Test

Impressions : Mario Sports Mix

Par Rédacteur Invité le

La licence Mario Sports n’est pas morte. La preuve, elle se parera bientôt d’un nouveau volet nommé Mario Sports Mix, embarquant au total 4 sports : basket, dodge-ball (gné ?), hockey et volley-ball. Pour notre part, nous avons pu nous essayer à 2 épreuves : les basket et volley-ball. Et mine de rien, c’est TRÈS sympathique.

1840

C’est dans les vieux pots… Vous connaissez le dicton, et Nintendo le connait encore mieux que vous, en ressortant pour cet E3 une pléthore de licences du placard. Dont Mario Sports, que nous avons rapidement pu découvrir lors de l’E3 2010, à travers une version de démonstration certes limitée en temps de jeu, mais déjà assez fournie pour nous permettre de nous faire un avis à son sujet. A travers une épreuve de basket tout d’abord, qui rappelle furieusement Mario Slam Basketball, sorti sur DS il y a un petit moment déjà. Orientée 100% arcade, cette épreuve permet se déroulant en 2 contre 2 permet d’utiliser des power-up ou bien encore de ramasser des items sur le terrain. Un NBA Jam façon Nintendo ? Presque.. Alors oui, on avance déjà en terrain conquis, mais honnêtement, la recette fait mouche une fois de plus, en grande partie grâce à un gameplay intuitif, permettant une prise en main immédiate. Pour résumer, on s’amuse, encore plus à 4 joueurs, en essayant de créer une esquisse de stratégie avec son coéquipier. Idem pour ce qui est du volley-ball, où là l’esprit d’équipe prime, puisqu’il vous faudra à chaque fois vous arranger pour décider qui rattrapera un service/smash, et qui renverra la balle. Chaque erreur est éliminatoire, et les parties se transforment rapidement en des rencontres finalement aussi fun que soutenues. A côté de ça, il est possible de sélectionner une grande partie des personnages emblématiques de Nintendo, dont les Mario, Luigi, Peach, Donkey Kong, Wario et j’en passe. Reste maintenant à voir ce que les épreuves de hockey et de dodge-ball ont dans le ventre. Pas franchement le type d’épreuve qui nous passionne à la base, mais pourquoi pas me direz-vous… Réponse en 2011 !

La licence Mario Sports n’est pas morte. La preuve, elle se parera bientôt d’un nouveau volet nommé Mario Sports Mix, embarquant au total 4 sports : basket, dodge-ball (gné ?), hockey et volley-ball. Pour notre part, nous avons pu nous essayer à 2 épreuves : les basket et volley-ball. Et mine de rien, c’est TRÈS sympathique.

1840

C’est dans les vieux pots… Vous connaissez le dicton, et Nintendo le connait encore mieux que vous, en ressortant pour cet E3 une pléthore de licences du placard. Dont Mario Sports, que nous avons rapidement pu découvrir lors de l’E3 2010, à travers une version de démonstration certes limitée en temps de jeu, mais déjà assez fournie pour nous permettre de nous faire un avis à son sujet. A travers une épreuve de basket tout d’abord, qui rappelle furieusement Mario Slam Basketball, sorti sur DS il y a un petit moment déjà. Orientée 100% arcade, cette épreuve permet se déroulant en 2 contre 2 permet d’utiliser des power-up ou bien encore de ramasser des items sur le terrain. Un NBA Jam façon Nintendo ? Presque.. Alors oui, on avance déjà en terrain conquis, mais honnêtement, la recette fait mouche une fois de plus, en grande partie grâce à un gameplay intuitif, permettant une prise en main immédiate. Pour résumer, on s’amuse, encore plus à 4 joueurs, en essayant de créer une esquisse de stratégie avec son coéquipier. Idem pour ce qui est du volley-ball, où là l’esprit d’équipe prime, puisqu’il vous faudra à chaque fois vous arranger pour décider qui rattrapera un service/smash, et qui renverra la balle. Chaque erreur est éliminatoire, et les parties se transforment rapidement en des rencontres finalement aussi fun que soutenues. A côté de ça, il est possible de sélectionner une grande partie des personnages emblématiques de Nintendo, dont les Mario, Luigi, Peach, Donkey Kong, Wario et j’en passe. Reste maintenant à voir ce que les épreuves de hockey et de dodge-ball ont dans le ventre. Pas franchement le type d’épreuve qui nous passionne à la base, mais pourquoi pas me direz-vous… Réponse en 2011 !