privilégiez les couleurs vives afin d’inciter les utilisateurs à cliquer.

Sur le profil en lui-même, il convient bien sûr d’inclure une brève description de votre compte, en utilisant des emojis (sans toutefois en abuser) pour rendre le tout plus sympathique. Une punchline bien trouvée, qui résumerait plutôt bien votre contenu peut également amuser les utilisateurs et les amener à s’abonner à votre compte. Enfin, n’oubliez pas de remplir les champs réseaux sociaux, où vous pouvez linkez à la fois votre compte Instagram ou YouTube.

2 – Soigner tes vidéos tu feras

Sur TikTok, le smartphone est privilégié pour le tournage, puisque c’est avec l’application qu’on pourra ajouter des effets, des textes, filtres ou tout autre élément de montage. Ainsi, un smartphone proposant une bonne qualité vidéo reste indispensable si vous souhaitez réellement amener les utilisateurs à s’abonner à votre compte. Quelques tips permettent d’améliorer drastiquement la qualité de vos contenus, comme l’éclairage. Éclairez bien vos scènes, privilégiez les plans fixes, et vos contenus auront déjà un look bien plus professionnel. Par la suite, Tiktok propose pléthore d’ « effets beauté » afin de corriger la luminosité de l’image, ou des filtres pour lui donner un look un peu plus originale. Évidemment, n’en abusez pas afin de ne pas rendre l’image illisible. Enfin, n’oubliez pas de tourner en vertical (format 9:16) afin d’occuper le maximum de place possible sur l’écran.

3 – Des vidéos (vraiment) courtes tu réaliseras

Certes, il est possible de réaliser jusqu’à 60 secondes sur TikTok. Néanmoins, cette durée semble trop longue pour tenir en haleine les spectateurs jusqu’au bout, ce qui pourrait impacter votre Watch time (la portion de la vidéo regardée en moyenne par les utilisateurs) et probablement votre viralité potentielle. On ne saurait trop vous conseiller de commencer avec des vidéos dont la durée tournerait autour des 15 secondes, soit le format privilégié des vidéos qui cartonnent sur l’application. Une fois votre communauté formée, vous pourrez davantage vous amuser à allonger vos productions.

4 – Des hashtags tu mettras

Tout comme sur Twitter et Instagram, TikTok accorde une grande place aux hashtags sur sa plateforme, peut-être même encore davantage que sur les autres réseaux. Ceux-ci permettront aux algorithmes de TikTok de mieux comprendre de quoi parle votre vidéo et ainsi de la proposer plus facilement aux utilisateurs susceptibles d’être intéressés. Vous serez également référencés dans les hashtags associés, dans le cas où un utilisateur ferait une recherche à ce sujet. Néanmoins, comme pour tous, n’en abusez pas : quatre ou cinq hashtags maximum suffisent largement.

5 – Utiliser les musiques de l’application tu feras

En plus des hashtags, TikTok utilise les musiques afin de référencer les vidéos. Cette caractéristique provient de l’application dont elle est tirée, musical.ly, qui surfait uniquement sur cette tendance. Évidemment, les musiques doivent être prises en compte afin d’espérer voir sa vidéo apparaître dans le fil d’actualité d’autres utilisateurs. N’hésitez pas à surfer vous-même sur l’application afin de repérer les musiques associés à des mèmes, celles qui émergent, ou d’autres reliées à des challenges spécifiques. Si vous utilisez les musiques à bon escient, votre contenu sera susceptible d’attirer bien plus de spectateurs.

6 – Relever des challenges tu feras

Chaque jour, TikTok met en avant divers challenge ayant trait à une chanson, une chorégraphie, un même ou tout simplement pour coller à l’actualité. C’est ainsi qu’on peut voir déferler sur l’application d’innombrables vidéos pratiquement similaires entre elles, reprenant un seul et même challenge. C’est justement l’occasion rêvée pour tirer votre épingle du TikTok-game : imaginez des variantes à ces challenges, en rajoutant une chute, ou simplement en détournant la vidéo initiale, et profitez de la mise en avant de ce challenge pour attirer de potentiels abonnés sur votre profil et vous démarquer.

Chaque jour, TikTok met en avant de nombreux défis. N’hésitez pas à vous en saisir et à les détourner !

7 – Régulier tu seras

Sur TikTok, comme sur la plupart des plateformes vidéo, la régularité est de mise. Ainsi, un utilisateur régulier aura plus de chances d’être mis en avant dans les « Pour Toi » (le « feed » de l’application) qu’un utilisateur qui ne posterait qu’une vidéo tous les mois. De plus, en postant régulièrement, vous aurez statistiquement plus de chances de voir une vidéo décoller en termes de vues. Si possible, au minimum deux ou trois vidéos (qualitatives) par semaine vous permettront d’obtenir rapidement des abonnés. Dans les faits, si vous pouvez publier chaque jour, c’est mieux, mais encore faut-il que la qualité suive.

Une fois tous ces conseils appliqués, il vous faudra encore tenir la cadence sur le long terme pour espérer attirer suffisamment d’utilisateurs sur votre profil. Ensuite, vous pourrez envisager de faire des lives sur la plateforme, et même espérer monétiser vos productions. Comme tout réseau social émergent, c’est le moment ou jamais pour se lancer sur ce terrain, avant que les vidéos ne se professionnalisent nettement plus et qu’il soit bien plus compliqué de s’y lancer, à l’instar de ce qu’il s’est passé avec YouTube. L’application est également un terrain particulièrement fertile à tout vidéaste en herbe qui chercherait à s’initier à la production de contenu. Dernier conseil : n’oubliez pas de vous amuser !