Test

[Test] La montre connectée Fossil 5e génération, élégante mais pas entièrement satisfaisante

Gadget

Par Elisa le

Fossil présente sa nouvelle génération de montres connectées avec la Carlyle HR et la Julianna HR, deux bijoux équipés de Wears OS de Google avec, sur le papier, de jolies caractéristiques techniques.

Bien implanté sur le marché de la montre classique, Fossil a également fait sa petite place parmi les montres connectées. Déjà l’année dernière, le fabricant américain avait présenté sa montre connectée 4e génération et avait récolté de bons avis : mêlant design premium d’un bijou et caractéristiques techniques de dernière génération, Fossil a re-tenté la même recette pour sa montre 5e génération.

La Carlyle HR et la Julianna HR sont les deux nouveaux modèles de montres connectées de Fossil. La première est une version plus basique avec un boîtier noir ou gris, et la seconde dispose quant à elle de boîtiers roses ou encore serti de petits strass. Il y a également la possibilité de choisir et changer les bracelets à sa guise. Nous avons donc testé le modèle Carlyle HR avec un bracelet simple en silicone noir.

Design et utilisation

Tout d’abord un premier détail sur le port de la montre qui a été bien gênant : elle n’est pas faite pour les petits poignets. Le bracelet de la montre aurait nécessité un trou de plus pour les plus petits poignets. Cependant, il existe des bracelets ajustables plus adaptés aux petits poignets. Le boîtier de 44mm quant à lui est imposant, mais ne dérange pas pour autant, il est même très agréable pour la navigation sur son écran rond AMOLED de 1,28 pouces. On aime tout particulièrement la multitude de cadrans de montres qui sont disponibles et personnalisables, pour changer en fonction de ses humeurs.

On trouve trois boutons sur le côté droit. La molette du milieu, la plus imposante, sert à ouvrir le tiroir d’application, mais aussi à revenir à l’écran d’accueil : son utilisation est agréable et très fluide. Le bouton du haut permet d’ouvrir et de créer une catégorie pour enregistrer plusieurs configurations différentes de la montre et permuter plus facilement. Le dernier bouton, celui du bas, permet de retrouver le suivi d’activités physiques. On a également deux microphones, un sur la droite et l’autre sur le haut du boîtier, ainsi qu’un haut-parleur sur la gauche pour pouvoir interagir avec Google Assistant.

Fonctionnalités

Au dos du boîtier, la montre bénéficie de son capteur de mesure du rythme cardiaque : pas aussi précis qu’un électrocardiogramme présent sur les Apple Watch par exemple, mais la montre donne des résultats et un suivi tout de même précis et cohérent. Le rythme cardiaque s’affiche sur l’écran principal lorsque l’on clique sur le logo coeur, et on le retrouve aussi via l’application Cardiogram dans le tiroir d’application de la montre et sur smartphone.

La montre Fossil 5e génération est également équipée d’un GPS, ce qui permet de pratiquer les activités sportives présentes sur la montre sans s’encombrer de son smartphone. Elle bénéficie de l’application Google Fit qui permet de suivre toute l’activité physique de la journée : le nombre de pas, de calories brûlées, de kilomètres effectués, avec un graphique de la fréquence cardiaque.

On retrouve aussi un suivi de la météo, Google actualités, ainsi que Spotify pour simplifier l’écoute de la musique et Google Pay grâce à l’intégration d’une puce NFC pour les paiements sans contact.

La montre bénéficie aussi du Google Assistant, qui s’active via l’écran sur la gauche ou bien en longue pression sur la molette principale : l’assistant vocal répond aux demandes (passer un appel, trouver un itinéraire, régler un minuteur) via le haut-parleur situé sur la gauche, fini donc les réponses d’assistant vocal uniquement à l’écrit sur l’écran.

Performances

La Fossile 5e génération bénéficie de l’OS Google, Wear OS, ainsi que d’un SoC Snapdragon 3100, avec 1Go de RAM et 8Go de stockage. Si l’utilisation et la navigation est agréable, on note tout de même des latences et un manque de fluidité par moment, notamment lors de l’ouverture d’applications ou de changements dans les paramètres.

La batterie de la montre est vraiment intéressante, car elle présente plusieurs modes de consommation, dont un personnalisable. On a un mode quotidien, qui active la plupart des fonctionnalités, un mode étendu qui active seulement ce dont vous avez besoin, et un mode qui affiche uniquement l’heure pour économiser la batterie. Le mode personnalisable permet d’enregistrer les fonctionnalités que l’on souhaite garder ou non. Malgré ce mode personnalisable pour économiser de la batterie, on regrette que celle-ci s’épuise un peu trop vite. Avec une utilisation régulière quotidienne, la montre est vidée de son autonomie en deux jours. Elle se recharge cependant relativement vite grâce à son chargeur magnétique.

Promo
Fossil Homme Ecran Tactile...
791 Commentaires
Fossil Homme Ecran Tactile...
  • Les montres connectées équipées de Wear OS by Google sont compatibles avec les téléphones...
  • Atteignez une autonomie de plusieurs jours sans chargement en Mode d’économie d’énergie.
  • Suivi du rythme cardiaque, de l’activité et de la distance parcourue grâce au...
  • Maintenant avec un haut-parleur pour entendre les alertes, les appels téléphoniques¹ et les...
Promo
Fossil Montre Connectée...
99 Commentaires
Fossil Montre Connectée...
  • Fossil Venture HR - montre connectée 4ème génération pour femme - diamètre : 40 mm,...
  • Fonctions : suivi du rythme cardiaque, GPS, étanchéité, notifications, personnalisation du...
  • Compatible avec Android OS 4.4 ou plus et iOS 9.3 ou plus
  • L'autonomie de la batterie est estimée à 24 heures (selon l'utilisation)

Notre avis

Pour 300 euros, la montre Fossil 5e génération allie harmonieusement esthétisme et performances, avec Wear OS de Google, un processeur Snapdragon 3100 et son écran AMOLED. Mais quelques petits points négatifs viennent gêner son utilisation, notamment le manque de fluidité par moment et l'autonomie qui aurait pu être plus poussée.

7 / 10
Les plus
Les moins
  • Wear OS
  • Design
  • Autonomie personnalisable
  • Taille du bracelet
  • Batterie pas assez puissante
  • Navigation pas assez fluide