Test

Impressions : Les Sims 3 (version console)

Par Rédacteur Invité le

Après avoir permis à EA d’amasser quelques millions supplémentaires, Les Sims 3 se prépare à débouler sur (toutes les) consoles. Si nous n’avons pas pu véritablement tester le jeu, nous avons par contre eu droit à une présentation mettant en exergue les principales nouveautés et modifications apportées par cette adaptation.

les-sims-3-xbox-360-008

Si vous avez hiberné les 10 dernières années et que vous n’avez (toujours pas) joué aux Sims (3, pour bien faire), sachez simplement que le concept du soft n’a en rien changé depuis le premier volet de la série. Il vous faudra une fois de plus créer votre (vos) personnage(s) grâce à un éditeur ô combien complet, et tenter de le(s) faire évoluer en gérant tous les pans de sa (leur) vie. C’est certes résumé de manière grossière, mais énumérer toutes les possibilités amenées par le jeu prendrait des heures et des heures, tant la simulation a su gagner en richesse au fil des ans… Enfin, pour aujourd’hui, focalisons nous sur les versions consoles, et sur ce qu’elles seront en mesure d’apporter. Tout d’abord, elles permettront d’accéder à toutes les créations de la communauté, ce qui vous permettra par exemple de changer de garde robe comme bon vous semble et piocher parmi des tenus franchement originales (sympa…). Elles seront également marquées par l’arrivée des classiques Succès et Trophées à débloquer, vous obligeant à adopter un style de jeu précis pour espérer gonfler votre tableau de chasse. A part ça, les développeurs ont souhaité rendre ces versions plus accessibles que la version PC, en amenant une nouveauté de taille : les pouvoirs Karma. Pour résumer, ces pouvoirs, qu’il sera possible de déclencher en emmagasinant des points (pour ce faire, il vous faudra vous soumettre aux désirs de vos Sims) vous permettront par exemple faire passer vos personnages d’un état dépressif à un état d’euphorie, d’être chanceux comme c’est permis, et j’en passe. Pour aller plus loin, l’équipe de développement à également pensé à insérer dans la liste des pouvoirs la possibilité de déclencher des catastrophes, et ainsi de vous permettre de vous délecter (pourquoi pas) de situations cocasses. Pluie de météorites, Sims subitement sujet à une crise de pets (sic…) Reste à voir si ces pouvoirs, qui semblaient tout de même assez nombreux, sauront apporter un vent de fraîcheur conséquent au soft. Là où c’est étonnant par contre, c’est que l’interface générale du jeu ne se différencie pas tellement de celle proposée par la version PC. Pourtant, le combo clavier/souris est loin d’offrir les mêmes possibilités qu’un pad. Et inversement… Enfin, attendons sagement le 26 octobre prochain pour voir si EA aura réussi à offrir une réelle alternative à son blockbuster, le tout sans avoir succombé à la facilité…

Après avoir permis à EA d’amasser quelques millions supplémentaires, Les Sims 3 se prépare à débouler sur (toutes les) consoles. Si nous n’avons pas pu véritablement tester le jeu, nous avons par contre eu droit à une présentation mettant en exergue les principales nouveautés et modifications apportées par cette adaptation.

les-sims-3-xbox-360-008

Si vous avez hiberné les 10 dernières années et que vous n’avez (toujours pas) joué aux Sims (3, pour bien faire), sachez simplement que le concept du soft n’a en rien changé depuis le premier volet de la série. Il vous faudra une fois de plus créer votre (vos) personnage(s) grâce à un éditeur ô combien complet, et tenter de le(s) faire évoluer en gérant tous les pans de sa (leur) vie. C’est certes résumé de manière grossière, mais énumérer toutes les possibilités amenées par le jeu prendrait des heures et des heures, tant la simulation a su gagner en richesse au fil des ans… Enfin, pour aujourd’hui, focalisons nous sur les versions consoles, et sur ce qu’elles seront en mesure d’apporter. Tout d’abord, elles permettront d’accéder à toutes les créations de la communauté, ce qui vous permettra par exemple de changer de garde robe comme bon vous semble et piocher parmi des tenus franchement originales (sympa…). Elles seront également marquées par l’arrivée des classiques Succès et Trophées à débloquer, vous obligeant à adopter un style de jeu précis pour espérer gonfler votre tableau de chasse. A part ça, les développeurs ont souhaité rendre ces versions plus accessibles que la version PC, en amenant une nouveauté de taille : les pouvoirs Karma. Pour résumer, ces pouvoirs, qu’il sera possible de déclencher en emmagasinant des points (pour ce faire, il vous faudra vous soumettre aux désirs de vos Sims) vous permettront par exemple faire passer vos personnages d’un état dépressif à un état d’euphorie, d’être chanceux comme c’est permis, et j’en passe. Pour aller plus loin, l’équipe de développement à également pensé à insérer dans la liste des pouvoirs la possibilité de déclencher des catastrophes, et ainsi de vous permettre de vous délecter (pourquoi pas) de situations cocasses. Pluie de météorites, Sims subitement sujet à une crise de pets (sic…) Reste à voir si ces pouvoirs, qui semblaient tout de même assez nombreux, sauront apporter un vent de fraîcheur conséquent au soft. Là où c’est étonnant par contre, c’est que l’interface générale du jeu ne se différencie pas tellement de celle proposée par la version PC. Pourtant, le combo clavier/souris est loin d’offrir les mêmes possibilités qu’un pad. Et inversement… Enfin, attendons sagement le 26 octobre prochain pour voir si EA aura réussi à offrir une réelle alternative à son blockbuster, le tout sans avoir succombé à la facilité…