Test

[Test] Pourquoi (et comment) ma copine m’a lâché pour jouer à Planet Coaster

Par Mathieu le

Elle s'appelle Mélanie et je suis avec elle depuis maintenant 7 ans. C'est une fille qui aime le monde des jeux vidéo, qui s'y intéresse mais...

Elle s’appelle Mélanie et je suis avec elle depuis maintenant 7 ans. C’est une fille qui aime le monde des jeux vidéo, qui s’y intéresse mais qui ne joue pas beaucoup. Mis à part quelques titres Nintendo qu’elle s’empresse de ne jamais terminer, elle préfère vaquer à d’autres occupations, comme rusher la seconde saison de Jane the Virgin sur Netflix. Pourtant, un titre l’a fait s’éloigner de moi depuis plusieurs semaines, au point qu’il m’a semblé ne plus exister à ses yeux. Planet Coaster a débarqué sur Steam et ce jeu de gestion de parc d’attractions est peut-être bien celui que le monde attendait avec hâte depuis l’avènement de Theme Park World en 1999.

20161117235212_1

Tout débute après un rendez-vous en tête à tête avec deux développeurs de chez Frontier Developments durant la dernière gamescom. Après avoir vu Prey 2 et Dead Rising 4, deux Anglais m’interpellent entre deux stands. “Hey, on a créé un jeu, ça s’appelle Planet Coaster, tu veux venir voir à quoi ça ressemble ? Il y en a pour 5 minutes !” Allez, pourquoi pas ! mon prochain rendez-vous est dans plus d’une heure. “Je vous suis !

Mauvaise idée.

Le concept du jeu est juste totalement cool. Créer de A à Z un parc à thème, avoir la possibilité de tout modifier, des attractions aux environnements en passant par les magasins. Je vois un savoureux mélange de tous les jeux de gestion qui m’ont fait passer de belles heures devant ma console étant petit. Le tout avec des graphismes cartoonesques qui font honneur à l’année 2016. Après 30 minutes en charmante compagnie, je sors de la session des promesses pleins la tête. À peine rentré, je parle alors du projet à Mélanie.

20161116215445_1

Wouah ça a l’air vraiment bien, j’aimerais bien essayer si c’est possible !” me confie-t-elle
Attends, je vais essayer d’avoir un code pour la version Alpha” lui répondis-je alors. Première erreur.

Quelques jours plus tard, je rédige un mail à destination d’un des attachés de presse de Frontier Developments pour lui demander un code afin de tester l’Alpha. Je reçois ce dernier quelques heures plus tard. En rentrant, j’installe donc le jeu, histoire d’y jeter un coup d’œil. Ce ne sera, malheureusement, pas le cas. Mélanie rentre et me fait vite comprendre qu’elle veut y jouer. Elle porte la culotte dans notre couple, vous l’aurez compris. Je la laisse donc créer son avatar et rentrer dans le mode de jeu “Bac à sable” le seul disponible à l’époque. Aujourd’hui, deux autres sont jouables : le mode Carrière, pour ceux qui veulent devenir de véritables PDG de parcs d’attractions et le mode Défis.

20161117235405_1

Mon PC étant occupé, je me rabats sur ma PS4. Les heures passent et chaque jour, Mélanie saute sur ses quelques heures libres pour retrouver son parc d’attraction favori.

C’est vraiment trop bien, il y a pleins de trucs à faire, tellement même que je n’arrive pas à m’arrêter” m’explique-t-elle .
Mais c’est quoi qui te rend accro ?
Tout. Je peux créer tout ce que je veux, laisser parler ma créativité, j’adore ce genre de jeu.

Mais ne vous laissez pas avoir. Planet Coaster est aussi une sorte de défouloir pour Mélanie. Après la sortie du jeu complet, elle est toujours le mode Bac à sable, plutôt que sur les deux autres modes. Pourquoi ? “J’ai de l’argent illimité. Je fais ce que je veux, quand je veux, où je veux” Vous le voyez le message subliminal ? Mais ce n’est pas tout. Ma petite amie aime tout gérer. “On ne s’occupe pas seulement de créer un parc, mais on doit aussi répondre aux demandes de la clientèle et de nos employés. Regarde, j’ai juste à cliquer sur le responsable de la propreté du parc pour voir qu’il est content et qu’il se sent bien ici. C’est important de s’informer souvent de leurs désirs car ça peut faire avancer le reste et attirer plus de clients.

