Test

[Impressions] BroForce : le plus beau casting de l’histoire du jeu vidéo [PC]

Par Fabio le

Rambro, Brobocop, MacBrover, Brominador ou Brade, tels sont quelques-uns des noms des héros que vous allez incarner dans le concentré de bonheur qu’est BroForce.

BroForce est ce que l’on appelle un « run and gun », concept que l’on pourrait traduire par « courir et tirer » et qui consiste simplement à déplacer son avatar de gauche à droite dans des environnements en 2D, et de tirer… sur tout ce qui bouge. À vrai dire, on pourra même tirer sur tout ce qui ne bouge pas puisqu’une des particularités de BroForce réside dans le fait que les décors sont entièrement destructibles. En-tiè-re-ment. La moin-dre pe-tite par-cel-le de dé-cor. Mê-me la ter-re sous vos pieds.

BroForce 9Jamais sol n’a été aussi friable que dans BroForce ; si ça vous chante, vous pouvez terminer certains niveaux en vous créant un passage dans le sous-sol, en tranchant/bazookant/dynamitant/mitraillant/etc. les blocs qui vous précédent. Mais n’allez pas croire que la partie basse à l’écran est moins dangereuse ; en affaiblissant le terrain, ou en touchant par mégarde un bidon explosif (il y en a partout), vous vous exposez à recevoir un lopin de terre sur la tête (= mort) ou à terminer sous le décor (= mort).

BroForce 3Heureusement, vous ne contrôlez pas Martin, 28 ans, électricien, mandaté par une organisation secrète pour sauver le monde d’un badasse entraîné à tuer depuis sa tendre enfance. Dans BroForce, vous contrôlez les personnages parodiés de Rambo, Terminator, Blade, Judge Dredd, Conan le Barbare, Men in Black, Indiana Jones, Ripley, Neo ou encore John McLane… Le casting de « Bro », que l’on débloquera petit à petit, est juste MAGIQUE. Bien entendu, chaque Bro a sa propre arme (Barracuda use du lance-flammes, Blade du sabre…) mais aussi son tir spécial, généralement surpuissant (Néo renvoie les balles, Rambo joue de la grenade…).

BroForce 1Nous avons passé cinq heures sur la campagne solo, seul puis en coopération à 3, sur des niveaux de plus en plus délicats. Pas de lassitude me concernant, parce que la découverte de chaque Bro est un grand moment de plaisir. Pour la suite, il faudra voir. Parce que l’action n’est quand même pas vraiment lisible à plusieurs joueurs, où tout le monde tire en même temps et où tout explose à l’écran. BroForce pourra heureusement compter sur plusieurs modes de jeu et surtout, sur un éditeur de niveaux qui, s’il est bien pensé, pourrait rallonger durablement la durée de vie. Verdict plus précis dans quelques semaines, mais cette première longue session de jeu a été bien bien enthousiasmante !

BroForce, actuellement en accès anticipé sur Steam (PC) pour un prix avoisinant les 14 euros. Sortie espérée : été 2014.

Rambro, Brobocop, MacBrover, Brominador ou Brade, tels sont quelques-uns des noms des héros que vous allez incarner dans le concentré de bonheur qu’est BroForce.

BroForce est ce que l’on appelle un « run and gun », concept que l’on pourrait traduire par « courir et tirer » et qui consiste simplement à déplacer son avatar de gauche à droite dans des environnements en 2D, et de tirer… sur tout ce qui bouge. À vrai dire, on pourra même tirer sur tout ce qui ne bouge pas puisqu’une des particularités de BroForce réside dans le fait que les décors sont entièrement destructibles. En-tiè-re-ment. La moin-dre pe-tite par-cel-le de dé-cor. Mê-me la ter-re sous vos pieds.

BroForce 9Jamais sol n’a été aussi friable que dans BroForce ; si ça vous chante, vous pouvez terminer certains niveaux en vous créant un passage dans le sous-sol, en tranchant/bazookant/dynamitant/mitraillant/etc. les blocs qui vous précédent. Mais n’allez pas croire que la partie basse à l’écran est moins dangereuse ; en affaiblissant le terrain, ou en touchant par mégarde un bidon explosif (il y en a partout), vous vous exposez à recevoir un lopin de terre sur la tête (= mort) ou à terminer sous le décor (= mort).

BroForce 3Heureusement, vous ne contrôlez pas Martin, 28 ans, électricien, mandaté par une organisation secrète pour sauver le monde d’un badasse entraîné à tuer depuis sa tendre enfance. Dans BroForce, vous contrôlez les personnages parodiés de Rambo, Terminator, Blade, Judge Dredd, Conan le Barbare, Men in Black, Indiana Jones, Ripley, Neo ou encore John McLane… Le casting de « Bro », que l’on débloquera petit à petit, est juste MAGIQUE. Bien entendu, chaque Bro a sa propre arme (Barracuda use du lance-flammes, Blade du sabre…) mais aussi son tir spécial, généralement surpuissant (Néo renvoie les balles, Rambo joue de la grenade…).

BroForce 1Nous avons passé cinq heures sur la campagne solo, seul puis en coopération à 3, sur des niveaux de plus en plus délicats. Pas de lassitude me concernant, parce que la découverte de chaque Bro est un grand moment de plaisir. Pour la suite, il faudra voir. Parce que l’action n’est quand même pas vraiment lisible à plusieurs joueurs, où tout le monde tire en même temps et où tout explose à l’écran. BroForce pourra heureusement compter sur plusieurs modes de jeu et surtout, sur un éditeur de niveaux qui, s’il est bien pensé, pourrait rallonger durablement la durée de vie. Verdict plus précis dans quelques semaines, mais cette première longue session de jeu a été bien bien enthousiasmante !

BroForce, actuellement en accès anticipé sur Steam (PC) pour un prix avoisinant les 14 euros. Sortie espérée : été 2014.

stopwatch 3 min.
Test : Meizu MX3