20161116225953_1

[nextpage title=”Solo Coaster”]

Mélanie ne dort plus. Alors qu’elle a pour habitude d’être fatiguée avant moi, la voilà à 1h du matin, en pleine semaine, après une séance de sport, toujours scotchée à l’écran, les yeux rouges, son esprit transporté. “Viens te coucher !” lui fais-je remarquer, comme si les rôles s’inversaient. “Attends, je termine, je voudrais ajouter quelques magasins afin de gagner plus d’argent

J’ai l’impression d’être face à une directrice en herbe. Mais n’allez pas croire qu’elle n’a pas tenté tous les modes de jeux. “J’ai commencé avec le mode Bac à sable parce que ça te permet de prendre la main avec le jeu et de t’habituer à toutes ses subtilités. Mais quand tu commences à bien maîtriser ton sujet, c’est là que les modes Défis et Carrière sont intéressants

20161116222103_1

J’ai peur. Ma petite-amie est plus geek que moi depuis plusieurs semaines. C’est la première fois. J’aimerais comprendre quel est l’élément déclencheur dans cette histoire.

Mais attends, tu vas y jouer combien de temps ?” osais-je lui demander
Je ne sais pas. Longtemps je pense. Il y a tellement de trucs à faire. Il y a un fossé entre l’Alpha et la version finale. Je découvre tout le temps de nouveaux éléments.

Et puis là, je lui rappelle qu’elle a toujours débuté en trombe ses nouveaux jeux, y passant des heures jusqu’au moment où elle se lasse, évitant de connaitre la fin des histoires qu’elle avait pourtant commencé avec joie. “Oui mais là c’est différent. Il n’y pas vraiment d’histoire. Et puis, le jeu va se mettre à jour et c’est possible que je le lâche quelques mois avant d’y revenir. En plus, on peut télécharger les parcs des joueurs à travers le monde. Et ça c’est cool. Comme ça, si je vois quelque chose qui me plait, je peux m’en inspirer et le modifier à mes convenances.”

20161117235330_1

Oui, mais les attractions, ça se passe comment en vrai ?
Bah c’est assez dur à faire. Tu vois, il faut bien réfléchir quand tu crées ton roller coaster. Il faut être patient pour trouver la bonne méthode, trouver le bon angle et faire assez peur sans trop effrayer. C’est compliqué de faire prendre assez de vitesse à ton manège pour qu’il puisse faire des loopings. Tu ne peux pas faire trois loopings d’affilés par exemple. C’est pour ça que je préfère prendre ceux qui sont déjà tout prêts et apporter quelques modifications.

Très bien. Elle semble sûr d’elle. Il est fort possible que je ne retrouve pas mon PC avant quelques jours/semaines encore. En plus de ça, ma PS4 Pro n’a toujours pas été livrée. Que vais-je faire de mes dix doigts ? Mais au-delà de l’aspect gameplay qui attire vraiment Mélanie, que pense-t-elle de la partie technique ? Il est vrai que nous, les journalistes, on a tendance à trop se focaliser sur ces critères et à juger, souvent avec sévérité, les jeux qui ne répondent pas à certaines de nos envies.

20161117003040_1

Bah je trouve ça joli moi. Ça reprend les codes des Sims je trouve un peu, surtout au niveau des personnages. Franchement l’eau, les paysages et même les constructions ont fière allure. Mais il y a pas mal de ralentissements, c’est pénible. Et les temps de chargement sont longs aussi.

Ma petite-amie se transforme en moi. Elle me surprend à évoquer “des textures fines” et “des personnages cartoon” . Il est 23h30, hier soir, et j’enregistre notre conversation. Elle m’explique, un brin gênée, qu’elle n’est pas prête de lâcher le jeu. Pourtant, j’entends mon ventirad qui commence à salement faire du bruit.

Il faut dire que mon PC, doté d’une GTX 970 4Gb, d’un i5-6600k et de 16GB de RAM est poussé dans ses derniers retranchements pour faire tourner le titre en Full HD avec toutes les options en élevées. Mais mon œil ne me trompe pas, Planet Coaster est en effet beau, bien qu’il ne soit pas encore totalement optimisé. Un gros travail a été fait par Frontier Developments pour réaliser un titre novateur et agréable, pouvant être joué par les hardcore gamers comme les nouveaux venus. Une belle promesse pour l’avenir qui mérite toute notre attention, même si cela doit nous séparer, quelques semaines (mois) durant, de l’être cher qui partage notre vie.

20161117232333_1

Notre avis

On ne peut donc pas lui attribuer d'autre note que Mélanie/10. Et ça prouve à quel point on croit en lui même si on doit désormais s'amuser avec notre chat.

9 / 10
stopwatch 7 min.
Test : OnePlus 3T